Donc nous revoilà partis sur un nouveau test, et pas n’importe lequel : aujourd’hui nous testons Borderlands 2 !!

Le scénario

Vous êtes une bande de chasseurs de l’arche qui déboule sur Pandore avec pour but de trouver l’Arche. Vous arrivez à bord d’un train qui doit vous amener à destination suite à une annonce du beau Jack pour venir chasser l’arche. Mais le trajet ne se passe évidement pas comme prévu car il s’agit d’un piège ! Le tout organisé par le responsable de la société Hypérion qui n’est autre que … le beau jack! Son but est simple : éliminer tous les chasseurs de l’arche en leur faisant miroiter fortune et aventure afin qu’ils ne lui cassent pas les bonbons plus tard.

Malheureusement ou heureusement, cela dépend du coté ou l’on se place, vous survivez après avoir éliminé les robots qui voulaient vous faire trépasser. Vous vous retrouvez inconscient suite au déraillement du train et vous rencontrez CL4P-TP appelé clap-trap pour les intimes. Sa présence est justifiée pour le “dépouillage” des cadavres des aventuriers malchanceux et, vous trouvant à peu prêt vivant, il saute de joie et vous offre de quoi survivre et fait de vous son sbire personnel (limite de l’esclave). A partir de là, vous allez pouvoir commencer à prendre votre revanche.

307905

Les graphismes

Le jeu est édité par 2K game et développé par gearbox software. Ils ont sortis Borderlands 2 en septembre 2012, ce qui lui fait presque 2 ans et demi. Ils ont repris les bonnes vielles habitudes de Borderland 1 soit toujours les mêmes graphismes en cell shading les mêmes options et les mêmes mouvements.

Pour ceux n’ayant jamais joué à des jeux en cell shading, c’est un peu surprenant visuellement parlant car on à un gros décalage par rapport à ce que l’on voit habituellement. Mais il est loin d’être moche pour autant,il faut juste se laisser un peu de temps pour s’adapter au style graphique. Il se base quand même sur le moteur unreal engine. Les animations, les dessins et les introductions de boss sont tout à fait homogènes. Rien ne tranche, l’univers reste cohérent du début à la fin.

307906

Le gameplay

Nous sommes dans un FPS (First Person Shooter) tout ce qu’il y a de plus simple, on peut tirer et sauter mais il est un peu plus complet par rapport à d’autres car on à accès à plusieurs classes. On a des millions d’objets à récupérer pour équiper son héros. Les déplacements sont assez libres et on a même accès à des véhicules que l’on peut peindre et équiper d’armes pour les personnaliser . La visée, en revanche, dépend de vos compétences et de vos armes.

C’est un point un peu étrange, par moment, car on ne tire pas forcement où l’on veut (même le sniper bouge pendant la visée donc il faut compenser par l’adresse et les compétences). Si votre bouclier et votre vie sont à zéro, vous avez un “second souffle” qui vous permet de revenir à la vie. Si vous faites un kill dans le temps imparti, vous revenez à la vie, comme par magie… très pratique des fois mais le temps imparti diminue si vous les enchaînez. Autre petit détail, qui rentre dans l’univers et qui nous laisse assez libre, ce sont les dégâts de chute, c’est simple : il n’y en a pas ! Cela permet de faire des choses auxquelles on aurait jamais pensé et ça évite des morts débiles.

335982

Le contenu

Le contenu est un des plus gros point à voir sur borderlands 2 car il y en a tellement ,on s y perdrait presque…

On doit donc choisir parmi les 4 classes principales :

  • le défourailleur : un nain un peu brute de pomme qui peut tirer avec une arme dans chaque main.
  • la sirène : elle peut faire des verrouillages de phases pour affaiblir et regrouper les ennemis.
  • le commando : un soldat qui ne sort jamais sans sa tourelle.
  • l’assassin : peut se spécialiser au corps à corps pour tuer ces ennemis.

et avec les extensions vous avez aussi :

  • le psycho.
  • la mécromancienne : comme un nécromancien mais avec des robots.

Une fois que vous avez déjà réussis à choisir votre classe, vous récupérez des objets dans l’univers de pandore, soit après avoir tué un ennemi ou dans toutes sorte de conteneur dans le jeu.
Chaque objet à une rareté et un niveau , du plus courant au plus rare : blanc , vert , bleu , jaune ,orange et cyan.Bien sur plus ils sont rares plus ils sont difficile à récupérer.
I y a plusieurs catégories d’objets que vous pouvez équipez :

  • Les armes divisées elle aussi en plusieurs catégories : pistolet , smg, fusil à pompe , fusil d’assaut,fusil de précision et lance roquette.
  • Les boucliers
  • Les modes de classes qui vous permettent de vous spécialiser.
  • Les modes de grenades qui changent littéralement les effets de vos grenades.
  • Les reliques qui vous donnent des bonus supplémentaires.

335900

Dans borderlands 2, les objets sont générés aléatoirement et le jeu se targue d’avoir une possibilité de 87 trilliards d’objets différents.En plus de leurs raretés, les objets peuvent avoir un suffixe qui correspond à une certaine optique -par exemple un bouclier turtle aura une grosse capacité de bouclier mais vous retireras un peut de vie-. Et pour encore rajouter des possibilités, les armes peuvent avoir des effets élémentaux qui ont une chance de se déclencher quand vous touchez une cible :

  • feu : enflamme votre ennemi et lui fait des dégâts dans le temps efficace sur la chair.
  • Electrique : électrifie votre ennemi et lui fait des dégâts dans le temps ,très efficace contres les boucliers.
  • corrosif :fait des dégâts corrosifs dans le temps ,très efficace sur les robots.
  • explosif : explose au contact .
  • slague : un ennemi slagué subit plus de dégâts.

Rien qu’avec tout ça on devrait pouvoir déjà bien s’amuser non ? mais c’est pas fini !
Chaque personnage peut monter du niveau de 1 à 50 puis 61 avec un DLC et enfin 71 avec un second DLC. Une fois l’histoire finie, vous pouvez la recommencer de début avec des créatures de Pandore qui s’adaptent à votre niveau. Au moment de choisir votre personnage, vous pouvez sélectionner votre difficulté selon le parcours choisit (cela vaut aussi pour tous les DLC) cela réinitialise l’histoire et adapte le niveau.

  • normal : 1-50
  • chasseur ultime : 50 à 61

chasseur ultime 2 : 61 à 71

En mode chasseur ultime 2, la difficulté est horrible : les ennemis ne prennent quasiment plus de dégâts s’ils ne sont pas slagués, ont 4 fois plus de points de vies, ont 1 ou 2 niveaux de plus que vous et régénèrent leur santé. donc sans de très bonne armes et un très bon équipement c’est pas une sinécure…sachant qu’à chaque mort vous perdez 10% de vos économies. En plus de cela en montant niveau 10 vous débloquez votre premier point de compétence, qui vous permettra de prendre votre compétence active. Suite à ça, vous gagnerez un point de compétence par niveau pris que vous pourrez dépenser dans trois arbres de talents spécifiques à votre classe. Les trois orientations proposées sont cumulables permettant de laisser libre cours à vos préférences de jeu. Et à tout moment, en ville, vous pourrez réinitialiser vos compétences pour goûter autre chose, c’est pas bien ça ?

Le jeu est quand même bourré d’humour, que cela soit dans les noms des bosses, des quêtes ,les répliques des ennemis , les easter eggs,les personnages secondaires comme Tiny Tina et tout le reste. Il y en a tellement que cela serait trop long à lister . La plupart du temps on en rit tout seul devant son écran après une vanne ennemie ou une réplique d’un allié. Vous pouvez aussi passez à un auto-loc pour louer une voiture qui se matérialise devant vous une fois que vous l’avez débloqué,vous pouvez la personnaliser un petit peu avec les styles et les couleurs et la faire apparaître.

380361

C’est très pratique en plus des voyages éclairs pour se déplacer sur pandore. L’autoloc est tenu par Scooter comme dans Borderlands 1 ,et ce n’est pas le seul personnage que l’on retrouve du premier opus, au fur et à mesure on retrouve toute les anciennes classes de Borderlands 1 (Lilith ,Roland , Mordecai et Brick) on retrouve aussi les personnages secondaires comme clap-trap , docteur ZED, Marcus et plein d’autres qui donnent cet univers que l’on connaissait déjà. Les ennemis, eux non plus, n’ont pas énormément changé et on en retrouve quelques nouveaux , on a toujours nos petits Skaggs,les bandits et les “sang pitié” par exemple.On a des robots d’Hypérion qui sont assez drôles à démonter ,on peut démembrer chaque victime en tirant dans les jointures, ce qui empêche l’ennemi de tirer ou d’avancer.

L’Eridium est une des ressources de pandore depuis l’ouverture de l’arche (voir fin de borderlands 1) et on en parle très souvent , l’histoire tourne beaucoup autour de ça. Si vous trouvez de l’erridium ça vous servira surtout à acheter des améliorations à Earl à Sanctuary afin d’augmenter le nombre de munitions ou d’agrandir votre inventaire.
Pour finir sur le contenu si on parlait des DLC ? En général, je suis contre les DLC car cela rajoute un vêtement , une bricole en plus pour des prix exorbitants. Pour Borderlands 2, les DLC sont nombreux et pour la plupart intéressants. Ils complètent l’histoire et est accessible pour vos personnages existants. Le meilleur et le plus drôle, pour moi sans contes, le l”extension “tiny tina assault on dragon keep” qui transforme Borderlands en mode jeu de rôle médiéval et c’est très drôle.

284209

Voici les DLC qui vous rajoutent une histoire complète :

  • captain scarlett and her pirat booty
  • mr torgue campaign of carnage
  • tiny tina assault on dragon keep, vous avez deux DLC pour améliorer vos persos jusqu’au lvl 71.
  • ultimate vault hunter upgrade pack
  • ultimate vault hunter upgrade pack 2 ainsi que les deux DLC pour les classes supplémentaires :
  • psycho pass
  • mechromancer pass

Et avec tout ça vous en avez déjà pour des heures et des heures de jeu. Si on ajoute à cela que chaque personnage a un mode “brutasse” où il débloque des points en accomplissant des défis, qui lui permettent de gagner des bonus disponibles accessible à tout le compte. Et en prime, après un certain niveau vous pouvez réinitialiser les succès “brutasse” tout en conservant vos bonus acquis précédemment… ça devient brutasse non ?

“J’ai ce jeu sur PS3 mais ça reste tout de même la même chose” – Kaizeline

“Super test, mais si en ayant vu la longueur de la partie Contenu j’ai pleuré” – Breezygames”

“Excellent test pour un excellent jeu o/” – Maximilange

“Et encore j’ai condensé et réduit un peut le texte d’origine” – Herial

“Je suis gentille, malgré l’énumération (tsss), j’ai lu, dommage pour tes fautes d’orthographe qui restent têtues. Ceci étant, je n’ai pas compris le 2ème screenshot..” – Diabiou

“Dans le deuxième screenshot, il vise avec son arme pendant que la femme lui parle et les deux mecs présents sont des ennemis.” – Kaizerlive

“Ceci est un super jeu !” – Destruce

Test Borderlands 2 le retour sur Pandora
Borderlands 2 est un FPS ... mais pas comme les autres , la durée de vie est monstrueuse ! En ayant jouer deux persos qui ne sont pas encore niveau 71 j'y ai déjà passé 200 heures !! L'humour assez décalé est omniprésent et on rit souvent tout seul devant son écran. Les possibilités de création d'arme sont pas loin de l'infini ,la rejouabilité est quand même excellente et on ne s'ennuie pas .
Le scénario9
Les graphismes9
Le gameplay9
Le contenu10
9.3Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire