S'enregistrer

1 − 1 =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

NetherRealm Studios est principalement connu pour son travail sur l’excellente licence Mortal Kombat. Ainsi, le jour de l’annonce d’un jeu de combat dans l’univers DC développé par leurs soins, les joueurs ont eu bon espoir que ce soit un bon jeu. Cependant, je ne m’attendais pas du tout au premier Injustice car les développeurs ne se sont pas seulement concentrés sur le gameplay, ils se sont aussi focalisés sur l’histoire. Quand j’ai acquis ce premier jeu, j’ai été littéralement conquis par cet univers parallèle de l’univers DC avec un scénario passionnant et respectant tous les codes de l’univers DC. J’ai tellement apprécié cette intrigue que j’ai acheté tous les comics en rapport avec cette terre et ils sont tout aussi géniaux. Bien sûr, un jeu de combat a aussi besoin d’un bon gameplay et là aussi, les développeurs étaient au rendez-vous alors je peux vous dire que j’attendais cette suite et si elle n’est pas entièrement à la hauteur de son aîné, c’est un très bon jeu.

Une nouvelle menace :

Je vais revenir rapidement sur l’histoire du premier volet pour mettre en place le contexte. Dans Injustice, le Joker et Harley Quinn avaient capturé la femme de Superman : Lois Lane et avaient placé une bombe nucléaire dans Métropolis, la ville de Superman. Avec cette menace, tous les super-héros se sont mis à la recherche des deux criminels tout en cherchant à localiser la bombe. Pendant ce temps-là, Superman rencontre Doomsday ( le monstre qui parvient à le tuer dans la chronologie DC et qu’on voit dans le film aussi ) et un combat s’enclenche. Cependant, Superman parvient très vite à détruire Doomsday, se rend compte qu’il a été drogué par le clown et qu’il vient de tuer sa femme qu’il a pris pour le monstre. Bien sûr, le sadisme du prince du crime n’allait pas s’arrêter là car il avait relié un pacemaker dans le corps de Lois à la bombe et elle était aussi enceinte de Superman. Kal El perd donc sa ville, sa femme et son enfant à cause de ses propres actions. Batman trouve le Joker, l’arrête ( en lui mettant “quelques” coups ) et lui demande les raisons de son acte, ce à quoi, il répond qu’il voulait un peu de facilité pour une fois. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, Superman rejoint le Joker et lui arrache le cœur alors que Batman tentait d’arrêter l’homme d’acier sur fond de rire du Joker. Ainsi l’intrigue d’Injustice démarre et nous montre la montée de la folie de Superman qui se donne pour mission de détruire le crime à la racine quitte à tuer ses alliés qui se mettraient en travers de sa route. Cette terre finit donc aux mains d’un régime tyrannique avec la ligue de Justice à sa tête et comme seul rebelle : Batman. Le jeu se finit sur la défaite de Superman qui finit enfermé avec ses alliés parce que Batman a demandé de l’aide dans une dimension parallèle où le Superman de cette dimension a arrêté l’autre.

Je suis navré que le résumé fut aussi long mais c’est nécessaire pour comprendre le reste. Le travail sur le scénario du premier opus était monstrueux et ce nouveau volet est digne de cet héritage. On démarre sur la destruction de Krypton avec la fuite de Kal et de sa cousine Kara ( supergirl ) en raison de l’attaque de Brainiac. Celle-ci finit par atterrir sur terre après s’être perdue dans l’espace pendant de nombreuses années et bien sûr Brainiac n’est pas loin. L’apparition de Supergirl qui voudra libérer son cousin car elle est manipulée par Wonder Woman et la venue de Brainiac sont les deux premières menaces qu’on rencontre. Cependant, en suivant Batman, on se rend compte qu’il y a aussi une société du crime dirigé par Gorilla Grodd qui émerge et on constate qu’il reste très peu de héros en qui le monde fait confiance. La situation n’est pas géniale et Batman va devoir prendre des décisions influençant le destin de cet univers parallèle pour toujours notamment par rapport à Superman.

Ils font un peu Terminator, non?

Injustice 2 nous propose un scénario toujours aussi développé que le premier, très bien écrit avec de nombreux rebondissements et la possibilité d’avoir deux fins différentes. Ce deuxième volet est moins intéressant que son grand frère mais il reste très prenant car on suit l’histoire d’une traite. Néanmoins, il y a certaines références que les joueurs, qui n’ont pas lu les comics, ne comprendront pas notamment la présence de Green Arrow, mort dans le premier opus, car il est dans le scénario. Il est présent parce que sa femme ( Black Canary ) voulait mourir de chagrin alors qu’elle était enceinte et de ce fait, docteur Fate l’a emmené dans une dimension parallèle où Green Arrow a perdu sa femme et c’est ce dernier qui vient pour aider Batman sur cette terre. Je trouve donc cela dommage pour les novices et ceux qui n’ont pas eu l’occasion de tout acquérir.

Concernant les personnages, il sont vraiment très charismatiques, très bien écrit et en rapport avec leur caractère dans l’univers DC. Leur changement est aussi logique au vu de leur histoire originel et de leur vécu sur la terre d’Injustice. C’est un jeu qui respecte pleinement l’univers DC et qui conviendra à tous les fans.

Damian est en accord avec la justice de Superman et cela même dans l’univers canon de DC, il se rallie donc logiquement à lui.

Un gameplay brutal :

Le studio en charge d’Injustice est aussi celui en charge de Mortal Kombat, de ce fait, on s’attend à un gameplay brutal et nous en mettant plein la vue. Ce jeu remplit parfaitement ces critères, on a la possibilité de faire des combos dévastateurs, des attaques ultimes sous forme de cinématiques ultra brutales et on peut aussi utiliser le décor pour détruire notre adversaire, voir le passer à travers un mur pour qu’il se fasse attaquer par toutes les créatures qui sont entre deux zones de combat ( sur le même principe que les attaques ultimes avec une cinématique ).

Quand je dis que les attaques ultimes nous en mettent plein la vue.

Injustice 2 est donc vraiment distrayant dans son approche du gameplay car on a envie de voir les ultimes de chaque personnage et toutes les cinématiques lorsqu’on les fait passer à travers le décor.

Tout comme chaque personnage possède son ultime, chacun d’entre eux dispose aussi de ses propres attaques. Ainsi, ils ont des combos  et des attaques différentes en rapport avec leur personnage. Cela rend tous les personnages uniques, certains seront lourds et puissants, d’autres seront rapides et intouchables, ça nous donne envie d’essayer chaque personnage. Cependant, cette diversité rend difficile la prise en main du jeu car les combos changent constamment et c’est frustrant de devoir retenir chaque liste de coups quand on pensait commencer à maîtriser le jeu. De plus, certains personnages sont clairement plus puissants que les autres même si une très bonne maîtrise permet d’anticiper ces dernier, de ce fait, il corrige un défaut de son aîné où Deathstroke était surpuissant même si ce n’est pas encore suffisant.

Malgré ces légers défauts, ça reste un jeu très nerveux, prenant et ultra complet. Ce nouvel opus propose d’ailleurs de customiser les personnages en changeant leur costumes, en les améliorant. Cette nouveauté est, de mon point de vue, plutôt de l’ordre du gadget sachant que c’est inutilisable en mode histoire, que ça donne juste un rendu sympathique mais surtout que ça déséquilibre les puissances. Un joueur qui n’a pas des améliorations puissantes perdra de façon certaine face à un joueur les possédant, quelque soit son niveau. Le concept est intéressant mais je pense qu’un jeu de combat nécessite des compétences en tant que joueur, pas de la chance dans la récupération d’amélioration.

Il faut charger la jauge en bas à gauche pour pouvoir utiliser son attaque ultime.

Une ambiance en accord parfait avec l’univers :

Les décors d’Injustice 2 reprennent des environnement connus de l’univers DC et en comportent aussi des nouveaux qui collent parfaitement à l’ambiance de la licence de Comics. Certains d’entre eux ont néanmoins des changements en rapport avec l’univers notamment le mémorial de Métropolis où on voit une statue de Superman avec le corps sans vie de sa femme dans les bras. C’est beau, ça donne envie de les découvrir et aussi de les détruire durant les combats sachant que certains d’entre eux changent en fonction des actions qu’on y effectue. Les zones de combat ont donc été bien conçues et collent parfaitement avec l’ambiance du jeu.

Il en est de même pour la bande-son du jeu et l’interprétation des personnages dans leur doublage. Si la majorité des personnages est très bien interprétée, certains semblent un peu dérangeant notamment Harley Quinn car il peut arriver que la voix ne colle pas avec la scène, c’est dommage mais l’ensemble reste très bon. On pourra aussi critiquer le choix de certains costumes, le Joker par exemple qui a un style vestimentaire différent mais de mon point de vue ( et en tant que très gros fan du personnage ), je trouve que ça colle au personnage. Le seul défaut qui je pense, déplaira à nombre de joueur, c’est le retard graphique car si j’ai trouvé le premier opus très beau, je trouve celui-ci clairement dépassé et je pense que le studio avait les capacités de faire mieux. Cependant, je trouve que le jeu est une réussite sur l’ambiance générale même s’il comporte quelques défauts.

Il fallait que je le mette ! HAHAHAHAHAHAHA !

Un jeu complet :

La durée de vie du jeu est importante dans le mode histoire car c’est un scénario qui dure 5h, qui est intéressant et où on n’a aucune frustration car l’histoire se finit. On a aussi la possibilité de refaire le mode histoire en changeant certaines scènes dans le choix des combattants, ce qui permet d’avoir une aventure différente et une fin différente.

De plus, il y a la possibilité de jouer en ligne, ce qui est essentiel dans un jeu de combat mais il y a aussi un mode appelé le multivers. Ce dernier nous fait incarner un personnage dans des missions sur plusieurs terres différentes, dans des univers alternatifs. Il y a donc des petits scénarii pour expliquer ces missions et le statut des planètes en question. De plus, les combats changent car on peut avoir des bonus ou des malus en fonction des combats. On peut se dire que c’est un prétexte pour enchaîner les combats mais on se prend au jeu, on apprécie de découvrir les apparences des personnages des autres terres et de pouvoir jouer différemment, avec plus de challenge. C’est vraiment un jeu très prenant et de ce fait, un jeu qui occupe très longtemps.

Le Multivers DC

[TEST] Injustice 2 : Les Dieux reviennent !
Injustice 2 est un très bon jeu, digne de l'héritage de son aîné. Il a une histoire passionnante, un univers prenant et un gameplay distrayant. Tous les fans de la licence de comics apprécieront ce jeu et les fans de jeu de combat y trouveront aussi leur compte à travers son gameply complet.
Scénario9.5
Gameplay9
Ambiance8
Contenu9
Les plus
  • Un scénario complet et passionnant...
  • Un gameplay brutal et distrayant.
  • Un ambiance parfaitement réalisée.
Les moins
  • ...mais les novices peuvent ne pas y trouver leur compte.
  • La customisation de personnage en désaccord avec le principe d'un jeu de combat.
  • Un retard graphique que l'on remarque.
8.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #14380
    RedjokerRedjoker
    178 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    NetherRealm Studios est principalement connu pour son travail sur l’excellente licence Mortal Kombat. Ainsi, le jour de l’annonce d’un jeu de combat d
    [Voir l’article: [TEST] Injustice 2 : Les Dieux reviennent !]


    Want to hear a killing joke?

    #14381
    CharliHCharliH
    708 Messages
    • Hors-ligne
    • Staff
      No points.

    Excellent test Redjoker, comme à l’accoutumée c’est un plaisir de te lire (alors que je ne suis vraiment pas fan de jeux de combat)


    #14386
    RedjokerRedjoker
    178 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Et c’est toujours un plaisir d’écrire pour le site ^^

    Certes mais c’est un jeu de combat avec un scénario lourd, c’est plus intéressant du coup ^^


    Want to hear a killing joke?

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This