S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Quel joueur n’en a pas marre des DLCs payants? De cette tendance qu’ont pris les éditeurs à nous sortir un jeu incomplet pour nous refaire dépenser de l’argent afin de connaître toute l’histoire. J’en connais très peu qui apprécie et c’est le sujet principal du jeu que je vais vous présenter. DLC Quest est une satire visant à critiquer les contenus téléchargeables. A travers des scènes très drôles et un gameplay servant parfaitement le but des développeurs, il parvient à nous montrer les dangers de cette nouvelle économie vidéoludique, aux abus que cela peut engendrer. Le jeu est donc très intéressant mais cela n’en fait pas un bon jeu.

Un hommage et une critique du jeu vidéo :

DLC Quest est avant tout un grand travail de recherche de la part des développeurs. On retrouve une tonne de clin d’œils à l’histoire du jeu vidéo notamment un personnage qui ressemble à Cloud ou des dialogues faisant beaucoup penser à Mass Effect. Le tout est bien amené et très amusant. Ce travail de fond ne concerne pas seulement l’histoire du jeu vidéo mais aussi le thème principal : les DLC et je vais vous illustrer cela avec l’image ci-dessous.

DLC quest

Qui ne se souvient pas de cette polémique?

Les connaisseurs de l’univers du jeu vidéo ne sont pas passés à côté du fameux DLC de Bethesda qui permettait d’avoir une armure pour son cheval. Il est réputé parce que ça coûtait très cher et que ça ne servait à rien, le développeur a rapidement retiré ce contenu suite aux plaintes des joueurs mais ça a marqué les esprits. DLC Quest est donc remplit de ce genre de référence afin de montrer les excès de certains éditeurs, il joue vraiment le rôle de satire et c’est très intéressant. On se retrouve alors avec un jeu qui nous fait réfléchir sur notre média favori tout en nous rappelant des jeux connus et cela dans une ambiance très burlesque.

DLC quest

On nous prévient dès le départ du but de ce jeu.

L’achat de DLC rythme le gameplay :

Le contenu téléchargeable rythme entièrement le jeu, vous l’aurez compris et cela va jusqu’au gameplay. Le but du jeu est d’avancer dans l’histoire pour sauver une princesse sauf qu’il faut acheter des DLCs pour continuer. Ils sont disponibles auprès d’un marchand et sont achetables avec des pièces qu’on récupère dans le jeu. Ces DLCs se présentent sous plusieurs formes : une zone, un habit inutile, un contenu inutile ( et qu’on ne comprend pas ) et une nouvelle façon de jouer comme récupérer le double saut. On s’amuse alors beaucoup à découvrir les pièges des développeurs et les DLCs à récupérer pour passer ce piège tout en comprenant toute l’idée que véhicule ce procédé. On se retrouve alors avec une idée très originale.

Cependant, une idée ne fait pas tout et si c’est drôle de découvrir les différents contenus à acheter, le gameplay est mou, imprécis et très ennuyeux. C’est typiquement ce que je reproche à beaucoup de jeu : se concentrer sur un élément et rendre le reste du jeu complètement vide d’intérêt. Le principe est donc intéressant mais le gameplay du jeu est basique et très mal conçu.

DLC quest

Nos buts : récupérer des pièces et bien rigoler !

Un jeu laid et une bande-son horrible :

Comme je le disais, on ne peut pas tout excuser pour servir une idée. Si le concept est intéressant, le reste ne l’est pas. Le jeu est moche avec des animations dignes de dessins d’enfants de maternelle et la bande-son est répétitive, agaçante et sans intérêt. Je trouve ça vraiment décevant pour un jeu avec une idée pareille sachant qu’en plus, le jeu se finit en moins de 2h.

DLC quest

Sérieusement, vous trouvez ça beau?

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
[TEST] DLC Quest, un jeu satirique mais pas convaincant
DLC Quest est un jeu qui montre la maladie qui touche actuellement le monde du jeu vidéo. A travers des idées originales, il parvient à nous montrer les limites de l'économie du DLC et l'agacement des joueurs face à des jeux non finis. Cependant, DLC Quest reste un jeu vidéo et une idée ne permet pas à un jeu d'être bon car à travers le gameplay sans intérêt, une ambiance baclée et une durée de vie médiocre, on se retrouve avec une bonne idée mais un jeu très mauvais.
Satire9
Gameplay5
Ambiance1
Les plus
  • Un gros travail de fond.
  • Une façon particulière de diffuser une idée.
Les moins
  • Entièrement en anglais.
  • Très moche.
  • Mou et ennuyant
5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Ce jeu vous intéresse ? Trouvez-le au meilleur prix chez notre partenaire :

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #13187
    RedjokerRedjoker
    126 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Quel joueur n’en a pas marre des DLCs payants? De cette tendance qu’ont pris les éditeurs à nous sortir un jeu incomplet pour nous refaire dépenser de
    [Voir l’article: [TEST] DLC Quest, un jeu satirique]


    Want to hear a killing joke?

    #13400
    DahliaDahlia
    328 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    ça alors, mais où l’as-tu déniché?
    Même s’il y a quelques aspects négatifs j’aimerais bien essayer pour le fun!
    C’est marrant parce qu’en voyant les graphismes, on s’attend à une musique de jeu de game boy color :p
    Est-ce le cas?


    Le café augmente de 40%! C'est énervant; mais d'un autre côté, si on est déjà énervé, on boira moins de café... et on fera 40% d'économie!
    Le tour du chat en 365 jours (2006), Philippe Geluck
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This