S'enregistrer

11 + 14 =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

South Park : The Fractured But Whole

Il y a 3 ans de cela, la saga South Park a créé la surprise en proposant un RPG en monde ouvert avec des bonnes mécaniques de gameplay et du fan service à outrance. Le jeu avait été bien accueilli par la critique parce qu’il respectait l’humour propre à la série et proposait un jeu bien conçu. C’est donc sans surprises, que tous les fans de South Park se sont réjouis à l’annonce de la suite : The Fractured but Whole et que l’impatience s’est très vite fait sentir. Etant moi-même un grand fan, je me suis précipité sur ce jeu, qui est clairement à la hauteur de son aîné.

Une ville en danger :

South Park va mal, la ville est gangrenée par le crime et besoin de héros. Il est temps d’arrêter de jouer aux chevaliers et d’enfiler les capes et les collants pour venir au secours de la ville.

Au début du jeu, on est encore en train de jouer aux chevaliers mais le Coon ( Cartman en gros héros raton-laveur ) débarque pour nous dire que le temps des héros est arrivé car la ville est en danger. En effet, les chats de South Park disparaissent et il va falloir découvrir pourquoi. Comme d’habitude, sur un simple petit incident bénin : la disparition des chats, les créateur de la série nous ont pondu un complot irréel, parodique et à hurler de rire.

Le scénario de South Park : The Fractured but Whole est vraiment bien écrit avec plein de personnages mythiques de la saga et en n’entrant pas dans la répétition par rapport à l’opus précédent, qui était déjà bien fourni. Cependant, il faut faire partie du public qui aime South Park car tout le monde n’aime pas l’humour satirique et pipi caca de la série, le jeu ne leur plaira donc pas. En clair, si vous aimez l’humour scatophile, caricatural et second degré, vous pouvez vous lancer dans le jeu les yeux fermés. Vous retrouverez le charisme des personnages de South Park et surtout, vous découvrirai le mystère autour de votre personnage en accord complet avec les codes de la série animée.

Une ville qu’il faut sauver !

Une histoire tragique !

Un héros épique !

Un tactical RPG rigide :

South Park : The Fractured but Whole reprend certaines parties du gameplay de The Stick of Truth mais pas en intégralité afin d’avoir un gameplay en accord avec le nouveau thème du jeu.

Tout d’abord, on a toujours l’augmentation de niveau sauf que celle-ci débloque des emplacements pour placer des artefacts, sous formes d’équipement, et c’est cela qui fera augmenter la puissance du personnage. C’est le seul moyen d’augmenter les stats sachant que l’équipement corporel n’a qu’un intérêt visuel.

Ensuite, la création de personnage est toujours présente pour créer un personnage à notre image tout en gardant le côté humoristique de South Park, notamment le fait que plus on a un teint de peau sombre, plus le jeu est dur. La création est correct au niveau de la personnalisation, c’est pas énorme au niveau du contenu mais ça reste suffisant. On peut aussi choisir sa classe comme dans le premier et c’est là qu’on choisit notre façon de jouer car les classes proposées sont très différentes. Notre personnage peut être un tank, un attaquant à distance avec des sorts, un soigneur etc… C’est variée donc il y en a pour tous les goûts.

La personnalisation est correcte.

En phase de combat, on se situe à présent dans du tactical RPG où le placement compte comme sur un échiquier. D’ailleurs, la comparaison ne s’arrête pas là car les attaques des personnages ont des contraintes de placement. En effet, certaines attaques ne fonctionnent qu’en ligne droite tandis que d’autres ne marchent qu’en diagonale. Le côté échiquier est contraignant et rend le tout assez rigide mais ça donne une vraie dimension stratégique que je trouve très agréable.

Le placement est primordial.

Chaque personnage dispose de 4 attaques, 3 attaques sont des compétences ayant des effets plus ou moins importants et sont affectées à des touches différentes, et la dernière est l’attaque ultime qui fait des dégâts considérables mais qui demande de remplir une jauge de puissance pour l’utiliser. Dans le cas de notre héros, on peut changer les attaques quand on n’est pas en combat notamment en attribuant une attaque différente à une touche ( ultime ou non ) à partir du moment où on devient multi-classe, permettant de devenir plus polyvalent.

South Park : The Fractured but Whole est aussi un jeu de collecte et d’exploration. On explore alors l’intégralité de la ville de South Park pour trouver de nouveaux artefacts et des ressources pour le craft. Ce dernier permet de créer des consommables, des artefacts et de l’équipement, dce qui donne un intérêt aux divers objets ( souvent des déchets ) qu’on trouve dans la ville.

Le gameplay de South Park se révèle convaincant. Il est complet, stratégique, facile à prendre en main et très amusant.

La force du prout.

L’ambiance de la série South park :

Dans South park : The Fractured but Whole, le code visuel de la série est pleinement respecté avec des graphismes cartoon assez grossiers mais avec des effets visuels impressionnants notamment dans le cas des attaques ultimes. Sur le même modèle, la bande-son est en accord parfait avec la saga et c’est renforcé par un véritable travail sur les thèmes musicaux car chaque boss a un thème propre et absolument génial. L’ambiance est donc très bien travaillé mais je regrette tout de même l’absence des voix françaises officielles de la série.

Une image qui pourrait faire un bon fond d’écran.

Une expérience pour les fans :

South Park : The Fractured but Whole a une bonne durée de vie et un contenu qui passionnera tous les fans. Le jeu comporte toute la ville à explorer avec des lieux mythiques à découvrir et une foule de référence à la culture geek. De plus, le jeu réussit le pari de proposer des missions secondaires intéressantes rallongeant la durée de vie sans tomber dans le piège de la répétition. Le joueur appréciera donc de s’immiscer dans la vie d’un habitant de la ville la plus dingue d’Amérique et de contoyer ses habitants loufoques et passionnants. C’est l’expérience ultime pour les fans.

Grosse référence.

Un séjour dans cette ville loufoque.

South Park : The Fractured But Whole
South park : The Fractured but Whole a réussi à nous proposer un épisode tout aussi abouti que le précédent. Il dispose d'un gameplay maîtrisé, d'un scénario en accord avec la série animée et d'une ambiance parfaite. On regrette tout de même l'absence des voix françaises officielles. Je le conseille à tous les fans de la série mais pour ceux qui ne sont pas réceptifs à cette humour, il est inutile de l'acquérir car vous n'apprécierez pas du tout.
Scénario8.5
Gameplay9.5
Ambiance8.5
Contenu9
Les plus
  • L'humour de South Park.
  • Un tactical RPG maîtrisé.
  • Une ambiance propre, sans défaut.
Les moins
  • Il faut apprécier les blagues de prout toutes les 5 secondes.
  • Une rigidité qui déplaira à certains joueurs.
  • L'impardonnable absence de la vraie VF.
8.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Share This