S'enregistrer

douze − un =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Kingdom Hearts, ma série de jeux préférée, celle qui m’a définitivement entraîné dans l’univers des jeux vidéos grâce à mon réalisateur préféré : Tetsuya Nomura, je pourrai parler pendant des heures des qualités de la série  mais je vais me concentrer sur 2.8. Cet opus se présente comme Kingdom Hearts 1.5 et 2.5, c’est une compile comprenant plusieurs jeux de la série. Si les deux premiers nous proposaient de jouer aux anciens Kingdom Hearts, celui-ci nous permet de jouer à un jeu inédit et de voir un petit film en plus de l’opus sorti sur 3DS. On peut donc jouer à Kingdom Hearts Dream Drop Distance, Kingdom Hearts 0.2 et voir Kingdom Hearts X Back cover. Cette compile a l’avantage de nous proposer l’introduction au futur Kingdom Hearts III avec l’épisode inédit et 3DS qui est l’opus le plus récent. Bref, je viens de vous dire grossièrement ce que propose cette compile et je vais, à présent, vous évoquer ses nombreuses qualités.

Des scénarii bien travaillés mais pas toujours passionnant :

Je vais parler des trois histoires séparément afin de peser le pour et le contre mais avant, je vais rapidement expliquer le principe de la série Kingdom Hearts. Pour faire court, c’est un mix entre Disney et Final Fantasy, on se retrouve alors avec des personnages issus des deux franchises dans un univers unique où les planètes peuvent être un monde Disney ( celui de Tarzan par exemple ) ou un monde créé pour le scénario dans lesquelles évoluent des personnages de Final Fantasy ( comme Squall ou Cloud ) ou des personnages inédits de Kingdom Hearts.

Kingdom Hearts 3D est la suite de Kingdom Hearts 2, on retrouve donc Riku et Sora chez le sorcier Yen Sid. Ce dernier les a convoqué pour que les deux personnages passent le test de maîtrise pour savoir s’ils sont dignes de devenir des maîtres de la Keyblade. Ils se retrouvent alors dans le monde du rêve où se trouvent les mondes endormis, dans cet état depuis qu’ils ont été attaqués par les sans-cœur ( les créatures ennemies de la série ). Cependant, les deux amis se retrouvent séparés dès le départ, ce qu’ils ne comprennent pas et ils commencent à rencontrer d’anciens ennemis, ce qui montre qu’il y a quelque chose qui cloche. Si le scénario du jeu nous tient en haleine à la fin lorsqu’on découvre ce qu’il se passe, il s’attarde trop sur l’histoire des différents mondes et a une ambiance à l’opposé des jeux de la série car c’est vraiment enfantin. Le scénario reste très sympa mais semble orienter pour un jeune public. Par contre, le jeu propose plusieurs résumés des opus précédents, ce que j’attendais depuis longtemps parce que les nouveaux venus n’arrivent clairement pas à comprendre le scénario sans connaître les intrigues précédentes et c’était très dommage.

Kingdom Hearts 0.2 nous fait suivre le personnage d’Aqua que l’on avait plus vu depuis Birth By Sleep et ce jeu se trouve après ce qu’il s’est passé dans cet opus. A la fin de celui-ci, Aqua se retrouve coincée dans le monde des ténèbres après s’être sacrifiée. On suit alors son périple dans ce monde, ce qui permet de combler un trou scénaristique. C’est assez bien écrit mais ça n’apporte absolument rien.

Kingdom Hearts X Back Cover est un film sur le MMO mais alors je vais le dire tout de suite, je n’ai pas aimé. On se retrouve avec une espèce de gros résumé avec plein de trous scénaristiques et aucune résolution, ni aucun vrai lien avec la série ( sauf un petit détail ). En fait, on suit les disciples du maître des maîtres et leurs efforts pour rester sur la voie que leur a dicté leur maître. Il n’y a pas de fin, on suit les personnages rapidement, juste le temps de comprendre leur caractère puis paf, c’est fini. Franchement, je n’ai pas vu l’intérêt de ce film.

Kingdom Hearts 2.8

Aqua, perdue, sans but.

Un gameplay toujours aussi dynamique !

La série de jeux Kingdom Hearts a été principalement un action RPG. C’est l’une des grandes qualités de la franchise car c’est très dynamique et très bien réalisé. Le film n’est pas concerné, bien sûr mais les deux jeux sont assez proches mais pas suffisamment pour que je les juge ensemble.

Kingdom Hearts 3D reprend les principes de la saga avec des compétences d’attaque et de la magie. Comme dans tous les épisodes, on oriente pas notre personnage quand il gagne un niveau, il gagne automatiquement des attributs ( attaque, magie, pv etc.. ). Ce qui change, c’est la possibilité d’entraîner des créatures ( oui comme dans Pokémon ) que l’on a créé et qui nous accompagne. On les appelle des Avale-rêves, ils ont chacun des compétences particulières et ils sont très mignons ( ce qui reprend le côté enfantin de cet opus ). Vous pouvez vous en occuper en leur donnant à manger, leur faire des câlins ( j’arrive pas à croire que j’écris ça ) et les entraîner. Bref, ça peut être sympa mais c’est pas mon truc. Le nouvel aspect de gameplay que j’ai adoré, c’est la fluidité, un pouvoir qui permet d’interagir avec certains éléments comme les murs pour se projeter sur un ennemi ou grimper. Ce pouvoir ajoute une dynamique supplémentaire au jeu et ça donne une impression de puissance et de rapidité impressionnantes, c’est quelque chose que j’aimerai revoir dans les opus suivants. Il y a aussi un dernier pouvoir qui permet de détruire les ennemis et qui dépend du monde où l’on se trouve, par exemple dans le monde de Tron, on peut modifier le code d’un ennemi pour qu’il attaque ses alliés. C’est assez amusant et ça enlève une possible impression de répétitivité. De même, le fait qu’on contrôle Sora et Riku alternativement permet de changer de façon de jouer, ce qui est sympa même si ça casse parfois le rythme du jeu.

Kingdom Hearts 0.2 nous montre le potentiel d’un futur jeu sur PS4. Le gameplay est proche des opus précédents sans réels changement sauf la possibilité de charger une barre d’ultime pour déclencher une attaque dévastatrice. C’est classique mais la fluidité du combat, la rapidité des attaques et le système de visée revu montrent à quel point Kingdom Hearts III peut être un chef d’oeuvre.

Kingdom Hearts 2.8

Cette puissance !

Un respect des codes de la saga :

Kingdom Hearts a toujours su se démarquer avec son ambiance à la fois enjouée et sombre. Il y a des couleurs vives, de gros effets pendant les combats et des personnages bien détaillés. Dans les trois médias de la compile, on retrouve cette ambiance à travers des thèmes musicaux propre à la saga et de nouveaux particulièrement réussi ( mention spécial au boss de fin de 3D ) mais aussi dans l’environnement graphique, les costumes etc.

On retrouve donc les codes mais ils ne sont pas équivalents graphiquement. Si 0.2 et X Back Cover sont très beaux avec des graphismes dignes de la ps4, ce n’est pas le cas de Kingdom Hearts 3D. Ce dernier fut réalisé pour la 3DS et fut donc remanié pour correspondre à la ps4, cependant, ça donne des personnages avec des doigts énormes et pas du tout détaillés, ce qui est pas génial. C’est pas moche mais c’est pas beau non plus.

Kingdom Hearts 2.8

C’est quand même correct graphiquement.

Un univers à découvrir :

Kingdom Hearts 3D est bien plus long que les deux autres. On a environs 30h de jeu en le faisant rapidement mais il y a beaucoup de mondes à découvrir et des objets à collecter. Les amateurs de scoring ont aussi des mini-jeux sympathiques et il y a un certain nombre de créatures à découvrir et à entraîner. Le tout occupe longtemps.

0.2 semble plutôt être une démo technique parce qu’il est très court avec très peu d’environnements différents. C’est dommage mais ça annonce le futur opus qui promet d’être très bon.

X Back Cover contient environs 1h de film, rien à dire de plus.

Concrètement, on voit que la compile est assez longue mais que les différents médias ne s’équivalent pas, cependant, ça occupe longtemps et c’est un univers à découvrir.

Kingdom Hearts 2.8

L’une des nombreuses créatures à fabriquer.

[TEST] Kingdom Hearts 2.8, du neuf et du vieux
Les médias de la compile ne s'équivalent pas, ils ont chacun leurs qualités et leurs défauts mais ça donne un ensemble très agréable. Les fans adoreront retrouver l'univers de Kingdom Hearts et les nouveaux venus pourront découvrir cet univers particulier.
Scénario7.5
Gameplay9.5
Ambiance7
Contenu7.5
Les plus
  • Certaines histoires très sympas...
  • Gameplay innovant et toujours aussi dynamique.
  • Des heures de jeu dans cette compile.
Les moins
  • ...d'autres beaucoup moins.
  • 0.2 est court.
  • 3D n'est pas super joli.
7.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #12898
    RedjokerRedjoker
    139 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Kingdom Hearts, ma série de jeux préférée, celle qui m’a définitivement entraîné dans l’univers des jeux vidéos grâce à mon réalisateur préféré : Tets
    [Voir l’article: Kingdom Hearts 2.8, du neuf et du vieux]


    Want to hear a killing joke?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This