Longtemps localisée au Japon, la saga Dragon Quest, c’est un peu comme l’éternel rival de Final Fantasy ou tout du moins, pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, la saga est reconnue, à juste titre dans nos contrées. Si la saga des FF a évoluée d’une toute autre manière, Dragon Quest garde sa ligne de conduite particulièrement attachante et son character design signé par le plus grand mangaka existant, Mr. Akira Toriyama ! Soyez donc les bienvenus dans cette découverte du livre Dragon Quest Illustrations.

Histoire de célébrer les 30 ans de la série et la sortie du dernier épisode ( Dragon Quest XI ), c’est donc fin août qu’un ouvrage regroupant pas moins de 500 illustrations a vu le jour. Précommandé sans trop de soucis, c’est donc tout récemment que j’ai pu découvrir l’admirable travail du maître. Première impression, une taille respectable, nous sommes ici dans un format A4 pour une épaisseur de +/- 3 cm

Un fourreau cartonné protège la bête qui, on peut le dire, fait son petit poids.

L’œuvre se parcourt dans le sens de lecture Japonais et après une petite introduction de Toriyama, nous entrons directement dans le vif du sujet avec une histoire illustrée des 30 années de la saga.

Du premier épisode sorti en 1986 en passant par les Quest Monsters et pour terminer sur un aperçu de Dragon Quest XI, la publication ne fait pas les choses à moitié. C’est d’autant plus d’images sublimes que de petits bonus super chouettes à pouvoir contempler ( entre autre les versions pixellisées refusées lors des productions ou les « simples » croquis ). Seul petit bémol au tableau, l’absence du dernier épisode.

En conclusion, l’ajout de ce dernier épisode aurait approché la chose de la perfection, un objet à posséder absolument pour tous ceux qui aiment Dragon Quest, Toriyama et les Artbooks.

Petit plus, un DLC disponible pour Dragon Quest XI 😉

Disponible à moins de 40 €, le tarif est « classique »  pour ce genre de bouquin et j’aurai même mis plus pour l’obtenir. La seule chose que je pourrais recommander … si vous souhaitez l’acheter … préférez le trouver en boutique plutôt qu’en ligne. Le poids de l’objet fait que, lors de sa livraison, si l’envoi  n’est pas parfaitement soigné, les coins « morflent ». J’ai dû renvoyer 2 exemplaires avant d’en obtenir un qui ne soit pas abîmé.

Laisser un commentaire