Fan du regretté Disney Parade (présenté par JEAN-PIERRE FOUCAULT), vous vous souvenez probablement de ce dessin animé qu’est “La bande à Piscou” ou en VO “DuckTales”. Mais en dehors d’un défilement d’images le dimanche matin, DuckTales était également un jeu vidéo sorti sur Nes.

“C’est le plus grand Boss de toute la ville
Picsou, Picsou
C’est le plus puissant de tout Canardville
Picsou, Picsou
Il vaut des milliards, en or, en dollars
Picsou [hou hou]”

Après ce début en chanson, vous devez probablement me haïr … cette comptine restera dans votre tête durant toute la journée et probablement à jamais dans vos mémoires …

14192087681026390512

Les graphismes

A l’époque de sa sortie, en 1989, je ne possédais pas encore de console, mes parents étaient relativement réfractaires à l’idée. Lorsqu’en 1991, j’ai enfin pu obtenir la Nes, ce jeu n’était pas vraiment dans ma ligne de mire, les rares achats étaient ciblés et les cartouches onéreuses. Je devais me contenter d’emprunter un exemplaire à un ami et généralement n’y passer qu’un mercredi après-midi pluvieux. Je n’ai malheureusement pu l’apprécier à sa juste valeur, le jeu se bouclait en une après-midi et n’était pas des plus simples.

L’annonce du remake m’a de suite enthousiasmé et au regard des premières images, ça laissait présager au bon ! Fort heureusement, le délai entre l’annonce du remake et la sortie était très court et arriva enfin le jour où j’ai pu déposer une larme sur un environnement soigné et agripper ma canne (celle en bois, pas ma femelle !).

1419208768602789108
Première claque … graphique, dieu que c’est mignon tout plein, coloré, agréable, fluide, un petit côté old-school, j’adhère ! Le travail est soigné, un savant mélange 2D / 3D.

Le gameplay

Un prologue fait office de premier niveau et de tutoriel, ai-je la mémoire courte ou ce n’était pas présent dans la version d’origine ?! Une possible rallonge du jeu ? MIAM !

L’aventure bat son plein, j’enchaîne les rencontres, les discussions, les découvertes, je brise quelques caisses, fracasse quelques ennemis et entre deux niveaux, je saute dans ma piscine remplie de pièces d’or (encore un ajout fort appréciable totalement inutile mais absolument nécessaire).

L’aventure me semble plus longue que celle d’origine et ce n’est pas qu’une impression ! Encore un bon point !

1419208768272191123

Le contenu

Après quelques heures (comptez 4h maximum pour le terminer), quel bilan tirer de ce remake ? Le studio a fait du très bon boulot. Le contenu est riche (il ne s’agit pas d’un simple remake, vous découvrirez les richesses ajoutées au fil de l’aventure 😉 )

La qualité est au rendez-vous, l’incrustation de certains objets 3D laisse à désirer par moment (je pense notamment aux coins de la piscine de pièces d’or, rien de bien choquant ceci dit). Les ombres des personnages auraient mérité un développement plus poussé mais je chipote là …

Les musiques sont exemplaires et la jouabilité n’est pas en reste ! Certains passages demanderont de la précision mais l’Oncle Picsou répond parfaitement à la demande (les sauts étaient plus délicats à effectuer lorsqu’il fallait être précis au pixel !).

14193657461901201037

Pour les fans de la première heure, optez pour le niveau de difficulté le plus élevé, l’expérience sera plus proche de l’original. 😉

Conclusion

En conclusion, le studio WayForward a fait du très bon boulot. Graphiquement, l’intégration de certains objets 3D laisse parfois à désirer, ma passion pour le graphisme a tendance à se manifester un peu trop souvent, par contre, je trouve que la réalisation 2D est à souligner ! On est loin d’une production “à la Rayman d’Ubisoft” (ce n’est de toute façon pas le but), mais il s’agit tout de même d’une réalisation propre et soignée.

Au niveau sonore, ne vous attendez pas à entendre les voix françaises, en règle générale, j’ai une préférence pour la V.O., mais je dois avouer que j’aurai tout de même aimé entendre la voix française de l’oncle Piscou. Dommage que le rabais de la difficulté soit dans l’air du temps, en ce qui me concerne, j’opte toujours pour une difficulté non-bridée. Sans le cautionner, je peux comprendre que le studio veuille rendre la chose le plus accessible possible au plus grand nombre. Pour ma part, je vais surveiller ce studio, il va falloir que je me lance dans un test d’une autre de leur production, à savoir Double Dragon Neon

“J’avais fait sur PC, et j’avais bien aimé, un très bon remake avec une difficulté bien dosée comme à l’époque, pour quelques euros, cela occupe très bien une après midi !” – Maximilange

“Très bon test 🙂 .Je ne connaissais pas du tout ce jeu merci beaucoup pour ce partage.” – Charlot360

 

Test DuckTales Remastered
Foncez, vous ne le regretterez pas (prétextez, si besoin, un achat pour vos enfants) 😉 ! Disponible à prix très réduit en magasin et en dématérialisé sur PC / 360 / Wii U et PS3.
Le scénario8
Les graphismes8
Le gameplay8
Le contenu8
8Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
4.4

Laisser un commentaire