Qui ne connaît pas Spider-Man? Le super-héros aux pouvoirs d’araignée des comics Marvel. Il a fait la joie d’un certain nombre de joueurs à travers plusieurs adaptations sur notre média préféré. Pourtant, ces dernières années, il n’était pas au sommet de sa forme, la faute à des opus facilement oubliables. La surprise fut alors totale quand Sony a annoncé une nouvelle adaptation par les papas de Ratchet et Clank et l’excitation est très vite montée. L’attente des joueurs fut énorme et les promesses du studio aussi. Un monde ouvert magnifique, plein de références à l’univers Marvel et des mécaniques dignes d’un Batman Arkham, il y avait de quoi laisser  rêveur. Il reste à savoir si ce dernier est devenu réalité.

Une intrigue originale et passionnante :

Marvel’s Spider-Man nous met dans la peau de Peter Parker au cours d’une période banale dans la vie d’un super-héros. Arrestation de criminel, menace terroriste, retour de vieux ennemis et intrigue amoureuse, tout y passera pour une histoire à couper le souffle.

Le jeu commence sur l’arrestation du Caïd, Wilson Fisk, l’un des plus gros malfrats de l’univers Marvel. Bien entendu, c’est Spider-Man qui se charge de le neutraliser et après un rude affrontement, il met le criminel et son empire à genoux.

Le chef de la pègre New-Yorkaise mis sur le carreau, Peter s’attend à ce que la ville devienne plus calme mais il se rend vite compte de son erreur. Une bande organisée de malfrats avec des masques à tête de démon fait son apparition et sème le chaos dans tout la ville. À leur tête, Mr Négative, un homme capable de manipuler la noirceur des gens pour les mettre à son service. Il va donc être nécessaire d’user de tous les pouvoirs de l’homme araignée pour l’arrêter.

Marvel’s Spider-Man a tous les ingrédients lui permettant de séduire les fans de comics. Il respecte parfaitement l’univers du tisseur. On retrouve les difficultés qu’il a à associer sa vie civile et sa vie de super-héros. Il y a énormément de références à l’univers Marvel. On retrouve des méchants emblématiques. Et malgré tout cela, on n’est pas en face d’une oeuvre recyclée car l’intrigue est originale à travers une réécriture du passé de Spider-Man et des autres personnages. Ces nouveautés nous mettent en face d’un monde parallèle surprenant et absolument fascinant pour que les nouveaux et les anciens fans de Marvel y trouvent leur compte.

Et oui ! Ils sont alliés.

Un défouloir intense et maîtrisé :

Marvel’s Spider-Man nous lâche dans les rues de New-York munie de nos toiles et de notre agilité exceptionnelle. On est pleinement libre dans cet Open World et on peut utiliser tous les pouvoirs de notre araignée préférée. Se balancer de toile en toile, courir sur les murs, sauter d’immeuble en immeuble ; l’impression de puissance et de liberté est là. Pour un jeu aussi ambitieux, je ne peux qu’applaudir la très bonne réalisation du titre qui permet de circuler pleinement dans cette ville sans souffrir de bugs.

Bien sûr, on ne se contente pas non plus de se promener dans New-York, notre objectif étant d’arrêter les criminels et de faire respecter l’ordre. Passons donc aux phases de combat.

Pour gérer ces situations, nous avons deux approches possibles : l’approche furtive et l’approche frontale.

La discrétion nous permet de neutraliser silencieusement les ennemis pour éviter une confrontation. Cette approche est assez bien maîtrisée. On peut facilement se faufiler derrière les ennemis, les neutraliser avec des toiles et utiliser divers gadgets. En revanche, je trouve dommage que les ennemis aient un véritable détecteur surnaturel, quand on a été repéré une seule fois. On se fait très difficilement oublier.

Lorsqu’on est détecté, on passe à un gameplay Beat Them All très nerveux et très bon. Il est proche du gameplay des Batman Arkham. Notre but est de battre des vagues d’ennemis en nous servant de nos gadgets et de l’agilité de notre personnage. Ainsi, on doit attaquer, contrer et esquiver très rapidement pour venir à bout des ennemis de la meilleure manière. C’est rapide, jouissif et extrêmement fluide, un véritable plaisir. Cependant, ce n’est pas facile mais le challenge est compensé par des gains d’expérience. Ces derniers sont une véritable plus-valu car ils permettent de renforcer la puissance de notre personnage et de lui attribuer de nouvelles compétences. D’ailleurs, ils ont un double usage, le premier étant de varier le gameplay et le deuxième de s’adapter à notre manière de jouer. En effet, on peut privilégier la furtivité ou l’assaut frontal. On est donc en face d’un jeu complet et surtout très agréable à jouer.

Course-poursuite dans la ville !

Une ambiance presque parfaite :

Marvel’s Spider-Man est très beau graphiquement. On retrouve des environnements détaillés et flattant la rétine. Néanmoins, les visages des personnages ne sont pas à la hauteur de la génération actuelle, ils sont assez grossier au niveau des traits, voir flous ( surtout Peter quand il n’a pas son masque ).

Au niveau de l’ambiance sonore, on a plusieurs thèmes épiques qui sont en accord avec les scènes. Cependant, je trouve que la musique qui se déclenche dès lors qu’on se balade de toile en toile dans New York, est beaucoup trop épique. Même quand Peter va vers son appartement pour dormir, on a l’impression de sauver le monde. C’est un défaut mineur, le seul gros défaut que je vois ou plutôt entend dans ce jeu, c’est la version française. Honnêtement, je la trouve horrible alors que, généralement, ça ne me dérange pas.

Joli non?

Un jeu riche :

Marvel’s Spider-Man a une bonne durée de vie. La campagne se finit en 20 heures environs mais il y a énormément de choses à faire en plus.

Il y a plusieurs missions secondaires scénarisées et variées. On doit neutraliser des bases ennemies, sauver des gens ou encore récupérer des objets. C’est intéressant parce que ça permet d’en apprendre plus sur l’univers de l’araignée et de débloquer des costumes. Il y a donc un énorme fan service pour les anciens et les nouveaux arrivants. Cependant, une répétition peut finir par s’installer car certaines missions se ressemblent.

Les missions secondaires permettent notamment de débloquer des costumes.

[TEST] Marvel's Spider-Man, l'araignée sympa du quartier !
Marvel's Spider-Man fait partie des meilleures adaptations de comics en jeux vidéo. Il est extrêmement agréable à jouer, comporte un scénario intéressant en respectant les codes de l'univers Marvel et a un contenu conséquent. Je regrette que les graphismes soient légèrement datés mais c'est un petit point négatif au vu de la qualité globale du titre.
Scénario10
Gameplay9
Ambiance8
Contenu8
Les plus :
  • Un scénario originale, agréable et respectant l'univers MARVEL.
  • Un gameplay jouissif, fluide et nerveux.
  • Beaucoup de contenu.
Les moins :
  • Les ennemis avec un détecteur hors-normes.
  • Des expressions faciales pas top.
  • La VF.
8.8Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Une réponse

Laisser un commentaire