[TEST] Kingdom Hearts III, une fin de trilogie compliquée.

Kingdom Hearts est ma série de jeux préférés, j’ai fait absolument tous les jeux de la série et je suis un énorme fan de l’univers. J’attendais le dernier épisode de la trilogie depuis longtemps. on a eu plusieurs opus sous forme de spin-off entre temps avec une qualité plus ou moins bonne en fonction de l’épisode mais cela ne faisait que renforcer l’attente. Sachant qu’on nous a promis la conclusion de la saga de Sora avec ce dernier volet, on pouvait espérer du grand spectacle. Kingdom Hearts III répond à cette attente et propose énormément de divertissement bien qu’on puisse regretter un côté brouillon à l’ensemble et un manque d’organisation.

Le retour des Héros !

Xehannort, le grand méchant de la série, a réuni une nouvelle Organisation XIII pour déclencher une guerre avec les guerriers de la Lumière dont fait partie Sora. Son but est de créer Kingdom Hearts afin qu’il puisse accéder à la plus grande source de pouvoir de l’univers. Mais Sora n’est pas d’accord et a l’intention d’arrêter le vieillard en récupérant ses pouvoirs qu’il a perdu après avoir été attaqué par l’Organisation XIII dans Kingdom Hearts 3D. Ainsi, lui et ses alliés sont en train de s’entraîner et de réunir leurs forces pour mettre fin à la menace de Xehannort et pour sauver tous les amis qu’ils ont perdu pendant les derniers épisodes. L’heure est enfin venu de sauver le monde !

Kingdom Hearts III a un scénario très sympa rempli de fan service et de rebondissements, tout particulièrement la fin, qui laisse le joueur abasourdi émotionnellement parlant. Cependant, l’intrigue est aussi pleine de maladresses et d’incohérences. On a beaucoup de Deux Ex Machina dans le jeu qui n’ont pas forcément du sens, notamment des retours impossibles de personnages qui sont expliqués rapidement mais qui ne convainquent pas. Pour une série avec un scénario aussi complexe, il est encore plus compliqué de suivre quand il n’y a aucune explication pour certains événements. On a l’impression que des raccourcis ont été pris parce que le réalisateur manquait d’imagination.

Ce constat se retrouve aussi avec les mondes Disneys parce qu’ils n’apportent absolument rien à l’histoire. Ils suivent tous le même schéma : on suit entièrement le film avec quelques trous scénaristiques, on remplace les sbires des méchants Disney par des sans-cœurs puis on affronte un membre de l’Organisation XIII. C’est beaucoup trop simple et ça n’apporte rien.

Le gros point positif qui rattrape le tout, c’est les personnages, tous plus charismatiques les uns que les autres mais là aussi, il y a un hic. Il y a trop de personnages principaux, ce qui empêche de développer correctement certains d’entre eux alors qu’ils ont une place énorme dans l’intrigue.

Donc oui, le scénario est cool parce qu’on apprend plein de nouvelles choses, on comprend des intrigues laissées en suspens depuis des années et l’ensemble est assez bien écrit mais pour être capable de pardonner les clichés du jeu, toutes les incohérences et les détails inutiles, il faut être un fan de la série.

Kairi fait partie des personnages les plus délaissées du jeu. Elle avait été de plus en plus développée dans les derniers épisodes pour finalement n’aboutir à rien dans le dernier.

Un gameplay actif, divertissant et maîtrisé !

Kingdom Hearts 3 est un action RPG dans toute sa splendeur, il permet d’attaquer, contrer, envoyer des sorts, esquiver et faire des combos très rapidement. Il est très agréable à prendre en main, très simple et procure un véritable sentiment de puissance au fil de notre progression dans les niveaux.

Malheureusement, il est aussi très simple et cela même en expert. Si on détruit tous les ennemis qu’on croise sur notre chemin, on gagne amplement assez d’expérience pour atomiser n’importe quel boss. Cela rend le jeu beaucoup plus facile que ces prédécesseurs qui demandaient des allers-retours d’entrainement régulièrement pour passer certains adversaires. Cette facilité de Kingdom Hearts 3 vient des nombreuses attaques ultimes disponibles durant les combats. En frappant régulièrement un ennemi, on déclenche la possibilité d’utiliser une attaque surpuissante. Celle-ci peut avoir plusieurs formes mais elles ont quand même le point commun de rendre le héros invincible. Du coup, les combats se résument souvent à taper 3 fois, déclencher une attaque combo avec allié et enlever une jauge de vie complète puis de retaper 3 fois et de déclencher une attraction, c’est-à-dire une grosse invocation en rapport avec les attractions de Disneyland dont on ne comprend pas l’origine mais qui fait d’énormes dégâts. Pratiquement tous les combats suivent ce schéma, c’est fun, c’est agréable, ça fonctionne mais c’est beaucoup trop simple. Je ne sais pas si le but était de faire venir de nouveaux joueurs et de les fidéliser en rendant l’expérience de jeu aisée mais honnêtement, en tant que vieux fan de la licence, j’ai trouvé ça décevant même si le gameplay reste très sympathique.

En revanche, là où Kingdom Hearts 3 innove et redonne de l’intérêt au gameplay, c’est dans tout le développement qu’il y a eu autour du vaisseau Gummi. Les phases dans ce véhicule spatial permettaient de passer d’un monde à un autre en bataillant contre des Sans-cœurs dans l’espace dans un gameplay Shoot Them Up. C’était des parties appréciées mais avec une certaine limite parce qu’on se contentait d’avancer en ligne droite. Pour cet opus, les phases en vaisseau Gummi ont été grandement modifiées. Le véhicule est toujours utilisé pour passer d’un monde à l’autre mais il y a tout un univers en monde ouvert à explorer durant ces passages avec son lot d’ennemis et avec de l’expérience à gagner. On est donc aux commandes d’un tout nouveau personnage mécanique, personnalisable, avec son propre monde. Cet ajout est clairement appréciable parce qu’il rallonge la durée de vie avec les missions à faire dans la zone mais en plus le gameplay est maîtrisé et addictif.

L’une des nombreuses attaques attractions.

Une ambiance magique :

La série Kingdom Hearts a toujours opéré un très gros travail sur l’ambiance. Des graphismes cartoon magnifiques, des effets spéciaux rendant les combats intenses, des personnages haut en couleurs doublés par des acteurs au sommet et des thèmes sonores tout simplement magnifiques. Cet opus ne déroge pas à la règle car il reprend toutes ces qualités et les adapte à la génération actuelle. Ainsi, on se retrouve en face d’un rendu visuel exceptionnel qui nous en met plein la rétine et qui nous plonge pleinement dans cet univers enchanteur.

C’est juste beau.

Un RPG assez court mais très complet :

Kingdom Heart 3 se finit en 30 heures environs, ce que je trouve relativement bas au vu des nombreuses heures qu’on a passé sur les opus numérotés précédents. C’est dommage parce qu’on sent une précipitation dans le scénario sur la fin qui aurait pu être compensé par une plus grande durée de vie.

Cependant, le jeu a un contenu important car il y a beaucoup d’objets à collecter, des missions secondaires originales et intéressantes dans certains mondes ( mention spécial à celui de Pirates des Caraïbes ) et tout l’univers spatial à découvrir avec le vaisseau Gummi. Le tout nous occupant encore 5 à 10 bonnes heures en plus.

En matière de contenu, je suis particulièrement aussi content que le studio ait décidé de remettre un résumé des opus précédents mais ça reste troué, le résumé est trop général. Il est donc impossible pour les nouveaux joueurs de comprendre toutes les subtilités du scénario et c’est bien dommage.

30 heures de jeu…

[TEST] Kingdom Hearts III, une fin de trilogie compliquée.
Kingdom Hearts 3 était un jeu très attendu par les fans de la licence. Je peux dire que le jeu a répondu aux attentes mais il l’a fait de manière trop artificielle. Le scénario ne répond pas à toutes nos interrogations, en entraîne d’autres et comporte beaucoup de trous. Cependant, c’est amplement contrebalancé par un gameplay de très bonne qualité, une ambiance magique et une bonne durée de vie. On se retrouve donc en face d’un bon Kingdom Hearts mais on aurait aimé plus de travail sur l’intrigue qui reste le point essentiel de la série.
Scénario6
Gameplay9
Ambiance10
Contenu6.4
Les plus :
  • Un scénario agréable...
  • Un gameplay efficace et divertissant...
  • Une ambiance sublime.
Les moins :
  • ... à condition d'être un fan de la série.
  • ....mais un jeu trop simple.
  • Une durée de vie faible.
7.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire