Guerilla games et Sony, c’est sans doutes l’une des collaborations les plus populaires de l’univers vidéoludique. Le studio est surtout connu pour son travail sur la saga Killzone, très appréciée par les fans bien que les derniers opus ne soient pas les plus intéressants. On savait que le studio travaillait sur un nouveau projet mais c’est à l’E3 2015 qu’ils ont annoncé cette bombe : Horizon Zero Dawn avec un trailer montrant un univers atypique et plein de promesses. Finalement, c’est après presque 2 ans qu’on a pu mettre la main dessus et un univers fascinant s’est ouvert à nous. Ce jeu est le premier d’une saga à grand succès, je vous le garantis et vais vous le prouver.

Un voyage initiatique :

Le scénario s’ouvre sur un homme tenant un bébé aux cheveux roux dans les bras. On apprend que c’est un paria, tout comme le bébé dont il est chargé de s’occuper, et que de ce fait, il n’a aucun droit et vit reclus par rapport à sa tribu. Ce fameux bébé va être notre personnage principal : Aloy, qu’on va suivre dans sa progression vers l’âge adulte et dans sa confusion par rapport au fait qu’elle est paria, sans avoir commis un seul crime. Le début du jeu va donc se centrer sur sa quête de reconnaissance par sa tribu en montrant ses capacités de chasseuse de machines. Dans cet univers original, on retrouve des machines à l’état sauvage et ayant des formes animales ( il y a aussi de vrais animaux mais ce n’est pas utile d’en parler ), elle sont agressives si on les approche et sinon elles s’adonnent à leurs activités comme brouter de l’herbe. Bref, ces machines sont liées à la disparation des anciens ( les humains “civilisés ) car il y a des ruines avec des technologies très avancées dans ce monde. En clair, on se retrouve avec une jeune femme exclue dans un monde post-apocalyptique plein de mystères tant au niveau du personnage que du monde lui-même. Aloy va donc chercher à comprendre les mystères de ce monde et comprendre pour quelles raisons elle a été exclue par sa tribu à travers un voyage initiatique très bien mené.

Généralement, je ne suis pas fan des personnages féminins tant ils véhiculent des clichés constants mais Aloy fait partie des exceptions. Elle ne cherche pas à tout prix à se trouver un homme, elle n’est pas hyper sexualisée tant dans sa tenue que dans son attitude, c’est un personnage normal avec des problèmes humains, fort et très intéressant. En revanche, certains personnages sont des clichés ambulants mais ce n’est pas l’important car les principaux sont vraiment bien écrit et parfois imprévisibles.

Le défaut léger que je trouve au scénario à Horizon est le fait qu’on manque d’information une grand partie du temps puis sur une petite portion de jeu, on a une énorme masse d’informations d’un coup, ce qui est assez déséquilibré et peut enlever le plaisir de jeu car on passe sur certains passages importants tant l’information est dense.

On suit le personnage dès son plus jeune âge…

…et on apprend avec elle.

Un simulateur de chasse :

Si l’un des points forts de Horizon est la découverte de son univers à travers l’exploration, il faut savoir que le principal intérêt du gameplay, c’est la chasse. Aloy est une chasseuse et elle se débrouille très bien dans son rôle. Elle est munie d’une panoplie d’armes permettant de neutraliser les plus grosses machines du jeu. On commence d’abord avec un arc et une lance, cette dernière permettant d’attaquer au corps à corps et aussi de neutraliser discrètement les ennemis les plus faibles.

L’arc, en revanche a un rôle nettement plus intéressant, il nous permet de cibler des parties du corps afin d’affaiblir les machines et de récupérer des composants servant au craft. Ainsi, on commence par repérer les points faibles d’une machine grâce au focus, une technologie permettant de repérer les pistes et d’afficher les points faibles d’une technologie. Ensuite, on cible avec l’arc pour détruire la machine. De plus, il faut savoir que l’arc se décline en plusieurs armes différentes. Il y a l’arc de guerre ( grosse puissance de frappe ) et l’arc de précision ( tir de loin, lent mais précis ) mais on aussi un arc permettant de piéger une machine au sol grâce à des cordes et un dernier permettant de mettre des pièges en place en lançant deux côtés d’une corde et si la cible passe, ça se déclenche. Toute cette panoplie est aussi complétée par des pièges à mettre au sol ou des talents innés d’Aloy qu’on peut améliorer en gagnant des niveaux. C’est extrêmement complet, sachant qu’en plus, on peut escalader pour se placer à des points stratégiques et choisir son approche en fonction des compétences qu’on augmente.

Chuuuuut, on va être repéré

Un univers fascinant :

L’ambiance du jeu est tout bonnement génial, le travail effectué sur cet univers est énorme et on a envie de le découvrir. Horizon est beau, détaillé et les machines ont chacune leur originalité. De plus, il y a plusieurs zones différentes dans ce monde ouvert et chacune d’entre elles flatte la rétine. Pour compléter tout cela, la bande-son colle parfaitement au décor. Bref, l’ambiance est parfaite.

Juste envie de dire : WOW !

Un jeu très complet :

Horizon Zero Dawn est un jeu qui vous occupe pendant de nombreuses heures. La quête principale dure environs 10h si on l’a fait d’un trait mais celle-ci est entourée de quêtes secondaires complétant la principale et nous faisant découvrir l’univers du jeu. A partir de là, on a déjà de nombreuses heures de jeu mais il faut y ajouter les objets à collecter, les sites à nettoyer ( bandits ou machines ) et tout un monde à explorer. Tous ces éléments, c’est ce qu’on nous propose sur le papier mais concrètement, on s’amuse tout seul à chasser toutes les machines, chercher des défis et des points de vues magnifiques. Peu de jeux sont capables de faire cela et Horizon en fait partie.

Des personnages à découvrir…

…un passé à rechercher…

…un univers à explorer.

[TEST] Horizon Zero Dawn, la chasse est ouverte !
Horizon fait partie des jeux que l'on attendait pas avant d'en entendre parler. C'est un jeu qui avait des promesses à tenir, il les a tenu et il a fait bien plus, il a créé une licence à travers un univers fascinant, un gameplay passionnant et une histoire prenante.
Scénario9.5
Gameplay10
Ambiance9.5
Contenu9.5
Les plus
  • Une histoire fascinante.
  • Un gameplay complet.
  • Magnifique.
Les moins
  • Pas assez de place dans les points positifs.
9.6Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire