Call Of Duty : Infinite Warfare, l’épisode de trop ?

Call of, Call of, Call of, Devons-nous vraiment en parler ? Est-ce nécessaire ? La réponse est oui ! L’opus en vaut-il la peine ? Est-t-il le digne héritié de la saga comme l’a su être Battlefield 1 ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-5

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-3

Le calme avant la tempête

Le Scénario

Vous incarnez le commandant Reyes, devenu capitaine malgré lui au sein du Retribution, l’un des plus important vaisseaux jamais créé dans l’espace. Votre mission est de combattre le SetDef, une armée contre le régime qui promeut la loi martiale. Ces militaires  sont classés selon leurs croyances et fidélité au régime voulant semer le chaos sur Terre.

L’originalité, s’il y a bien un point où le sujet fâche le plus, c’est bien celui là. Entre un mélange de Call Of Duty Modern Warfare (avec des armes modernes) et Mass Effect 3 (c’est à vous monsieur le commandant de choisir vos quêtes depuis le tableau de bord de votre vaisseau) tout en passant par The Lost Planet, le jeu manque cruellement d’originalité. Sans oublier la sauce Star Wars, le dernier sortant ce mois-ci, coïncidence ? Jusqu’au milieu de l’histoire, si vous êtes habitués à la série alors l’ennuie vous impactera jusqu’au moment où les choses se gâtent et deviennent enfin intéressantes.

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-35

Comme un air de Mass Effect 3

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-36

Le gameplay

Vous l’avez compris, en plus de pouvoir tirer sur tout ce qui bouge, vous aurez la possibilité de piloter des vaisseaux, détruire des unités ennemies avec toutes sortes de missiles. En panne de munitions ? Pas de soucis, en appuyant sur une simple touche, un drone d’approvisionnement viendra vous livrer votre colis… Une méthode qui n’est pas sans rappeler le largage de colis stratégique en multijoueur.

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-43

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-38

Concernant la jouabilité, elle a le mérite d’être simple sauf pour la version pc où sans manette il est juste impossible d’y jouer. En effet, dès la première mission vous aurez comme objectif de sauter en chute libre quelque part sauf que sans joystick avec une simple souris, c’est impossible ! Nous avons vécu ça comme si nous étions en train de jouer à Dark Soul avec le fameux message “Vous êtes morts”. Bref, Passons maintenant à ce qu’il reste…

menu multijoueur

multi1 multi2

Concernant le Multijoueur, nous préférons l’oublier. En effet, rien de neuf à l’horizon, une pale copie de Modern Warfare 3 dès les premières minutes de jeux. Vous rajoutez les boosters pour vous envoler et le tour est joué ! Enfin, un mode zombie est aussi disponible.. Un ensemble convainquant sur le papier mais pas dans la réalité.

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-49

Le début de la fin…

Les graphismes

Fonctionnant toujours sur le bon vieux moteur de jeu lancé en 2006 sous Modern Warfare premier du nom, il en devient un talon d’Achille inquiétant concernant l’envie des joueurs d’obtenir un vent de fraîcheur.  Certes la charrue a de plus belles roues permettant de mieux fonctionner (NLDR : Améliorations) mais cela ne suffit pas à révolutionner le monde du gaming pour une série qui a le mérite de faire les plus belles ventes depuis maintenant une décennie. Déception donc…

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-46

Le commandant Reyes en compagnie du sergent Omar, Chef des marines

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-13

Genève, enfin ce qu’il en reste…

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-51

Le contenu

Une quantité d’armes à ne pas à voir le bout, nous devons avouer que de ce côté, c’est plutôt pas mal. Vous avez comme à l’habitude la possibilité de les personnaliser selon vos envies et besoins de la mission. De la simple létale à celle à énergie beaucoup plus efficace pour les unités blindés et/ou électroniques. Si cela ne vous suffit pas, vous aurez toujours la possibilité de faire appel à un soutien aérien ou sur terre par le biais de mécas. Toutes les armes pendant la campagne ne sont pas disponibles d’office via l’arsenal, c’est à dire que de belles trouvailles vous attendent sur le champs de bataille. En effet, le point négatif ne réside pas ici mais dans la linéarité du jeu entraînant une lassitude dès vos premières missions. Par exemple, hormis l’arsenal, le poste de commandement, votre bureau et le hangar cela reste limité, très limité pour être sincère.

La bande originale enregistrée par 30 musiciens et composée par Sarah Schachner est une pure merveille ! Ayant des tonalités proches de celles de Splinter Cell : Conviction que nous apprécions tout particulièrement, elle se retrouve envoûtante et pouvant même créer l’émotion si comme nous vous y accordez une certaine importance dans certains moments clés de l’histoire. Pour information, Sarah.S a aussi travaillée pour Ubisoft sur Assassin’s Creed IV: Black Flag et Unity. Comme quoi, les talents sont partout.

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-16

call-of-duty-infinite-warfare-fragstorm-14

Conclusion

Un jeu qui a le mérite de travailler son moteur de jeu dans ses derniers retranchements. Certes ce dernier manque d’originalité ce qui lui vaut cette moyenne mais qui possède malgré tout des bandes sons de qualité et un décor soigné. Pensez-y, la version remastérisée de MW1 est incluse dans l’achat de ce jeu.

ethan

Ethan (à droite) avec son escouade de mécas, sans aucun doute le personnage le plus attachant du jeu

générique de fin

Configuration de Test :

Processeur AMD FX-8370E Black Edition x8
Carte mère MSI 970 Gaming
Carte graphique Nvidia GTX 750 Ti EVGA OC Édition
RAM 24 Go DDR3 1600 Mhz
Alimentation Corsair 650W Bronze Modulaire
OS Windows 10 Pro x64
Call Of Duty : Infinite Warfare, l'épisode de trop ?
Notre avis est mitigé, en effet si nous le comparons aux précédents opus alors ce dernier est mauvais mais si nous l'isolons, il aurait fait un bon Modern Warfare 3. En espérant que le prochain prenne le même chemin qu'EA avec Battlefield 1 !
Le Scénario4
Le gameplay8
Les graphismes6
Le contenu8
Les +
  • La jouabilité
  • La bande son originale
Les -
  • Le manque d'originalité
  • Le moteur de jeu vieillisant
  • Le "multijoueur"
6.5Décevant
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire