Le scénario

Vous incarnez un des 9 héros de l’univers de World of Warcraft (mage, chaman, paladin, voleur, druide, guerrier, démoniste, chasseur ou prêtre) chacun ayant un pouvoir de classe et des cartes spécifiques différentes. Vous arrivez à la taverne et vous commencez à tataner sévère vos gentils collègues avec un deck de cartes (votre tas de 30 cartes est appelé deck). Et comme dirait l’aubergiste “il y a toujours une petite place” ou “bienvenue dans mon auberge” ! (faut le dire façon nain)

Les graphismes

Les graphismes sont agréables, chauds, assez brillants et propres pour un jeu de cartes. On est loin des interfaces de Magic 2014 sur PC par exemple. Plus agréable à regarder – assez vif et très simple. Après ça reste un jeu de cartes donc on va avoir du mal à noter et épiloguer 3h sur des graphismes. 🙂

14169488631945137303

Le gameplay est assez simple, les premières parties commencent avec un tutoriel qui vous permet de gagner des boosters de cartes supplémentaires pour compléter vos decks (les boosters sont composés de 5 cartes aléatoires avec au minimum une carte rare, les raretés sont réparties comme ceci: carte de base pas de couleur, carte peu commune couleur argent, carte rare couleur bleu, carte épique couleur violette et carte légendaire couleur orange). Vous pouvez acheter des boosters de cartes avec de l’or ou de l’argent réel au choix; un booster coûte 100 pièces d’or et vous permet de compléter votre collection.

Vous pouvez gagner de l’or gratuitement tous les jours de différentes façons:

– Remplir des quêtes journalières, vous en recevez une par jour et possibilité d’en avoir trois en même temps (rapporte de 40 à 100 pièces d’or suivant la quête)
– 3 victoires pour gagner 10 pièces d’or, limité à 100 pièces d’or par jour.
– Remplir des succès dans le jeu pour recevoir des récompenses une seule fois, par exemple: avoir toutes ses classes de personnages niveau 10.

Il est aussi possible de fabriquer vos cartes dans le jeu spécifiquement avec de la poussière arcanique, qui est récupérable en détruisant vos autres cartes dont vous n’avez pas besoin. Une chose à savoir est que toutes les cartes ne sont pas utiles en plus de deux exemplaires car limitées à 2 par deck sauf les légendaires limités à 1 seul, peu importe le nombre de fois où vous l’utilisez dans vos decks du moment que vous en avez deux, vous pouvez les mettre autant de fois que voulu. Vous construisez votre deck de 30 cartes de la façon dont vous voulez et avec la classe que vous voulez (vous pouvez choisir un thème, une optique, ou même les cartes que vous aimez/avez cela impactera juste un peu l’efficacité mais ça on en reparlera plus tard). Ensuite vous lancez une partie, chaque tour vous gagnez un cristal et chaque carte se lance pour un coût de cristal, le tout limité à un maximum de 10 cristaux au tour 10. Chaque tour utilisé (on dit plus facilement lancer ou cast en anglais) une carte coûte des cristaux indiqués en haut à gauche de la carte. Il est possible de lancer plusieurs cartes du moment que vous avez le nombre de cristaux requis.

Exemple au tour 2 vous pouvez lancer 1 carte qui a un coût de 2 cristaux ou deux cartes à 1 cristal.

Pour la lancer ils ont fait ça très simplement, il faut sélectionner la carte avec la souris dans la main et la diriger là où vous le voulez. La pioche et l’ajout de cristaux à chaque tour sont eux automatiques ainsi que les effets des cartes. Et on continue comme ça jusqu’à ce qu’un des deux joueurs voit ses points de vie arriver à 0.

141694886429253956

Le contenu

Le contenu suivant comment on le regarde est soit pauvre soit infini, pourquoi ?
Pour une raison assez simple: il y a 446 cartes ce qui peut paraître peu, mais vous pouvez mixer entre l’une des 9 classes et les 446 cartes ce qui fait une quantité de possibilités assez conséquente. Il faut aussi voir que le jeu a 1 an et qu’en un an il y a déjà eu un rajout d’un mode histoire où vous pouvez gagner des cartes spécifiques en jouant des duels et des défis contre l’ordinateur. Il y a aussi une extension de 120 cartes supplémentaires prévu pour Noël 2014.

Outre ceci il y a plusieurs modes de jeu:

– Partie simple
– Partie classé
– Arène
– Mode entrainement
– Histoire

Chaque mode étant assez différent mais au final se jouant de la même façon, plutôt la façon d’y arriver ou le but qui est différent.

La partie simple :

Vous choisissez un deck, vous cliquez sur lancer partie et on trouve un adversaire au hasard rien de plus simple.

La partie classée :

La même chose que la partie classée sauf que là vous gagnez des rangs au fur et à mesure allant de 25 à 1 puis légende, là votre adversaire est toujours choisi au hasard mais ayant à peu prêt le même rang que vous. Les saisons durent 1 mois et sont réinitialisées à chaque fin de mois où vous repartez du rang 25. (un bonus pour commencer plus haut vous est octroyé suivant vos résultats de la saison précédente)

14169488628874394

Arène :

Là vous ne commencez pas avec votre deck, le droit d’entrée est de 150 pièces d’or. Vous commencez par choisir un personnage de classe parmi 3 choisis au hasard parmi les 9 disponibles, et ensuite vous allez avoir 30 fois le choix entre 3 cartes aléatoires et avec ces choix il faudra faire un deck cohérent pour gagner contre d’autre joueur qui joue dans ce mode aussi. A la fin de la création du deck c’est parti pour les duels, la seule chose à savoir est qu’à la troisième défaite l’arène se finit et vous partez avec vos lots. Les lots seront en fonction de vos résultats sachant que le maximum de victoires est de 12, et évoluent suivant vos nombres de victoires en restant aléatoires. La seule chose de sure est que vous avez 1 booster de carte même avec 3 défaites (pour une idée cela donne des paliers à 4 victoires: mini 50 pièces d’or + 1 booster, 7 victoires 150 pièces d’or + 1 booster…)

Mode entrainement :

Simplement une partie contre l’IA.

Mode histoire :

Partie contre l’IA et défi à remporter pour gagner de nouvelles cartes se débloquant avec de l’argent réel ou des pièces d’or.

Et pour finir le coté anecdotique, il y a des petits plus pour les collectionneurs par exemple:

– Possibilité d’avoir toutes les cartes en dorée, cartes brillantes dont l’image bouge pour être plus jolie, rien que de l’esthétique. (possible à avoir dans un booster aléatoirement ou en la fabricant)
– Possibilité d’avoir plusieurs dos de cartes, juste esthétique pour “pimper” votre deck (1 dos de carte différent à chaque saison de partie classée si vous étiez au moins rang 20, 1 dos de carte si vous êtes légendaire en mode classée et divers dos de cartes suivant les événements)
– Possibilité d’avoir l’image de son héros en dorée après 500 victoires avec cette classe.

14169488651040976934

Conclusion

En conclusion il y a du bon et du mauvais – certains aimeront d’autres non comme beaucoup de choses.

Les plus :

– C’est un jeu agréable à jouer, on lance le jeu on peut jouer très vite, une partie dure moins de 10 min.
– Le jeu évolue assez souvent et on s’en lasse peu et il est gratuit d’accès.
– Il n’est pas obligatoire d’investir de l’argent pour pouvoir vraiment jouer et être compétitif.
– Il y a des tournois et des possibilités d’e-sport pour ceux qui aiment.
– L’utilisation reste simple.

Les moins qui n’en sont pas forcément:

– Le manque de chance peut être fatal que cela soit en partie ou à l’ouverture d’un booster.
– Acheter des cartes pour en avoir plus, plus vite avec de l’argent réel.

Donc un bon jeu de cartes (même sûrement un des meilleurs que j’ai testé pour le moment sur PC) facile d’accès et rapide et free to play. A essayer au moins pour savoir si vous aimez le genre.

Test Hearthstone: Heroes of Warcraft
Le scénario7
Les graphismes9
Le gameplay9
Le contenu9
Les plus
  • C'est un jeu agréable à jouer, on lance le jeu on peut jouer très vite, une partie dure moins de 10 min.
  • Le jeu évolue assez souvent et on s'en lasse peu et il est gratuit d’accès.
  • Il n'est pas obligatoire d'investir de l'argent pour pouvoir vraiment jouer et être compétitif.
Les moins
  • Le manque de chance peut être fatal que cela soit en partie ou à l'ouverture d'un booster.
  • Acheter des cartes pour en avoir plus, plus vite avec de l'argent réel.
  • Les moins
8.5Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
8.3

Une réponse

  1. Sabnac10C
    Sabnac10C

    C’est quand même du gros bourrinage ce jeu ^^. Enfin même si j’ai vu des strat par ci par là, quand je me suis lancé dans le jeu c’était peu subtile. Chaque carte pioché = gros bordel et hop faut relancer des monstres parce que l’adversaire ne faisait que nettoyer le terrain au moins 1 tour sur 2.

Laisser un commentaire