[TEST] The Wolf Among Us, le justicier poilu !

Et si les personnages de nos enfances existaient dans le monde moderne? Si le Grand méchant Loup était policier et Blanche-Neige, l’adjointe du maire? Non, je n’ai rien pris de particulier, c’est simplement ce que met en scène le comics Fables, adapté par Telltale en jeu vidéo avec The Wolf Among Us. Dans ce jeu, nous sommes aux commandes de Big. B Wolf, qui enquête sur un meurtre dans la communauté des fables, les personnages de conte de fées qui ont fui dans le monde moderne. Nous devrons donc retrouver le coupable dans un jeu qui reprend les codes habituels du studio, très axé sur le scénario mais avec peu d’interaction. Donc aucune nouveauté à signaler pour cet opus mais c’est une formule qui a souvent fait ces preuves et qui nous le prouve encore une fois avec The Wolf Among Us.

Le gentil Grand Méchant Loup :

Dans le monde de Fables, les personnages des contes de notre enfance se sont réfugiés dans le nôtre suite à une catastrophe. Ils se sont intégrés à la population et cachent leur vraie apparence grâce à des sorts. Notre protagoniste, Big B. Wolf, est en charge de maintenir ce subterfuge en place, en incarnant l’autorité policière de la communauté des Fables. Son rôle sera donc d’intervenir lorsqu’une fable menacera cette paix en faisant usage de ses pouvoirs.

C’est sur ce type de cas que s’ouvre The Wolf Among Us. Après avoir sauvé une jeune prostituée du Bucheron ( celui du Chaperon Rouge ), Bigby trouvera la tête de cette dernière sur le palier de sa porte. Il va donc enquêter sur cette mort qui menace le monde de Fables.

The Wolf Among Us fait partie des meilleurs jeux de Telltale au niveau du scénario. Les personnages sont très intéressants, ils ont leur propre histoire, leur propre psychologie et des réactions réelles dû à la tragédie qu’ils ont vécue. L’intrigue est très bien écrite, pleine de rebondissements et de références qui plairont aux fans de contes.

Le seul point négatif au scénario vient des choix car on est beaucoup dirigé et on se rend compte que les décisions ont très peu d’impact sur la fin de l’aventure.

La revanche par rapport au conte.

Une plus grande place pour le Point & Click :

The Wolf Among Us comprend les mêmes mécaniques que les jeux habituels de Telltale. On retrouve donc le Point & Click, les QTE et les choix de dialogue.

Le Point & Click consiste à se déplacer dans une zone en interagissant  avec des éléments de l’environnement pour accéder à la zone suivante. Les QTE demandent d’appuyer sur une touche au bon moment pour effectuer une action pendant une cinématique. Et les choix de dialogue permettent de faire prendre une décision et une orientation à notre personnage pour changer son destin.

Ces mécaniques de jeu limitent énormément les interactions du joueur. Cependant, les phases de Point & Click, qui sont les plus interactives du studio, sont nettement plus présentes dans The Wolf Among Us, par rapport à d’autres productions de Telltale. On n’a donc moins l’impression d’être en face d’un film interactif.

C’est un gameplay que le studio connaît et qu’il maîtrise, c’est donc une sécurité de l’utiliser surtout qu’il colle parfaitement au genre du jeu en question. Mais il est quand même dommage que Telltale reste dans sa zone de confort à travers des mécaniques qui limitent quand même beaucoup les actes du joueur.

Oui, parfois, il faut réveiller un cochon.

Une réalisation au poil :

L’ambiance de The Wolf Among Us est l’une des meilleures, voir la meilleure, qu’a pu réaliser le studio.

Le Cell-Shading est toujours parfait pour une adaptation de Comics et les couleurs à la fois sombres et flash collent parfaitement aux thèmes abordés par l’intrigue, elles correspondent à un conte de fée dramatique.

La bande-son n’est pas en reste grâce à des thèmes musicaux magnifiques dont un générique que je me suis passé en boucle, montrant à quel point, il est mémorable. De même, les acteurs sont à fond dans leur rôle avec une mention spéciale pour ceux doublant Bigby et Bloody Mary qui sont ultra charismatiques.

Sombre et flash.

Une rejouabilité manichéenne :

The Wolf Among Us se finit en 12 heures environs. Cependant, le jeu dispose d’une rejouabilité correcte. Nous pouvons choisir d’être gentil ou méchant pendant le jeu, ce qui influencera le déroulement de l’intrigue. De plus, il y a beaucoup d’histoires de fables à débloquer en fonction de nos choix. Les joueurs les plus persévérants pourront donc refaire le jeu sans lassitude pour le compléter à 100% et découvrir tous les embranchements du scénario.

À nous de choisir comment on va gérer cette situation.

[TEST] The Wolf Among Us, le justicier poilu !
The Wolf Among Us est un bon jeu avec une histoire passionnante et originale. Le tout est renforcé par une ambiance parfaite et des personnages charismatiques. Cependant, je ne peux pas conseiller le jeu en raison de la fermeture du studio et du gros cliffhanger qui n'aura aucune suite. L'expérience du jeu sera agréable mais la frustration beaucoup moins.
Scénario9
Gameplay7
Ambiance10
Contenu7
Les plus :
  • Un scénario original et prenant...
  • Un gameplay maîtrisé et efficace...
  • Une ambiance magnifique et mémorable.
Les moins :
  • ... mais où nos décisions n'ont pas beaucoup d'impact.
  • ... mais sans prise de risque.
  • Une durée de vie faible si on ne refait pas le jeu.
8.3Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire