S'enregistrer

Votre mot de passe vous sera envoyé.

La Japan Expo, c’est aussi de la culture japonaise, des cosplays, du fun et de la découverte. Je vais donc veiller à vous faire un résumé de cet événement à faire au moins une fois dans sa vie et aussi vous présenter deux derniers jeux de Nintendo afin de conclure cette promenade vidéoludique dans ce qui sera mon dernier article sur la Japan Expo !

Japon !!!

La Japan Expo m’a permis de voir les stands de plusieurs éditeurs de manga, ce qui m’a permis de découvrir des mangas particuliers que je ne connaissais pas. Il y avait d’ailleurs de nombreuses animations dans ce sens notamment la possibilité de doubler des scènes de manga animé, c’était drôle surtout quand certaines personnes doublent Natsu de Fairy Tail avec un accent du sud. Cependant, ce n’est pas l’essentiel, ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’aspect culturel. On pouvait découvrir de la nourriture japonaise, acheter de la marchandise du japon notamment les Kit Kat au goût louche ( wasabi ) et bien sûr, les arts martiaux japonais et d’autres sports représentatifs.

La culture, c’est bien.

Cosplay :

L’une des attractions principales de la Japan Expo, c’est le cosplay qu’il soit amateur ou professionnel. J’ai donc réuni plusieurs photos effectuées par la photographe qui m’a accompagné pour que vous puissiez admirer le travail de ces passionnés.

Comme vous le voyez, c’est très bien fait et ça flatte vraiment la rétine. J’étais vraiment en admiration devant le travail de ces personnes.

Nintendo et le multi :

J’ai eu l’occasion d’avoir en main Pokken tournament et Splatoon 2, deux jeux dont l’intérêt principal réside dans le multi.

Pokken tournament met en scène les Pokémons dans un jeu de combat. Donc ici, pas de tour par tour mais des coups et du réflexe. On a un casting assez important d’environs une vingtaine de combattant avec plusieurs pokémons intéressants et appréciés par les fans comme Lucario ou Pikachu. Chacun d’entre eux a des attaques particulières ainsi qu’un ultime impressionnant, on se doit donc de maîtriser notre personnage afin d’être le plus efficace avec lui car ils sont tous différents. Le jeu est nerveux, ce qui est très bien mais il est aussi brouillon. Quand on se bat en local avec un ami, il n’y a pas d’écran splitté et la vue de jeu se situe derrière un personnage, ce qui implique qu’un des joueurs verra mal l’action qu’il effectue. De même, les enchaînements baissent très vite la vie et se contrent difficilement, ce qui rend le jeu expéditif et frustrant. Il y a aussi un sérieux problème d’équilibrage donc c’est vraiment dommage au vu du potentiel d’un jeu de combat dans l’univers de Pokémon.

Le deuxième jeu : Splatoon 2 est très différent de celui que je viens de présenter. C’est un FPS particulier car le but est de recouvrir au maximum le terrain par de la peinture avant l’équipe adverse. Bien sûr, on peut éliminer les joueurs ennemis et il existe plusieurs classes avec un gameplay propre et qui permettent d’équilibrer le jeu. Le tout est très sympa, distrayant et vraiment drôle. De plus, on se situe dans une ambiance cartoon très agréable visuellement, ce qui donne une véritable essence à cette licence. C’est original dans son approche et c’est un jeu que j’ai particulièrement apprécié. Par contre, l’usage de la manette n’est pas évident sachant que la vue changeait quand on la tournait, j’espère vraiment qu’on peut paramétrer ça mais en somme, c’est un bon jeu.

Au final, la Japan Expo était un événement que j’ai adoré et que je recommande. Je remercie d’ailleurs Fragstorm de m’en avoir donné l’opportunité et je recommencerai avec grand plaisir pour de futurs événements !

 

Laisser un commentaire

Share This