Plus de deux ans après la sortie de la Nes & Snes Mini, c’est aujourd’hui autour de SEGA de nous offrir un moment de nostalgie. Après plusieurs modèles sortis dans le commerce par le biais de constructeurs / éditeurs plus au moins discutables … c’est à présent une version officielle qui pointe le bout de son nez.

Alors après la surexploitation des versions « mini » et une sortie très nettement critiquée de la Playstation classic, que peut-on attendre de cette version « officielle » de la mega drive ?

Durant la campagne de marketing, il est indéniable que SEGA a pu apprendre des erreurs de ses concurrents.

On pouvait, dans un premier temps, craindre le pire, une énième version de la console n’annonçait rien de bon, les versions sorties jusqu’à présent étant de très très mauvaise qualité … et SEGA a bien compris la chose et s’est empressé d’estampillé le produit « Official SEGA – Seal of quality ». Chose que je trouve un peu hypocrite compte tenu du fait que les autres produits disponibles étaient tout de même soumis à des droits d’exploitation ! La pratique est, à mon sens, plus que discutable, mais bon …

Une fois le but atteint, à savoir rassurer les consommateurs, il fallait ensuite réussir à en convaincre un maximum et quoi de mieux pour le faire, qu’une liste alléchante de jeux. Et c’est par petites vagues que la liste est apparue sur les différents réseaux. Petit à petit, l’effervescence s’est développée, l’inquiétude laissant place à l’envie de l’obtenir ! Et sur le papier, la console fait déjà mieux que la concurrence, de meilleurs jeux, et deux fois plus nombreux ( enfin quasiment ).

  • Sonic The Hedgehog
  • Sonic The Hedgehog 2
  • Ecco the Dolphin
  • Castlevania: The New Generation
  • Space Harrier 2
  • Shining Force
  • Robotnik’s Mean Bean Machine
  • ToeJam & Earl
  • Comix Zone
  • Altered Beast
  • Gunstar Heroes
  • Castle of Illusion
  • World of Illusion
  • Thunder Force III
  • Super Fantasy Zone
  • Shinobi III
  • Streets of Rage 2
  • Earthworm Jim
  • Probotector
  • Landstalker
  • Mega Man: The Wily Wars
  • Street Fighter II: Special Champion Edition
  • Ghouls ‘n Ghosts
  • Alex Kidd in the Enchanted Castle
  • La Légende de Thor
  • Golden Axe
  • Phantasy Star IV: The End of the Millennium
  • Sonic The Hedgehog Spinball
  • Vectorman
  • Wonder Boy in Monster World
  • Tetris
  • Darius
  • Road Rash II
  • Strider
  • Virtua Fighter 2
  • Alisia Dragoon
  • Kid Chameleon
  • Monster World IV
  • Eternal Champions
  • Columns
  • Dynamite Headdy
  • Light Crusader

Dans la foulée, deux versions annoncées, la version européenne/américaine et la version japonaise.

La principale différence se situe dans les manettes, version 6 boutons pour les japonais, version 3 boutons pour nous !

Une liste de jeux également légèrement différente … sans être exagérée.

A quoi, pour la version Japonaise, vous pourrez également ajouter différents accessoires. Une Mega Drive Tower Mini, qui permet de loger sa Mega Drive Mini sur une réplique de Mega-CD, avec, sur le dessus, une réplique de 32-X et une cartouche de Sonic. Les cartouches sont également disponibles en nombre, à l’unité ou en pack. Vraiment pour les puristes qui recherchent le souci du détail.

Après déballage, que découvrons-nous ?

  • Deux manettes ( ouf )
  • La console ( reouf )
  • Un câble HDMI ( certaines consoles ne le propose pas )
  • Un câble USB ( malheureusement sans adaptateur secteur )

Visuellement, il s’agit ici d’une réplique de la version originale lancée en fin d’année 1990 en Europe et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est diablement fidèle ( bien que certains détails ne soient pas fonctionnels … le bouton volume, la fente des cartouches qui s’ouvre mais qui ne sert à rien forcément ) !

Voyez vous-même 😉

La manette, qui, à première vue, semble être ici un peu légère par rapport à la version d’origine, à la mérite d’être de bonne qualité et de pouvoir être utilisée sur PC. Le poids n’est probablement qu’une impression, je devrai faire l’effort de ressortir les originales et de taper le tout sur une balance de précision.

Je ne rentrerai pas plus dans les détails dans ce dossier, l’émulation est une question de préférence, qu’on opte pour ce genre de produit, pour une version détournée sur pc ou par le biais de compilation moins coûteuse sur consoles, l’important est de faire vibrer la corde nostalgique. Sachez que, dans le cas présent, le job est fait, on pourra cependant regretter l’absence de filtre de lissage ( que je n’utilise jamais perso ) mais à part ça … le produit est nickel.

Le seul point négatif à mon sens, … je soupçonne fortement SEGA de prévoir la sortie d’un modèle 2 de la méga drive et dont le catalogue risque d’être différent de façon à (re)vendre la chose aux fans… sinon comment justifier l’absence de Street of rage premier du nom, street of rage 3 ou bien encore Soleil, considéré par beaucoup comme le meilleur jeu de la console.

Disponible au meilleur prix à 69 €, la console est disponible un peu partout. Elle vous coûtera, au maximum 79 €, à quoi vous pourrez éventuellement une manette 6 boutons à 19 €, à vous de voir l’importance que vous apportez ce contrôleur. Certains jugent que sans elle, certains titres, comix zone, SF II, etc… sont injouables. Si j’ai pu finir les jeux en question durant ma jeunesse sans la manette à 6 boutons, ça doit être encore le cas aujourd’hui !

Laisser un commentaire