Et voilà le retour du plus ancien singe vidéo-ludique ! Né en 1981 sur borne d’arcade (en même temps qu’un certain Mario), ressuscité avec brio en 1994 dans un jeu révolutionnaire sur Super Nintendo, avant d’être à nouveau remis au gout du jour pour la joie de la Wii en 2010…

Le scénario

Cette franchise d’une qualité constante (avec souvent quelques innovations) valait bien un test ! Tout d’abord, le scénario, une question dont le tour sera vite fait étant donné que c’est le gros point faible du soft ! Autant dire que l’histoire est des plus basique (comme c’est le cas pour la franchise depuis le début), heureusement cela n’enlève rien à la qualité. En résumé, de quelconques ennemis plus ou moins indéterminés ont volé la réserve de bananes des Kongs… Ou veulent envahir le pays des singes… Peu importe, on s’en fou, ça n’a de toute façon aucune importance…

1422398447558240669

Les graphismes

Concernant les graphismes, si la version 1981 est bien entendu fortement dépassée, si la version 1994 reste le top absolu pour l’époque, ici nous sommes dans une bonne moyenne, correct pour la Wii, sans néanmoins avoir révolutionné l’univers graphique vidéo-ludique. Les décors sont riches en détails, le rendu de la HD est tout à fait acceptable, le tout est fluide et non fatigant pour les yeux. Bien entendu, ça reste un jeu de plateforme “à l’ancienne”, il ne faut y chercher une quelconque innovation graphique…

1422398448805342984

Le gameplay

Niveau Gameplay, là, on attaque le point fort du jeu! D’une précision technique redoutable, d’une difficulté technique high level, un vrai bon jeu de plate-forme ultra-précis à l’ancienne! Voyez les singes virevolter à votre guise… Question contrôle, c’est vous le boss! Pas d’assistance, pas d’aide d’aucune sorte.

A l’instar des vieux Donkey Long, de Mégaman, voir, de métroid, ça fait plaisir de voir un jeu où seule la maîtrise technique peut vous faire gagner. Inutile de pester sur le jeu en cas de mauvaise chute, vous serez seul responsable de votre échec. Ceci dit, pas de panique, il y a des vies à foison et nous avons là à faire à un authentique Die&Retry… Personnellement, je dois déjà être mort à peu près 150 fois… les Speed Runners s’en donneront sans doute à coeur joie d’ici quelques temps…

1422398448760820157

Le contenu

Comme signalé plus haut, il s’agit d’un jeu de plate-forme plutôt “old school”. Les graphismes sont bons, il n’y a pas de scénario (ou quasi pas), les décors sont riches, l’humour présent, mais le tout est entièrement subordonné à la performance technique inhérente à ce type de jeu. Néanmoins vous serez surpris par la variété du Gameplay proposé.

Entre les expulsions de tonneaux, les balades endiablées en chariots, les magnifiques niveaux sous-marins, les passages dans le feu, la glace ou la montagne, l’ambiance sonore envoûtante (dont le remix du fameux Stickerbrush Symphony!!), les sauts de plates-formes en plates-formes, les voyages en tonneaux volants,… Le soft est très complet.

1422398449694917556

Conclusion

Amateurs du genre, si vous aimez les franchises Megaman, Métroid, voir les Donkey Kong de 1994 à 2010, bref les jeux de plate-forme hardcore, n’hésitez pas à vous procurer ce soft, foncez, vous ne serez pas déçus! Les autres, n’hésitez pas également à vous le procurer, un tel challenge peut rapidement devenir addictif… Fortement conseillé aux possesseurs de Wii U. 😉

 

 

Test Donkey Kong Country: Tropical Freeze
Le scénario2
Les graphismes7
Le gameplay9
Le gameplay8
6.5Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
0.1

Laisser un commentaire