S'enregistrer

1 + neuf =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Square Enix fut l’un des invités phares de cette Japan Expo en raison des 30 ans de la licence Final Fantasy. L’éditeur était, de ce fait, très présent. On pouvait tester des nouveaux jeux, des anciens jeux, des jeux de cartes et contempler différents décors en rapport avec Final Fantasy.

Cet espace était dédié à tous les jeux final fantasy.

Comme on peut le voir sur l’image du dessus, il y a avait une zone où on pouvait rejouer aux anciens Final Fantasy avec les consoles de l’époque et de vieilles télés. Tout cela dans un décor confortable, avec des descriptifs du jeu, c’était vraiment agréable et une excellente idée.

Même Final Fantasy XI était présent mais non jouable.

Bien sûr, les goodies étaient aussi présents.

Il y avait aussi beaucoup de marchandises de l’univers de Square Enix ( pas que de Final Fantasy ) y compris le fameux jeu de carte. De plus, la Japan Expo comprenait aussi le tournoi du jeu de carte Final Fantasy en présence du créateur donc je n’ai pas pu m’empêcher de tester ce jeu durant une session d’initiation. Je vous le dis tout de suite, j’ai adoré au point d’acheter plusieurs booster et des decks de démarrage.

Je trouve le produit magnifique !

Final Fantasy Trading Card Game :

Initiation !

Le jeu de carte Final fantasy est assez compliqué à prendre en main, je suis donc très content d’avoir eu l’occasion d’apprendre avec des professionnels.

Chacun des joueurs à 7 points de vies, il peut jouer des cartes avants, soutiens ou invocations. Les avants peuvent attaquer et bloquer une attaque, les soutiens génèrent du mana pour invoquer des cartes et les invocations ont un effet immédiat puis disparaissent. Pour jouer les cartes, il faut payer un coût en mana en fonction du montant et de l’élément de la carte. Pour générer du mana, il faut, soit utiliser les soutiens, soit se défausser d’une carte du même élément, ce qui donne automatiquement 2 points de mana de l’élément en question. On doit donc composer son deck en fonction des éléments pour que le tout soit équilibré. Le but est, bien sûr, d’enlever tous les points de vies à son adversaire ! C’est un résumé rapide, il y a plusieurs notions à apprendre notamment les compétences, les ex Burst etc.. mais il faut savoir que le jeu est très addictif, très bien fait au niveau du système de jeu et les cartes sont tout bonnement magnifique. Je préfère m’abstenir d’aller trop dans les détails pour éviter de vous embrouiller mais c’est un jeu de carte que je conseille et cela, surtout pour les fans de Final Fantasy qui retrouveront leurs personnages favoris et des similitudes avec le jeu vidéo.

Chocobo’s Crystal Hunt :

Un autre jeu de carte était aussi présent pour son lancement, c’est un jeu de société du nom de chocobo’s crystal hunt. C’est un jeu à part entière mais qui est une extension d’un jeu chocobo déjà existant, cependant les nouveautés changent complètement le principe du jeu. Le but du jeu est de réunir des monstres pour gagner, pour cela, on dispose d’un gros chocobo qui part en exploration pour trouver les monstres en question et si on a un cristal de la bonne couleur, on peut le récupérer. Il faudra alors accumuler un certain nombre de créature pour gagner. On peut aussi voler chez les adversaires pour obtenir des cristaux et tomber sur d’autres créatures nous aidant ou nous pénalisant. Le tout est très sympa, assez rapide à prendre en main et peut engendrer de bonnes soirées entre amis.

Dissidia NT :

En dernier lieu, je vais parler du jeu vidéo Dissidia NT car après tout, on est un site de jeu vidéo !

Square Enix avait déployé un sacré stand pour Dissidia avec de nombreuses bornes pour le tester, un joli décor, des tournois et un animateur constamment présent. Du coup, beaucoup de monde venait tester le jeu et c’était compliqué de l’essayer mais j’ai fini par me frayer un chemin.

Redjoker a donc fini par avoir ce jeu en main et j’en ai été satisfait. Pour commencer, il faut savoir que la licence Dissidia était avant tout sur PSP, c’est un jeu de combat réunissant les héros et les ennemis de plusieurs opus de Final Fantasy à travers un scénario assez intéressant. J’appréciais beaucoup les premiers donc j’attendais celui-ci avec impatience.

Durant la démo, seul les héros étaient disponibles et on se battait en 3 vs 3 sachant que c’est une des nouveautés du jeu. Avant le combat, on se doit de sélectionner le héros, sa suite de mouvement car il peut en avoir des différents comme dans les précédents volets et son invocation. Une fois que c’est fait, on rentre dans l’arène !

Le but est de détruire les héros adverses, pour cela, il faut cibler un ennemi et se concentrer dessus. Il faut d’abord savoir que la prise en main n’est pas immédiate quand on ne connait pas les Dissidia précédents, ce qui est assez dommage mais ça devient très vite très distrayant ! Il faut d’abord attaquer un héros avec une touche pour accumuler de la puissance sur le même principe qu’un smash bros. Une fois qu’on a assez d’attaque, on utilise une autre touche avec une attaque différente pour faire prendre les dégâts à l’adversaire. On a aussi des dash et des esquives pour rendre le combat dynamique, long et intense, d’ailleurs la maniabilité est très bonne. Durant un combat, on a aussi les invocations qui se déclenchent en détruisant un cristal puis en prenant possession de la zone, ça donne de bons bonus et une très jolie cinématique !

Bilan global du jeu : Je suis content de retrouver cette licence. Le jeu est beau, j’ai pu voir plusieurs environnements particulièrement travaillés. Il est maniable, très agréable en prendre en main bien que cela demandera de l’investissement pour avoir une maîtrise intégrale. Je suis très pressé de l’acquérir !

Bilan Global de Square Enix à la Japan Expo :

L’éditeur était vraiment bien représenté pendant le salon avec les nombreuses animations, la possibilité de jouer à d’anciens jeux, ce qui a réveillé ma nostalgie et les nouveaux jeux en test qui annoncent un futur agréable. La présence de Square Enix m’a permis de tester le jeu de carte Final Fantasy qui m’a beaucoup marqué dans son travail sur le visuel des cartes et le système de jeu et j’ai aussi été très content de mettre la main sur Dissidia qui va devenir une référence du jeu de combat selon moi ! Bref, un bilan très positif pour un éditeur qui a créé un spectacle et qui a réussi.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #15484
    RedjokerRedjoker
    178 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Square Enix fut l’un des invités phares de cette Japan Expo en raison des 30 ans de la licence Final Fantasy. L’éditeur était, de ce fait, très présen
    [Voir l’article: [Japan Expo 2017] 30 ans de Final Fantasy]


    Want to hear a killing joke?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This