S'enregistrer

13 + 18 =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

[TEST] Agents Of Mayhem : Un Saints Row au rabais.

Agents of Mayhem est la nouvelle franchise des créateurs de Saints Row. On n’exclue donc une suite au GTA-like parodique de Volition. Ici, on se situe dans un TPS en monde ouvert avec une équipe de  12 personnages jouables. J’attendais beaucoup ce jeu après mon aperçu effectué sur la démo disponible à la Japan Expo mais depuis, j’ai été déçu. Si le fun et le côté défouloir sont toujours présents dans le gameplay, le reste n’est clairement pas à la hauteur.

Une intrigue incomplète :

Agents of Mayhem vous met au contrôle d’une agence qui s’est donnée pour mission de défendre le monde contre la légion, les grands méchants du jeu. On devra donc effectuer plusieurs missions pour neutraliser les lieutenants de l’organisation maléfique aux ordres du Docteur Babylon. Ces missions nous permettent de voir les motivations de notre agence et ainsi d’apprendre le scénario du jeu. Mais, on ne comprend rien parce que ce n’est pas développé. Il en est de même pour les missions secondaires, permettant de recruter les personnages et de découvrir les histoires individuelles de chaque membre de notre équipe, car c’est troué et sans conclusion.

Je m’attendais à un scénario barré en raisons de toutes les caricatures introduites par le jeu et le passé des développeurs. Je voulais quelque chose d’aussi drôle qu’un Saints Row mais au fil du jeu, j’ai constaté que c’était mou, fade, sans intérêt et troué avec le nombre de scénarii sans conclusion. Bref, l’intrigue a été bâclée.

Dans l’écriture du jeu, le seul élément qui rattrape le reste, c’est le charisme des personnages car ils ont vraiment une identité propre.

Le côté caricatural du jeu nous enlève tous les doutes sur la bonté des personnages.

Un gameplay qui empêche le naufrage :

Le gameplay du jeu est orienté action et permet de vraiment bien se défouler. Le tout est fun et varié en raison du nombre de personnages disponibles dans le jeu. Ces derniers ont d’ailleurs un gameplay unique, ce qui permet d’éviter un sentiment de répétition et ainsi, d’apprécier le gameplay tout au long du jeu.

Agents of Mayhem comprend aussi un aspect tactique parce que avant d’entrer dans la ville, il faut composer une escouade de trois personnages parmi les 12 disponibles. Ils ont chacun des forces et des faiblesses, ce qui veut dire qu’ils seront plus efficaces dans certaines situations en fonction de leurs caractéristiques. En jeu, on ne contrôle pas les trois personnages en même temps, en effet, on alterne avec une touche. Il faut donc maîtriser cet aspect pour garder nos personnages en vie et surtout s’adapter aux ennemis. Les personnages ont donc des contrôles différents ( vitesse / cadence de tirs qui changent par exemple ) mais ils restent tous très maniables et agréables à jouer.

Il faut savoir que le jeu cherche aussi à nous en mettre plein la vue avec son gameplay. Cette volonté se traduit par les capacités ultimes des personnages qui comportent de gros effets ( explosions partout pour Hollywood ) accompagnés d’une bande-son unique à chaque personnage. C’est très sympa et impressionnant.

BOUM !

Il y a quand même de sacrés effets visuels !

Agents of Mayhem dispose aussi d’éléments de l’univers du RPG. On a notamment la possibilité d’améliorer nos unités en leur faisant gagner des niveaux. Cela permet d’améliorer les caractéristiques du personnage mais aussi certaines compétences. De plus, le jeu dispose d’un HUB entre chaque mission où on a la possibilité de changer les compétences des personnages, d’acheter des améliorations, de s’entraîner etc…

En dernier lieu, il faut savoir qu’on a la possibilité de conduire des véhicules dans le jeu et si, cette dernière se révèle très perfectible, elle reste non moins assez agréable.

Des véhicules très classes.

L’ambiance classique de l’univers Saints Row :

Les graphismes de l’univers déjanté de Volition ne plaisent pas à tous. Le rendu visuel est assez coloré, cartoon et ça répond à l’aspect parodique des jeux du développeur. Personnellement, c’est quelque chose que j’apprécie parce que c’est en accord avec le délire omniprésent. A cela s’ajoute la bande-son du jeu constituée de musiques variées, renforçant le côté parodique de l’ensemble notamment avec les thèmes des personnages. Par exemple, le gangsta noir a un thème hip-hop.

Toutes les cinématiques ont ce rendu visuel.

Du recyclage :

Agents of Mayhem est fun mais son contenu est médiocre. Le jeu est bugué, je ne compte plus le nombre de fois où je suis tombé dans mon véhicule en y restant coincé. De plus, le jeu est composé de recyclage. On se retrouve en face des mêmes ennemis avec des différences de couleur et dans les mêmes environnements, c’est lassant visuellement parlant et décevant. De même, les missions sont tout le temps pareil en ajoutant un brin de scénario pour essayer de nous faire croire que c’est différent. Cela permet d’avoir une bonne durée de vie mais c’est sans intérêt.

Déjà qu’ils sont pas très développés visuellement, c’est encore pire quand on en croise avec d’autres couleurs pour faire du remplissage.

Oui, je suis bien dans le sol, sous la ville, sans décor et sans possibilité de revenir en arrière.

[TEST] Agents Of Mayhem : Un Saints Row au rabais.
Etant un grand fan de Saints Row, j'attendais beaucoup des développeurs et j'ai été déçu. Même si la note finale est moyenne car le gameplay et l'ambiance du jeu font pencher la balance positivement, je considère que c'est une trop bonne note avec tous les défauts qu'il comporte et le prix qu'on nous demande à l'achat. Agents of Mayhem est vraiment un jeu bâclé.
Scénario2
Gameplay9
Ambiance9
Contenu1
Les plus
  • Très défouloir.
  • De jolies effets visuels.
  • Une ambiance cartoon très agréable.
Les moins
  • Une déception scénaristique.
  • Une conduite perfectible.
  • Un contenu recyclé.
5.3Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

4 Réponses

  1. Redjoker
    Redjoker

    AAAAAH, j’ai mis un point d’interrogation qu’il fallait pas “Déjà qu’ils sont pas très développés visuellement, c’est encore pire quand on en croise avec d’autres couleurs pour faire du remplissage?”

      • Redjoker
        Redjoker

        Merci ^^
        D’où le temps que ça m’a pris pour finalement sortir le test.

      • LeRanger
        LeRanger

        Je confirme j’y ai joué aussi et on ne retrouve pas du tout les sensations d’un Saint Row (enfin peut être celles du dernier à la limite, celui avec les supers pouvoirs). Mais c’est un TPS correct.

Laisser un commentaire

Share This