[TEST] The Witcher, le frère aîné imparfait d’une grande saga.

The Witcher fait partie des grands noms du jeu vidéo. Le troisième opus de la saga est considéré comme l’un des meilleurs jeux de tous les temps. Pourtant, on oublie parfois le premier né de la série, qui n’était pas aussi parfait que ses petits frères. Si la narration a toujours été au rendez-vous, le gameplay était bien moins réussi et la réalisation générale était perfectible. Néanmoins, The Witcher reste un bon jeu et pose les bases ayant permis de créer une série fantastique.

L’histoire de Geralt de Riv :

Dans The Witcher, on contrôle et on suit le sorceleur Geralt de Riv, un humain modifié pour chasser les monstres. Ce dernier a été retrouvé amnésique et a été envoyé à la forteresse des sorceleurs, Kaer Mohren, pour être soigné. Cependant, son repos est de courte durée car la forteresse est très vite attaquée par un groupe de bandits, mené par un mage. Ces malfrats finissent par être repoussés par les sorceleurs mais ils auront réussi à voler certains secrets des sorceleurs. Les chasseurs de monstre se lanceront alors à leur poursuite dans différents endroits du pays pour retrouver les dangereux secrets des mutants et arrêter cette organisation de bandit. Malgré sa convalescence, Geralt se joint à la traque et découvrira que ce n’est pas un simple vol, cette attaque avait un enjeu politique et un complot bien plus important est caché derrière ces événements.

S’il y a bien un élément qui est maîtrisé dans The Witcher, c’est sa narration. Le scénario est très bien écrit et on se laisse entraîner dans cet univers particulier. Les personnages sont attachants et charismatiques au point où on se prend à s’engager émotionnellement pour eux en maudissant les malheurs qui leur arrivent.

La qualité d’écriture se reflète aussi énormément dans les missions secondaires car la majorité des quêtes est scénarisée et les choix qu’on fait, ont souvent une conséquence sur notre aventure principale. Cela me permet d’ailleurs d’évoquer la qualité des dialogues car on a le choix des réponses et tout comme nos actions, ces choix ont un véritable impact sur notre expérience, permettant aussi d’avoir une rejouabilité importante.

Voilà un homme impliqué et sans arrières pensées.

Un gameplay sans intérêt :

Je suis rarement aussi sec dans un test mais le gameplay de The Witcher est catastrophique. Dans un RPG, le gameplay en combat est l’une des parties les plus importantes. Celui de The Witcher est un gameplay actif mais qui repose essentiellement sur de la synchronisation.

Pendant un combat, on doit commencer par choisir notre épée en fonction de l’adversaire ( argent pour un monstre et acier pour un humain ), puis on choisit un style de combat. Le style de combat peut être puissant, rapide ou de groupe afin de s’adapter à toutes les situations. Ces éléments pourraient rendre le gameplay intéressant car ils demandent une réflexion approfondie pour appréhender les affrontements mais le système de combat ne le permet pas. The Witcher se joue principalement au corps à corps avec quelques sorts pour affaiblir l’ennemi mais le combat rapproché est d’un ennuie énorme. En fait, tout repose sur de la synchronisation car pour atteindre les ennemis et faire des combos, il faut appuyer sur la touche d’attaque au bon moment comme un QTE, ce qui devient très vite lassant car les combats se résument à appuyer sur une touche en lançant quelques sorts. Personnellement, ça m’a empêché de profiter du jeu et j’ai fait de nombreuses pauses pour le finir.

En revanche, le reste du gameplay est plein de bonnes idées. L’arbre de compétences est vaste et il permet de choisir son orientation de jeu, il s’adapte donc aux différents joueurs. Ensuite, il y a le système des élixirs qui est très important car la création de potions et leur consommation sont nécessaires pour appréhender les ennemis. On peut créer des potions, des poisons contre des catégories d’ennemis, de la résistance à des altérations d’état etc… Les quêtes demandent donc une préparation pour les finir efficacement grâce aux élixirs. C’est un élément que je trouvais handicapant au départ, mais qui s’est révélé vite très original et très intéressant.

Les positions sont ridicules aussi.

Une ambiance maîtrisée mais des soucis techniques :

The Witcher a de bons graphismes pour son année de sortie même s’il a très mal vieilli ( ça pique les yeux maintenant ). Cependant, pour que le jeu soit vraiment agréable visuellement et qu’on puisse admirer les environnements détaillés, il faut un bon pc et cela même aujourd’hui. Il est dommage de devoir avoir une machine puissante pour avoir une bonne expérience, surtout avec des graphismes dépassés. Ensuite, il faut savoir que le jeu comporte des bugs visuels désagréables, ce qui gâche l’environnement de jeu. Néanmoins, l’ambiance reste bonne car les décors sont vivants, agréables et les personnages sont charismatiques ( pour l’époque ! ). De plus, la bande-son est en accord avec le thème médiéval du jeu. On se situe donc dans une expérience très immersive grâce à une ambiance maîtrisée, à condition qu’on arrive à passer outre l’âge du jeu Royal Vegas.

Le visage de Geralt est la preuve des graphismes vieillots.

Du contenu intéressant et en quantité :

The Witcher a une excellente durée de vie. La campagne principale occupe le joueur une vingtaine d’heures environs. A cette durée de vie s’ajoute un grand nombre de quêtes secondaires, qui sont, pour la plupart, scénarisées. Ces dernières sont intéressantes et s’ancrent dans l’histoire principale, il y a un véritable intérêt à les faire. De plus, le jeu comporte de nombreux lieux à visiter au cours de notre aventure. On apprécie de visiter de nouveaux environnements, de voir le travail effectué dessus et d’être dépaysé. Le joueur reste en haleine durant son aventure et veut tout découvrir, la lassitude n’est absolument pas présente.

Les égouts, un lieu très intéressant !

[TEST] The Witcher, le frère aîné imparfait d'une grande saga.
The Witcher est très bien réalisé, il pourrait être un excellent jeu s'il n'était pas handicapé par un gameplay mou et ennuyant. L'ambiance est agréable même si elle date au niveau visuel et le scénario est très bien écrit. Le jeu n'est donc pas exempt de défauts mais ses nombreux points positifs posent les bases pour la saga à succès que l'on connaît.
Scénario9
Gameplay3.5
Ambiance8
Contenu9
Les plus :
  • Une intrigue très bien ficelée.
  • Des choix avec de vrais conséquences.
  • Une ambiance travaillée...
Les moins :
  • Une gameplay très ennuyant.
  • ... pour l'époque.
7.4Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

6 Réponses

  1. CharliH
    CharliH

    Super Test merci beaucoup 😀 Je connais vraiment pas cette saga et pourtant j’ai le 3 sur la PS4… Je connais des gens qui adorent cette série à l’ENJMIN je vais leur envoyer le lien de ton test !

Laisser un commentaire