S'enregistrer

quinze − 15 =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Qui ne connaît pas Batman? Le milliardaire qui se déguise en chauve-souris pour combattre le crime? Il fait partie des personnages les plus connus de l’univers geek en raison de la profondeur du personnage mais aussi de ses ennemis emblématiques. Je suis un énorme fan de son univers et aussi d’un de ses ennemis ( devinez lequel ! ) alors quand j’entend qu’un nouveau jeu avec ce personnage est annoncé, j’en attends tout de suite beaucoup. Bien sûr, il y a de nombreuses adaptations du chevalier noir et aujourd’hui, on va évoquer celle de Telltale. Ce studio, que j’ai déjà présenté, est connu pour son travail sur le scénario et la mise en scène avec un gameplay souvent minimaliste. Pour moi, c’était donc un pari risqué pour l’éditeur car si le scénario est très important dans un jeu Batman, le gameplay l’est aussi beaucoup car on veut pouvoir exploiter les gadgets et les compétences de Batou.  Donc, je suis parti avec une crainte en commençant ce jeu mais je suis revenu avec une satisfaction énorme et je vais vous dire pourquoi.

C’est parti pour le test !

Une intrigue prenante et très bien écrite :

Lors d’un test précédent sur un jeu Telltale, je reprochais le système des choix qui n’influençait pas l’histoire et qui rendait le joueur passif. Et bien dans ce jeu, ce n’est pas le cas, les nombreux embranchements changent une bonne partie du scénario et ça pousse à vouloir découvrir toutes les différentes possibilités car oui, nos choix de dialogue influencent le scénario. Franchement, c’est vraiment bien et ça donne une véritable durabilité à ce Batman tout en montrant un gros travail sur l’histoire.

Après ce constat, je vais faire un rapide résumé du jeu. On se trouve à un moment de la vie de Bruce Wayne où il est déjà Batman mais il est encore inexpérimenté, naïf et jeune. Batman prend donc des risques et n’a pas encore la confiance de Gotham. Bruce Wayne, de son côté, est connu pour les travaux de sa famille mais n’est pas encore connu individuellement. Cependant, il a la popularité de sa famille et s’en sert pour aider Gotham. On se situe donc à cette période de sa vie, dans ses débuts et à un moment où il ne connaît pas encore tous ses ennemis. Le fil conducteur initial du jeu est la campagne d’Harvey Dent pour devenir maire, il n’est donc pas encore double-face et est encore un grand ami de Bruce. C’est d’ailleurs ce dernier qui finance sa campagne avec son nom et sa fortune. D’un autre côté, Batman découvre une voleuse se déguisant en chat, travaillant pour une organisation secrète. Voilà donc le début de ce jeu, Bruce va devoir séduire pour aider Harvey et Batman cherche à trouver la mystérieuse organisation mais bien sûr, tout cela va se rencontrer. Bruce Wayne devra faire face à de nombreuses épreuves, faire des choix influençant toute sa vie et va devoir tout remettre en question parce que ses parents auront un grand rôle dans les défis qui vont se trouver face à lui.

Des épreuves qui vont avoir des conséquences sur ses amis.

Tout comme dans les comics, les personnages sont charismatiques et haut en couleur. On apprécie de découvrir ou redécouvrir des têtes connus. Les acteurs ( voix ) sont très bons dans leur rôle, on y croit et c’est vraiment très agréable. De plus, certaines personnages sont surprenants tout comme l’histoire car c’est bien une réécriture, une histoire inédite. Les néophytes y trouveront leur compte car ils ne se sentiront pas perdu et les habitués apprécieront cette nouvelle version de l’univers du chevalier noir qui respecte pleinement les codes et nous surprend plusieurs fois à travers de nombreux rebondissements. L’accent est mis sur les scénario et c’est parfait.

Le pingouin et Bruce dans la même équipe, c’est inhabituel non?

Un gameplay minimaliste mais demandant de la réflexion :

Comme je l’ai déjà évoqué, la première partie du gameplay réside dans le choix des dialogues. Le jeu se voulant narratif, c’est une partie essentielle du gameplay et il faut qu’il soit très bien développé. Comme je le disais précédemment, c’est beaucoup mieux que le Game Of Thrones de Telltale où j’avais l’impression que nos choix étaient sans conséquences. Ici, on influence le jeu et on choisit ce qu’on estime important tout en nous prenant à partie émotionnellement car on se sent coupable de certains choix. C’est bien développé et on a envie de jouer et de rejouer.

Savoir ce qui est prioritaire…

…Et affronter les conséquences !

Le jeu ne se repose pas seulement là dessus. Il nous demande aussi de la réflexion pour résoudre des enquêtes à travers un système de lien. Il faudra découvrir tous les indices puis comprendre les événements en reliant les différents indices entre eux pour déterminer l’acte et sa conséquence. C’est sympathique mais limité parce qu’il n’y a pas de place pour l’échec. De même, le reste du gameplay repose sur des QTE car il faut appuyer sur les touches au bon moment pour se battre en tant que Batman, c’est scénarisé, il faut juste être synchronisé pour y arriver. Cette partie est aussi simpliste car il n’y a pas de place à l’échec, on nous fait juste recommencer, j’aurai préféré qu’il y ait des conséquences scénaristiques influençant le jeu pour donner un impact à notre échec. On a juste un Game Over et on recommence sans soucis, c’est dommage.

Bon les échecs restent dégueulasses avant de recommencer

Une ambiance noir en accord parfait avec Batman :

Le jeu est en Cell Shading, un rendu graphique que j’apprécie particulièrement mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Ce choix graphique est dans tous les jeux Telltale, c’est une marque de fabrique mais si j’apprécie de manière générale, je trouve que c’est encore meilleur pour ce jeu parce qu’il est basé sur des comics et je trouve que ça colle parfaitement avec ce type de média. Sinon, le jeu a une ambiance en concordance avec la chauve-souris sachant que les environnements sont  différents en fonction de la version du personnage : noir et mystérieux avec Batman et coloré et artificiel avec Bruce Wayne.

Il faut aussi savoir que la bande-son colle parfaitement avec l’ambiance du jeu, elle est agréable et la musique qui a été créée pour le jeu, est absolument magnifique. De plus, les voix sont synchronisées avec les personnages et c’est vraiment agréable, je le précise parce que ce n’est pas forcément le cas dans tous les jeux qui mettent autant en avant la narration.

J’aime vraiment ce rendu graphique.

Une rejouabilité bien présente :

La durée de vie du jeu est de 10h pour une première partie mais comme je le disais il y a plusieurs embranchements scénaristiques, ce qui veut dire plusieurs scènes qu’on n’a pas vu la première fois.  En clair, le jeu peut devenir très long si on souhaite voir tout le jeu. Le contenu est donc assez conséquent mais il est néanmoins gâché par certains bugs et c’est dommage.

Comment il fait pour se tourner comme ça ???

[TEST] Telltale's Batman : une réécriture du chevalier noir !
Telltale a réussi à faire un très bon jeu Batman à travers un scénario passionnant, un gameplay nous mettant dans la peau du Batman et une ambiance parfaite ! Je le conseille vivement pour les fans du chevalier noir et les joueurs souhaitant découvrir son univers.
Scénario10
Gameplay8.5
Ambiance9.5
Contenu7.5
Les plus
  • Une réécriture prenante et respectant pleinement les codes du personnage.
  • Des choix avec des vrais conséquences.
  • Une bonne durée de vie.
Les moins
  • Les échecs n'ont aucun effet.
  • Des bugs...
8.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #15254
    RedjokerRedjoker
    169 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Qui ne connaît pas Batman? Le milliardaire qui se déguise en chauve-souris pour combattre le crime? Il fait partie des personnages les plus connus de
    [Voir l’article: Telltale’s Batman : une réécriture du chevalier noir !]


    Want to hear a killing joke?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This