Il y a peu de temps, je vous ai présenté le premier opus de la série Xenoverse issue de l’univers Dragon Ball. Ce premier volet m’avait surpris et satisfait en tant que fan des Budokai Tenkaïchi que je considère comme les meilleurs jeux Dragon Ball. Xenoverse, premier du nom, m’a réconcilié avec les jeux de l’univers de Akira Toriyama, ce qui m’a poussé à acheter ce nouvel opus. Je vais vous le dire tout de suite, il a des défauts mais ça reste dans l’ensemble une véritable tuerie, un défouloir immense et un refuge pour les fans de Dragon Ball.

Un scénario pas très développé mais satisfaisant :

Dragon Ball Xenoverse 2

We want you !

Je considère que le scénario n’est pas très développé parce qu’il n’apporte pas grand chose par rapport à l’histoire du précédent. On doit à nouveau réparer les paradoxes temporels provoqués par Mira et Towa qu’on avait déjà rencontré dans le premier jeu, ce qui nous fait revivre l’histoire de Dragon Ball. Alors, c’est toujours sympa mais ça donne une grosse impression de recyclage car les deux grands méchants sont moins intéressants et moins développés que le grand méchant du premier ( ils sont aussi beaucoup moins puissants ). Bien sûr, l’impression d’être le grand héros est toujours là et c’est drôle de croiser son avatar du précédent opus qui est la légende des policiers du temps mais je trouve que ça ne suffit pas. D’ailleurs, on passe trop vite du stade de recrue de la police du temps à celui du seul policier auquel on fait confiance pour les missions difficiles mais cet avis n’engage que moi.

En revanche, les personnages sont toujours aussi intéressants et charismatiques. On apprécie de dialoguer avec des personnages cultes et on aime découvrir les nouveaux qui n’étaient pas présent dans le premier comme Pan par exemple.

Le gros ajout que je trouve vraiment intéressant dans l’histoire du jeu, c’est l’apparition de quêtes annexes. Il y en avait déjà dans le premier mais c’était des missions qui permettaient de refaire le mode histoire sous divers angles et elles sont toujours présentes dans cet opus. Celles dont je parle sont très différentes, il existe des failles temporels dans le monde ouvert du jeu nous donnant accès à des endroits cultes de la saga comme le vaisseau de Freezer ou Capsule Corp. Dans ces endroits, on peut discuter avec les personnages et faire des quêtes particulières, on peut notamment faire partie de l’armée de Freezer et monter en grade à travers les quêtes. C’est ces mêmes quêtes qui vont débloquer les éveils des personnages, ce qui veut dire leur transformation. Si on est un Saiyen, on aura une quête supplémentaire à Capsule Corp avec Végéta qui nous aidera à devenir Super Saiyen, il en est de même pour Freezer si on fait partie de sa race. Tout cela donne une grande immersion et nous donne vraiment l’impression d’avoir un personnage unique faisant partie d’une race unique et c’est vraiment cool. Les éveils étaient des techniques qu’on débloquait dans l’opus précédent, c’est donc vraiment différent et vraiment bien.

Dragon Ball Xenoverse 2

Le seul entraînement pour devenir policier, le premier pas dans l’histoire.

Un gameplay nerveux mais toujours aussi simple à prendre en main :

Xenoverse est un jeu de combat, le gameplay est donc très important dans ce type de jeu. Dans mon test précédent, je disais que le gameplay était simple à prendre en main et très complet, c’est toujours le cas bien que ce soit encore plus développé. On a des touches de frappes, de contres et de techniques ( qui nécessitent des combinaisons de touches mais rien de compliqué et les commandes sont très bien associées ). Le gameplay est, par ailleurs, très nerveux car il faut vraiment anticiper son ennemi lorsqu’on arrive sur les missions de fin, ce qui nécessite beaucoup d’attention mais nous donne aussi une impression de puissance absolue.

Je ne vais pas m’attarder sur la progression du personnage car elle n’est pas très développée, on se contente de gagner des combats pour améliorer ses compétences avec de l’expérience.

Dans l’opus précédent, je parlais des soucis de visée avec le verrouillage car on peut avoir plusieurs ennemis en face et il faut donc concentrer son attaque. Dans le premier Xenoverse, on devenait fou tant le système pouvait être perfectible parce qu’un autre ennemi que celui qu’on vise nous attaque, ce qui nous empêchait de contrer. Il y a encore quelques petits soucis de ce style mais ça a été bien corrigé, les développeurs ont écouté les joueurs.

Le seul gros bémol du gameplay, c’est l’IA qui peut être très stupide et étrangement, c’est souvent celle de nos alliés. Je m’explique : parfois, quand un ennemi était littéralement en train de m’exploser, mon allié le suivait mais en restant bêtement à côté sans intervenir alors que deux secondes plus tôt, je l’avais sauvé de ce même ennemi. C’est le genre de détail qui peut être très frustrant surtout que c’était la cause principale de l’échec de mes missions.

Dragon Ball Xenoverse 2

Red en super saiyen 3, trop de puissance !

Une ambiance propre à l’oeuvre originale :

Xenoverse 2 est beau et très proche de la patte artistique de Toriyama. Les environnements sont très bien détaillés et les effets spéciaux des techniques nous en mettent plein la rétine. Le seul reproche graphique que j’aurai à faire, c’est l’absence d’expression faciale chez les personnages, c’est parfois très troublant et ça enlève beaucoup de charisme aux personnages.

De la même manière que le visuel, la bande-son rappelle beaucoup les adaptations animées du manga. On trouve aussi de nouveaux thèmes musicaux même si certains peuvent très vite devenir agaçants. En revanche, je dois pointer du doigt la synchronisation labiale désastreuse du titre parce que c’est vraiment horrible comme décalage pendant les cinématiques et plus on s’approche de la fin, plus elle est présente.

Dragon Ball Xenoverse 2

Qui blesse qui, selon vous ?

Une excellente durée de vie :

Le contenu de ce titre est absolument énorme. Néanmoins, je vais tout de suite parler d’un petit détail qui m’a déçu : il y a beaucoup de recyclage. Certaines missions secondaires ont été entièrement reprises au premier Xenoverse et je trouve ça vraiment dommage même si ça permet de rallonger la durée de vie. Hormis ce détail, il y a beaucoup plus de missions secondaires, beaucoup plus de techniques, beaucoup plus d’instructeurs ( qui permettent d’apprendre de nouvelles techniques ) et plus de personnages même si il y a des doublons. Le contenu s’est donc nettement étoffé depuis le premier opus bien que je regrette encore l’absence de certains personnages et des transformations intermédiaires de certains comme Freezer qui n’a pas sa forme 2, ni 3.

La création du personnage est aussi plus importante. On a plus de choix pour personnaliser notre avatar bien que ce ne soit pas non plus immense et on a de nouveau le choix entre différentes races. Comme pour le premier opus, chaque race a une particularité, celle de Freezer est plus rapide par exemple. Tout est fait pour qu’on est l’impression d’avoir un personnage unique.

Je vais aussi venir sur le côté MMO du jeu. Comme pour le premier, on peut choisir d’être dans le monde ouvert avec ou sans les joueurs, tout comme faire les missions avec ou sans vrais joueurs. On ne nous impose donc pas cette dimension. En revanche, il y a un nouveau contenu qui m’a donné envie de jouer avec d’autres joueurs, c’est les missions contre les très gros boss qui nécessitent de la coopération et de la synchronisation. C’est vraiment sympa de voir tout ce déchaînement de puissance contre un singe géant ou un Buu avec des hormones.

 

 

Dragon Ball Xenoverse 2

Le monde ouvert

Dragon Ball : Xenoverse 2, le perfectionnement de la licence !
La série Xenoverse m'a vraiment conquis en tant que fan de Dragon Ball. J'aime la création du personnage et le fait de revivre les histoires de l'univers tout en y prenant part. On a une réelle impression de progrès et d'avoir un personnage unique. C'est un jeu que je conseille vivement.
Scénario7
Gameplay9
Graphismes8
Bande-son5.2
Contenu9
Les plus
  • Nostalgie ! ( encore )
  • Gameplay très nerveux
  • Beaucoup de contenu
Les moins
  • IA alliée stupide
  • Scénario pas très intéressant
  • Synchronisation labiale horrible
7.6Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
9.0

Laisser un commentaire