Vis ma vie de Poulpe !

Octodad Dadliest Catch est la suite directe d’Octodad, un freeware des mêmes developpeurs Young Horses Inc. On va passer l’aspect scénario d’Octodad qui se résume à vivre une vie normale, avoir une femme, des enfants, et effectuer les tâches du quotidien. Sauf que dans cette vie, vous êtes toujours un poulpe, et que tondre la pelouse ou faire des hamburgers quand vous avez des tentacules, cela relève du niveau d’un des douzes travaux d’Hercule.

Le scénario

Bien qu’émotive et mignonne, le scénario n’est pas le point important de ce jeu qui veut juste planter le décor et donner une raison à Monsieur Poulpe (et je ne parle pas ici du créateur de Nerdz bien évidemment) de vivre sa vie !(La note du scénario est là pour ne pas faire chuter la note finale que je souhaite mettre au jeu).

14194102001980029349

 Les graphismes

Les graphismes du jeu sont assez classiques : sans êtres magnifiques ils ne sont pas non plus ignobles. Ils sont assez cartoon pour les rendre attachants. Les variétés d’objets à attraper avec nos tentacules sont nombreuses et très colorées, mais cela ne suffit pas à nous faire oublier certaines textures moyennement réussis (l’herbe à couper en début de jeu ne ressemble pas franchement au reste du décor). A noter que le jeu souffre de quelques problèmes de caméras cependant, parfois vous ne verrez pas votre poulpe sous le bon angle pour pouvoir progresser, rendant le jeu encore plus hasardeux qu’il ne l’est sur certains déplacements…

14194102011102103878

Le gameplay

Le vrai but du jeu : son gameplay ! Bien que les quêtes et les missions ne soient des plus classiques, elles sont surtout là pour vous montrer que devenir un poulpe dans la vie de tous les jours, ça doit pas être franchement marrant. Oubliez les quêtes épiques, ici, vous devrez tondre la pelouse, faire les courses, danser sur la piste de danse, visiter un aquarium… Tout ce que vous pourriez faire un dimanche ensoleillé chez vous. La difficulté résulte dans le maniement d’Octodad. A l’instar de Surgeon Simulator, le gameplay est vicieux puisque les contrôles sont tous indépendant, il s’agit en fait d’un Qwop-like.

Vous contrôlez chaque tentacule indépendamment. A la manette, la tentacule gauche correspond à la gachette gauche + le stick pour la diriger, et la tentacule droite pareil avec la gachette droite. De même pour les bras qui se gèrent avec les sticks gauche/droite pour gérer leur hauteur, profondeur…Autant vous dire que ce n’est pas des plus évidents (sans être non plus aussi compliqué que Surgeon Simulator).

14194102011852813173

Le contenu

Peut être le défaut majeur d’Octodad, comptez.. 2h30 si vous êtes bons, 3h si vous avez un peu plus de mal pour atteindre le bout du jeu. C’est relativement court, on voudrait en faire tellement plus avec notre sympathique poulpe et sa famille ! Cependant, si on aime le gameplay, la jouabilité est là, grâce aux succès, pas facilement déblocables car plutôt insolites, et on peut s’y reprendre à maintes reprises ! De plus, le workshop steam, bien qu’il ne soit pas des plus fournis, fait parti de l’un des workshop proposant la meilleure qualité en terme de contenu additionnels/fan-content. Les niveaux de la communauté sont efficaces et bien réalisés.

1419410201497019356

Test Octodad: Dadliest Catch
Octodad: Dadliest Catch se veut un jeu sympathique, original et bien pensé. Vous prendrez un certain plaisir à effectuer des tâches du quotidien que vous trouvez probablement rébarbatives dans la vie, mais qui prenne un tout autre aspect ici. Fans de Carlo le calamar et autres crustacés, tentez votre chance avec Octodad !
Le scénario7
Les graphismes7
Le gameplay7
Le contenu6
6.8Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
7.8

Laisser un commentaire