Disponible depuis environ deux semaines, le MMORPG officiel sur la célèbre licence de Naruto a su attirer bon nombre de joueurs curieux, de tous les horizons. Sa particularité étant qu’il se joue sur le navigateur internet.

Un scénario incomplet

Au sein de Naruto Online, il faut savoir que vous n’incarnez pas directement un personnage de la série, mais plutôt un ninja que vous sélectionnerez au début du jeu, selon son affinité élémentaire. Il s’incrustera dans le scénario, histoire de rendre le tout cohérent sans pour autant trop le modifier.

L’intrigue se fait sous forme d’instance, où vous devrez en général vaincre quelques ennemis lambdas, chercher quelques objets par-ci par-là, puis réussir le combat principal. Et pour comprendre ce qu’il se passe, vous aurez droit à quelques dialogues, sans plus. De plus, dès le début du jeu vous vous rendrez compte qu’il y a des “trous” dans l’histoire. Par exemple, le passage avec Mizuki dans le tout premier épisode de la série n’est pas présent, et ce n’est pas le seul. Quelqu’un ne connaissant pas la licence risque d’avoir un peu de mal à suivre.

Il est difficile de dire aujourd’hui jusqu’où se prolongera le scénario, mais on peut supposer qu’il ira au moins jusqu’à la 4e grande guerre ninja, car des personnages de cette période sont déblocables.

naruto online - interface

L’interface du mode histoire.

Les graphismes

Je vais d’abord parler de l’interface. Au tout début, vous risquez très fortement de vous perdre, tant les menus, et les sous-menus sont nombreux. Néanmoins, elle s’avère relativement clair, et efficace, avec des icônes qui seront entourées d’une sorte d’aura bleue vous indiquant que vous pouvez faire quelque chose dans ce menu.

Entrons désormais dans le vif du sujet. Tous les personnages sont en 3D, et les modèles sont tirés directement de la série des Ultimate Ninja Storm, et sont par conséquent réussis. Mais une belle modélisation ne fait pas tout. Les mouvements en dehors des combats ne sont pas fluides, il y a comme une impression que tout est “ralenti”.

Mais heureusement, lors des combats, les animations deviennent bien meilleures, bien qu’elles ne soient pas parfaites, les défauts venant principalement des ninjas lambdas… et des attaques ultimes de vos personnages, si vous en avez une. Cela peut paraître étonnant, et pourtant… Ces puissantes techniques, lorsqu’elles sont exécutées, lanceront une vidéo tout droit tiré des Ultimate Ninja Storm, en mauvaise qualité, au lieu de l’animer directement en jeu. Dommage !

Concernant les décors, ils suivent le même chemin que les récents jeux de la série sur PS3 et PS4, le tout est dessiné, et c’est plutôt joli.

naruto online - décor

Un gameplay plutôt stratégique

C’est probablement le point fort du jeu, concernant l’aspect combat du moins.

Vous devrez créer une équipe de 4 ninjas, incluant votre personnage principal, en les plaçant en première ligne, en dernière ligne… et en tentant d’être cohérent pour faire un maximum de combos. Par exemple, si vous utilisez Naruto, et que vous décidez de lancer un Rasengan, votre adversaire sera repoussé. Pour optimiser cette attaque, si vous avez un personnage qui peut frapper les ennemis repoussés dans son panel de coups, il enchaînera juste derrière, en provoquant d’autres effets, qui là aussi, permettent d’enchaîner avec une composition adéquate.

Il faut savoir qu’à part les techniques que vous pouvez lancer sur un ennemi bien précis ou l’équipe entière, votre personnage attaquera tout seul avec ses coups de base l’adversaire selon l’endroit où vous et l’ennemi êtes placés sur le terrain. Vous n’aurez donc qu’à gérer vos compétences pour optimiser votre stratégie.

Mais ceci peut varier selon le mode de jeu. Par exemple, lors des combats classés, le combat se fera automatiquement du début à la fin, vous ne serez que spectateur. Une bonne composition est donc primordiale.

Mais n’espérez pas créer votre équipe de rêve dès le début. Tous les personnages se débloquent à l’aide de “fragments” du ninja en question, le nombre nécessaire étant différent selon le nombre d’étoiles du personnage, qui définit sa puissance (à raison de + 5% par étoile), mais qui ne déséquilibre en rien le jeu, étant donné que tout le casting peut progresser, et gagner des étoiles avec des fragments supplémentaires. La manière d’obtenir ses derniers dépendent totalement du personnage… et c’est malheureusement là aussi que rentre en jeu le modèle économique, ce dont je parlerais à la fin de ce test.

Et concernant justement la progression, il est vous est possible d’augmenter la puissance de votre équipement, en le faisant monter de niveau ou en plaçant des “magatama”, un objet qui améliore les statistiques par exemple.

Le gros problème du jeu vient plutôt de la “restriction” de ce que vous pouvez faire par jour. Vous êtes limité par une barre d’endurance, qui se régénère petit à petit chaque heure. Vous aurez quelques difficultés pour avancer au début du jeu. Par après, vous en aurez sans doute trop car le seul moyen de gagner de l’expérience pour votre personnage principal, ce sont les quêtes, et vous n’avez le droit d’en faire que 10 par jour en ce qui concerne les “primes”, ainsi que quelques missions journalières. Le mode histoire lui vous demandera très souvent d’augmenter votre niveau avant de continuer… La présence de monstres à travers la carte du monde ne vous permet que de gagner de l’expérience sur vos personnages secondaires, mais ces derniers ne peuvent pas dépasser le niveau de votre personnage principal. Autant dire que vous êtes coincé. Et encore une fois, le modèle économique ici va poser quelques soucis…

naruto online - ninjas

La page pour débloquer des ninjas.

Le contenu

Comme je le disais au tout début de ce test, le scénario devrait aller très loin, couplé à la limitation de ce que vous pouvez faire par jour, et vous avez un mode histoire qui sera long, très long à terminer.

Les modes de jeu quant à eux ne manquent pas. Vous avez les parties classés, mais aussi un mode survie où comme son nom l’indique, il faut survivre à plusieurs combats à la suite, un autre mode où il suffit d’enchaîner des dizaines et des dizaines de combats… Sans oublier l’aspect des guildes, appelées des groupes, où vous aurez diverses missions, comme escorter un PNJ ou tout simplement une guerre entre clans pour déterminer qui est le meilleur.

Contrairement à d’autres MMORPG, il n’y a pas de réelle instance multijoueur. Les seules étant des événements où il suffit de réussir un combat, ainsi que l’instance de groupe où l’objectif est le même, et qui est limité à deux par jour.

Mais le plus important reste malgré tout l’obtention des ninjas, pour tenter d’augmenter son potentiel en combat…. Et là vous en aurez probablement pour des mois.

naruto online - instance multijoueur

Une instance multijoueur.

La bande son

Lorsqu’un jeu adapté d’un manga sort, la question que se posent souvent les fans, c’est s’il y a la présence des voix japonaises. La réponse est oui, elles sont là, lors des combats. Les dialogues ne sont cependant pas doublés, ni même les rares cinématiques du mode histoire où il n’y a tout simplement aucun son si ce n’est la musique du combat. Et justement, ces dernières proviennent encore une fois des Ultimate Ninja Storm. Le problème étant qu’on entend très rapidement tout le temps les mêmes musiques, car elles ne sont pas très nombreuses.

naruto online - combat de boss

Un événement de type combat de boss.

Le modèle économique du jeu

Je pense qu’il est très important d’en parler étant donné que le jeu est gratuit, et pour être franc, la frustration prendra rapidement le pas vis-à-vis de ceux qui paient. Vous l’aurez compris rien que dans ces mots, le jeu se rapproche plus du Pay-to-Win que de simplement avancer plus vite que les autres. L’exemple le plus flagrant étant le classement en jeu, où le top 10 est constitué exclusivement de joueurs qui ont mis la main au porte-monnaie. Ces joueurs-là se distinguent assez facilement des autres car ils ont un shuriken à côté de leur pseudo.

Pour parler des avantages, sachez déjà qu’ils ont des points de statistiques supplémentaires, bien que ce ne soit pas énorme, mais c’est suffisant pour faire la différence entre deux joueurs d’un même niveau. Ils gagnent plus d’argent, plus d’expérience (et donc creuseront l’écart avec la limitation par jour), et peuvent également acheter des “magatama”, en les améliorant un maximum, là où celui qui ne paie pas mettra sans doute des mois pour avoir quelque chose de potable. Idem pour les fragments de ninja, où il y a la possibilité d’acheter des parchemins pour tenter d’en débloquer des nouveaux bien plus rapidement que les autres. En bref, l’avantage est conséquent.

Test de Naruto Online : le MMORPG officiel de la série sur navigateur
Si vous êtes un fan de la licence Naruto et que l'anglais ne vous fait pas peur (le jeu n'étant pas traduit actuellement), essayez-le, vu qu'il est gratuit et qu'il n'y a rien à télécharger. Mais n'oubliez pas son aspect Pay-to-Win qui risque de venir gâcher l'expérience si vous cherchez à être compétitif rapidement.
Le scénario5
Les graphismes6.5
Le gameplay7
Le contenu6.5
La bande son5.5
Points forts
  • L'histoire qui semble aller loin
  • Le gameplay stratégique, efficace
  • Les voix japonaises
Points faibles
  • Le scénario incomplet
  • L'impossibilité d'avancer une fois les quêtes finies
  • L'aspect Pay-to-Win
6.1Sympa
Note des lecteurs: (25 Votes)
6.2

Laisser un commentaire

Share This