Un vaisseau spatial approche d’une mystérieuse planète… les scanners sont actifs et détectent un monde végétal exploitable. Vous voici propulsé depuis l’espace vers ce monde enchanteur ! Vous incarnez B.U.D ( acronyme de Botanical Utility Droïd ), votre but sera d’exploiter les ressources botaniques de la planète.

En votre qualité de gentil petit robot, vous ne ferez pas de mal à une mouche et votre but sera de faire pousser une plante gigantesque pour en récolter les graines ( votre planète est en manque d’oxygène et les graines de cette dernière vous seront bien utiles ).

1423447462788580846

Les graphismes

Graphiquement, le jeu affiche un rendu procédural fort sympathique, à savoir qu’il n’y a quasiment aucune texture affichée à l’écran, l’ensemble est réalisé de façon très basique, très polygonale mais totalement cohérent. La distance d’affichage est relativement correcte mais un “fog” permanent vous gênera lors de certaines phases.  À noter qu’un cycle jour/ nuit défilera, chose anodine à première vue mais la chose prendra tout son sens lorsque vous découvrirez certains objets oubliés lors de la phase de jour.

Oubliez l’idée de déplacements trop importants durant le cycle de nuit, votre champ visuel sera trop limité. Difficile d’octroyer une note plus élevée, même si les travaux de modélisation et d’ambiance sont soignés, les assets créés pour l’occasion sont trop souvent instanciés, le contenu global du jeu en prend donc un coup.

1423447462960079333

Le gameplay

Gros point de discorde sur ce test, le gameplay …
Comme mentionné plus haut, votre but sera d’explorer le monde afin de récolter des graines capables de germer sur votre planète. Vous escaladerez des falaises, rochers, plantes géantes jusqu’à plus soif. Vous devrez également récolter des artefacts d’énergie, nécessaire à votre évolution. Si d’un premier abord, le jeu peu sembler rafraîchissant, l’intérêt retombe très rapidement après quelques secondes de jeu !

B.U.D à beau être sympathique, ces mouvements me font très clairement penser à une marionnette guidée par manchot alcoolique. Dans un premier temps, la maniabilité vous semblera particulière, le choix des touches et la façon dont B.U.D progresse dans son ascension est très discutable. Les déplacements de notre droïd sont très ( trop ) imprécis, qu’il s’agisse d’escalade, de chute ou de saut. Un comble pour un jeu qui mise la quasi totalité de son intérêt dans l’exploration du monde. Certains éléments du décors vous permettront d’atteindre les points les plus élevés ( champignons, feuille géante ), d’autres vous ralentiront dans votre chute ( fleur / parachute ) et d’autres ne serviront strictement à rien ( les moutons et papillons … ) !

1423447463573616738

Le contenu

Le contenu du jeu est relativement faible, si tout d’abord, vous aurez l’impression que le monde est relativement gigantesque, ce n’est évidement qu’une façade. Vous aurez le loisir d’aller où bon vous semble mais, rapidement, la direction que B.U.D. devra prendre ne fera aucun doute ( toujours plus haut ). Votre seul et unique but sera l’exploration ! Il existe bien l’une ou l’autre grotte secrète mais les différentes parties sont fortement similaires.

Certains passages vous amèneront à déblayer un tas de rochers à la recherche d’artefacts ou à la libération d’un mouton coincé mais il sera tout de même difficile de vous plonger durant de nombreuses heures dans ce jeu.  Une fois terminé, difficile de retrouver un intérêt à la production, vous aurez le loisir de pouvoir récolter les différentes ressources et de parcourir le monde mais sans réel but, la chose s’estompera rapidement.

1423447465668973687

Conclusion

En conclusion, ce jeu ne m’a pas franchement emballé …

J’étais sincèrement curieux de découvrir ce petit ovni mais après quelques minutes de jeu, les défauts de cette production se sont révélés bien trop importants que pour profiter pleinement de l’expérience. La maniabilité de B.U.D. est trop aléatoire pour miser la totalité du gameplay sur son ascension, ajoutez à cela une caméra capricieuse, vous obtiendrez un jeu au potentiel gâché par des maladresses inacceptables en 2015 !

Comptez 1h30 pour terminer l’aventure en ligne droite. Finir le jeu à 100 % prendra évidement plus de temps mais au final, la durée de vie est artificiellement gonflé par des soucis techniques … il fallait y penser. Dommage … l’univers est enchanteur et aurait mérité un développement plus pointilleux. Disponible pour quelques €, à vous de voir si votre curiosité prendra le pas sur votre patience.

 

Test Grow Home
Le scénario3
Les graphismes6
Le gameplay5
Le contenu3
4.3Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
4.6

Laisser un commentaire