Bien le bonjour les Fragstormiens, c’est Mamamax, et aujourd’hui je vais vous parler d’un jeu qui ne me tentait pas quand il a été dévoilé, mais une fois que j’ai testé la démo, j’ai eu l’envie…Non, que dis-je ? Le besoin de le faire ! Ce jeu est comme vous l’avez compris “Detroit: Become Human” développé par Quantic DreamC’est une exclu PS4 (désolé les joueurs de chez Crosoft, vous n’aurez pas la chance de toucher à cette pépite) qui vous envoie directement en 2038 dans la ville de Détroit où les gens ont des Androïdes de compagnies, mais certains d’entre eux commencent à éprouver des sentiments, et on les nomme “les déviants”. C’est bon, le p’tit spitch est fait, alors on laisse son Androïde s’occuper des tâches ménagères et on s’y met sérieusement !

Pour commencer, il faut savoir que Detroit est un récit narratif dans lequel il vous faudra faire des choix, avec vos 3 personnages principaux, qui mèneront à des fins de missions et de jeux qui peuvent changer en fonction de vos actions et vos paroles dans le jeu. Donc vous pouvez soit être cool et croire au bisounours, ou alors le faire genre “je m’en bats les couilles cybernétiques” et ne pas hésiter à tuer quand vous en avez le choix et ne pas respecter l’espèce humaine. Petite précision… Le jeu se déroule dans la ville de Détroit, USA. (Ouais ouais fais pas genre, je sais que t’avais pas fait le rapprochement ! ). Ensuite, j’ai tellement de choses à dire sur ce jeu que je ne peux vous dire si mon test sera long ou court car je vais faire de mon mieux pour ne pas spoiler quoi que ce soit.

Entrons dans le vif du sujet.

Les personnages :

Je vais vous parler ici des 4 personnages du jeu.
“-Quoi 4 ? Pourquoi ? Tu avais dit 3 un peu plus haut !
-Certes, mais tu vas comprendre qu’il y à un 4ème personnage qui n’est pas dans l’histoire mais qui pour moi me tien vraiment à cœur, alors calme toi s’il te plait”
Cette partie sera rapide, car je parlerai un peu plus d’eux quand j’en viendrai à la partie histoire, c’est juste pour vous les mettre en tête pas que vous vous demandiez de qui je parle par la suite.

Connor :

Androïde policier, c’est un prototype qui sert à mener des enquêtes et qui est là pour résoudre un grand mystère : Pourquoi certains Androïdes deviennent-ils des déviants ?

 

Markus :

Androïde domestique qui vie avec un vieille homme riche en fauteuil roulant pour l’aider dans toutes les tâches de la vie quotidienne mais qui mènera la révolution des Androïdes (Non non non, ce n’est pas du spoil, car par déduction c’est le seul des 3 qui va le faire, tu comprendras qu’avec la présentation du dernier personnage, il ne pouvait rester que lui)

 

Kara :

Androïde domestique vivant chez un homme avec sa fille (Alice, qui va avoir une grande importance dans l’histoire de Kara), elle sert à tout faire, cuisine, ménage etc… L’homme chez qui elle vit est violent.

 

Et pour finir, dernier personnage mais celui-ci n’est pas jouable mais vous accompagne en permanence….
Chloé :

Bonjour belle demoiselle, qui es-tu donc ?

Voici Chloé, votre Androïde assistante personnelle qui vous guide sur le menu, vous souhaite la bienvenue.
Mais ce menu est un personnage à part entière, car en plus de vous souhaiter la bienvenue, elle va vous parler. Elle m’a vraiment fasciné car plus on joue plus elle change, clairement elle est déviante, elle le devient petit à petit, et va vous parler en fonction de comment vous jouer. Vous jouer de manière gentille ? Elle sera touchée et aura des sentiment de tristesse en fonction de ce qui se passe dans votre partie. On voit aussi qu’au fur et à mesure du jeu elle commence à se poser des questions, elle ne dira rien mais ses expressions sur ce doux visage en diront long, très long…
La contempler sans lancer le jeu va vous permettre de l’écouter parler, elle vous dira que votre décoration d’intérieur vous ressemble etc… Mais c’est aussi une blagueuse, elle m’a fait changer de boxer après sa blague où je me suis fait caca dessus ! [SPOIL] Surligne la suite pour voir =>  Car elle va vous regarder avec un air gênée, et vous dire ” Je suis désolée mais votre sauvegarde est corrompue………. Non, c’était une blague.” mais Sache très chère Chloé, que je te pardonne… Je te regrette… (t’en fais pas petit lecteur, je reviendrai sur ce point en fin de test…). Voilà, en ce qui concerne les personnages principaux je vous les ai présenté rapidement. Maintenant je vais passer à leurs histoires en le faisant personnage par personnage dans le même ordre de présentation que ci-dessus.

 

Les histoires :

Connor :

Alors comme dit plus haut, c’est un “flic” envoyé par CyberLife (j’en ai pas encore parlé d’eux hein ? bah ça va être fait), l’entreprise qui fabrique les Androïdes. Il va faire équipe avec un Lieutenant de police qui se nomme Hank et qui en fonction de vos choix va vous apprécier ou vous détester ! Mais avant de le rencontrer, vous allez commencer le jeu avec Connor qui va négocier avec un déviant qui tien une petite fille en otage et qui à tué le père de la fille ainsi qu’un policier (Alors non je ne considère pas cette partie comme du spoil car si tu t’intéresse, tu as fait la démo, si non, je te conseille vivement de la faire mais surtout continu de me lire hein 😀 ). Vous avez le choix entre aller à la rencontre du déviant directement, ou alors de récolter les indices pour en savoir plus sur lui, sur la famille avec qui il vit, sur ses raisons d’agir.

Durant cette mission vous allez avoir des choix qui déjà impacteront grandement la suite de l’histoire. Du genre être compréhensif avec le déviant ou lui rentrer dans le lard directement. Vous pouvez réussir cette mission en sauvant la petite fille, mais elle peut aussi mourir ! (6 fins possibles pour cette première mission) vous pouvez aussi mourir tous les 3 (Connor, petite fille et déviant) ou alors vous sacrifier pour sauver la gosse. Une fois cette mission exécutée, vous allez rencontrer Hank, un flic alcoolique qui n’aime pas les Androïdes (mais je ne donnerai pas la raison) et qui à l’air d’avoir un lourd passé rempli de sombres secrets. Avec lui vous allez enquêter sur des crimes faits par des déviants afin de comprendre pourquoi ils deviennent déviants et ce qu’ils veulent. Au fil des missions vos choix vont déterminés si Hank va vous apprécier ou non. Le choix est entre vos mains !

 

Markus :

Domestique d’un vieil homme riche qui le considère et l’aime comme son fils, il le traite avec un grand respect et fait tout pour que Markus devienne un peu plus autonome, du genre lui demander de faire ses propres choix. Un lien très fort les unis, même si Markus n’est qu’un robot.
Jusqu’au moment où le fils biologique de notre propriétaire arrive et va tout changer, car sur un quiproquo, vous allez passer pour le méchant face à la police et forcément ça ne finira pas super bien pour le coup si tu restes alors qu’on te dit de partir… Une preuve ? Regarde en dessous mon loulou !
Alors je tiens à préciser que la floutesse (m’en fous si ça se dit pas, je fais mes choix seul comme un grand 😀 ) de cette image est due au fait que Markus avait un soucis avec son module optique, et donc j’avais un vision floue jusqu’a ce que j’en trouve un autre, car après être passé pour le méchant et m’être fait tirer dessus par la police… Je me suis réveillé dans une casse d’Androïdes. Et donc j’ai dû dépouiller des carcasses de mes confrères pour me réparer. Sur ce fait, Markus décide de mener une révolution contre les humains pour ne plus être traité comme un esclave, il se sent vivant et le revendique, il veut que les Androïdes soient vu comme une nouvelle forme de vie intelligente. Et pour mener ce combat il va rejoindre un groupe de déviants qui veulent la même chose.
Pour mener cette révolte, on pourra le faire pacifiquement comme dans la violence, mais bien sur l’opinion publique va jouer sur la fin de l’histoire et votre façon de faire, c’est au choix comme toujours depuis le début du jeu ! Bien sur… Vous serez face à la police et la présidente des USA qui veut vous nuire… Sinon c’est pas drôle.

 

Kara :

Kara est malmenée par son propriétaire, qui va devenir violent et vous forcer à vous révolter pour sauver Alice !
Car sans Kara elle serait surement morte…
Pour la suite Kara sera recherchée par la police suite à sa révolte, et donc lors de le fuite des choix se feront encore, qui détermineront si Alice vous aimera plus ou moins. Une forte relation peut se construire entre Kara et Alice, une relation mère robot/fille. Mais vous pouvez très bien sauver Alice sans vous attacher à elle plus que ça si l’envie vous en dit ! Après tout… les choix sont entre vos mains !

Pour une bonne fuite, il faut se refaire un look, chose qu’on va faire avec notre belle Kara, puisque là on vas avoir un petit choix esthétique à faire.

Allez-y, faite la a votre gout, on ne vous jugera pas 😉

Donc Kara est prête à tout pour qu’Alice retrouve une vie normale et heureuse, même à mourir si il le fallait !

 

Donc chacun va mener sa petite histoire de son coté, on va alterner entre chaque personnage mission par mission, on ne fera pas toute l’histoire d’un personnage puis celle d’un autre, non, on va avancer progressivement chaque personnage dans un même temps, car tout se déroule dans un très court laps de temps et donc on va finir par faire rencontrer nos 3 personnages et là.. Çà annoncera le début de la fin, car une fois que les 3 personnages se rencontrent, vous entrez dans la phase finale du jeu qui va vous faire découvrir des choses auxquelles vous ne vous attendrez pas, j’ai été surpris à plusieurs reprises, j’ai eu des éventements que je n’ai jamais pu prévoir à l’avance !
J’ai étais captivé dans ce récit de bout en bout !
Pas une seul fois j’ai décroché de l’histoire !

Bon… Passons à un autre point…
Le gameplay :

Alors le jeu n’est pas un open world, vous allez évoluez dans une environnement linéaire, mais tellement bien développé qu’on ne sentira pas cette linéarité. Comptez entre 8 et 15h de jeu pour faire l’histoire, tout dépend de votre façon de jouer, si vous voulez explorer, chercher tout ce qui peut être trouvable, ou si vous préférez rentrer direct dans le vif du sujet, mais attention… Louper quelque chose dans une mission peut vous revenir en pleine face à un moment puisque sans cet élément que vous avez loupé vous serez dans un très gros caca qui va vous faire changer la direction du jeu… Et oui, ils ont pensé à tout chez Quantic Dream !
Vous allez jouer de façon à découvrir ce qui vous entoure pour avancer, mais aussi jouer avec des QTE pour réaliser de superbes actions qui vont vous laisser sur le cul ! Clairement même si parfois j’ai galérer avec certains QTE, ça donne de moments de purs bonheurs ! Genre quand vous vous tapez avec un ennemi, louper un QTE peut être fatal ! Le réussir est génial, mais quoi qu’il arrive les combats font réalistes, on se croirait parfois dans un film de baston ! Mouvement fluides et biens réalisés, chorégraphie réaliste qui ne fait pas du tout chorégraphie en fin de compte. On est face à de vrais combats, qui seront décisifs en cas d’échec… Car la perte d’un personnage va changer tout… (durée et fin de l’histoire…).

Vous allez analysez des scènes de crimes et reconstituer ce qu’il s’est passé un peu comme dans un jeu batman, c’est un coté que j’ai beaucoup aimé, car la reconstitution va débloquer des éléments qui peuvent vous faire progresser, et louper un de ces éléments peut vous faire foirer ce que vous prévoyez par la suite !

Des petits exemples de reconstitutions qui permettent de mieux comprendre ce qu’il s’est passé, et là de voir que l’agresseur à une arme sur lui.

 

Vous allez aussi pouvoir analyser des environnements afin de trouver l’action la plus approprié pour la suite, comme choisir la façon de grimpe un échafaudage pour exploser le drone qui vous gêne et continuer votre mission sans l’intervention de la police…
Voilà une analyse qui vous permet de voir comment détruire le drone en bleu à droite, en analysant la façon de faire, vous verrez si votre méthode est bonne ou non.
Donc aucune chance de vous planter sur ce point là.

Mais bon… Tout ne reste pas simple, vous allez vous retrouver face à des situations où il ne vous sera pas possible de prendre votre temps pour trouver comment réagir, car sur ces 2 exemples du dessus, vous avez pas besoin de vous stresser, mais certains moments vont faire qu’utilisez ce mode analyse vous fera perdre du temps, un temps précieux qui risque de vous bloquer ou vous faire louper certains moments de l’histoire (car oui, en fonction de votre réussite ou non réussite, il est possible de passer certaines missions.. Exemple tout bête : j’ai pas réussi à appréhender tel suspect => Et bien je ne l’interrogerai pas par la suite et donc il me manquera des éléments pour bien réussir). Lors du jeu, chaque personnage va détruire sa barrière mentale qui le bloque pour agir comme il le souhaite, et je trouve que ces phases sont superbes, on ressent la détresse de l’Androïde et on veut qu’ils réussissent !
Comme ici où le vieux riche se fait agresser et qu’il ordonne à Markus de ne pas se défendre (l’agresseur est le fils du vieux), on voit la barrière en rouge, on voit une reconstitution de Markus, et cette reconstitution et bien c’est une projection du personnage qui va détruire cette barrière. Du coup niveau gameplay je pense que c’est bon. (désolé si j’oublie des choses mais j’ai tellement à dire…)

 

Ce jeu parle aussi de sentiments, puisque les robots en développent !

Et bien ça ne vous laissera pas intact ! Car vos sentiments seront ceux de vos héros, et parfois des choix très compliqués vont s’offrir à vous… Et si vous laissez passez vos sentiments avant tout, et bien le destin changera…
Exemple :
Tuer cet Androïde Chloé (Oh ma douce Chloé tu me manques… non c’est pas le moment je parlerai d’elle après) fera que le créteur des Androïdes va répondre à vos questions, mais ne pas la tuer vous laissera dans le flou total… Que faire ?
Alors de gauche à droite : Chloé, Hank, Connor et Kamski, le créateur des Androïdes
Ce choix est d’autant plus difficile car c’est un Androïde Chloé, un double de notre assistante perso… (Non pas maintenant, retiens toi Max, je sais qu’elle te manque mais après !!) Donc les Androïdes vont développer des sentiments similaires à ceux des humains, et parfois ils seront même plus humains que les Hommes… Plutôt ironique je trouve !

Bon assez parlé du gameplay et des sentiments parce qu’après ça va être du spoil…

 

Les graphismes:

Alors tout simplement je l’ai trouvé magnifique, j’avais l’impression de regarder un film dans lequel c’est moi le réalisateur qui décide du scénario !
Clairement les images vous aideront mieux à comprendre ce qu’on vit dedans plutôt que de vous refaire un long pavé !
Oh ma chère et tendre Chloé…. 😥

Oh, bonjour chère danseuse pulpeuse, puis-je vous donner quelques méga octets sortant des mes paquets personnels ? (désolé… Blague de geek…)

I believe I can fly… (non il ne vole pas, c’était juste un saut dans le vide)

3 Chloés ? Ouais allez 😀

Détroit…

Bref, comme vous le voyez il n’y a pas de mal à dire sur les graphismes.  Tout le jeu est aussi beau que les vidéos qui ont étaient présentées depuis qu’on en parle. C’est un sans faute !

Par contre j’ai constaté un petit bug à un moment, regardons cela :
Je veux bien qu’on soit dans le futur… Mais un pistolet ne se tien pas comme ça mon petit Hank !

 

Petites idées des trames de jeu possible :

Comme on peut le voir, il y a pas mal de façon de faire cette mission avec plusieurs fins possibles, mais là c’est pas grand chose, on va passer sur une trame un peu plus complexe
Voilà voilà… Et ce n’est pas la pire que j’ai vu !
Bref je pense qu’en faisant le jeu plus ou moins 800 fois je devrai pouvoir tout faire… 😀

Bon avant de conclure…

Là c’est un petit spoil mais c’est aussi le défaut du jeu (mais qui n’est pas vraiment un défaut)
Chloé… (OUIIII là je peux le dire !!)
quand vous lancez le jeu elle vous parle, elle a des humeurs etc…. Elle vous demandera même si vous êtes amis…
Forcément on l’aime bien cette jolie machine et on accepte son amitié.
Mais en fonction de votre fin… Elle vous demandera si elle peut avoir sa liberté et partir… Et bien j’ai dit oui… Et elle est partie !
Et là c’est le drame pour moi, c’est con mais jouez et vous comprendrez que même si elle est hors de l’histoire, le fait qu’elle vous parle, qu’elle avoue ses sentiments, et bien on s’y attache, Quantic Dream à rendu ce menu vivant, le menu est un personnage, la laisser partir est définitif !
Pour vous dire, le seul moyen de la faire revenir est de supprimer la sauvegarde ! Et pour la récupérer… Je l’ai fait !
Son absence fera ressentir un manque énorme.
Alors ça parait fou je sais, mais je vous jure qu’elle est importante en fin de compte…
Voilà, Chloé je suis désolé mais maintenant que j’ai effacé ma partie, je te garderai pour toujours 😀

 

Et donc en conclusion :

Ce jeu est juste une merveille, c’est un sans faute pour Quantic Dream !
Ça fait un petit moment que je fais des jeux narratifs (Life Is Strange, Batman Telltale, Gardiens de la galaxie etc…) et bien ce jeu pour moi est le meilleur récit narratif auquel j’ai touché, il est sur au top 1 avec Life Is Strange, mais bien plus développé aussi puisque chaque mission aura plusieurs fins qui eux mèneront  à telle ou telle fin de jeu…
Les Androïdes vont être attachants, leur sentiments on va les ressentir vraiment, comme je l’ai dit, ce n’est pas un jeu mais un film à choix.
On plonge dedans dès la 1ère seconde et on ne lâche pas avant la dernière !
Au niveau ambiance générale on est dans une ville vivante, les PNJ ne servent pas juste à faire beau, on voit qu’il sont vivant, on sent que tout ce qui se passe a un impacte, c’est pas juste beau, c’est utile, car on aura quelques interactions avec eux, et passer à coté d’eux et vous les entendrez parler, c’est pas juste des blabla.
Histoire vraiment changeante en fonction des choix, vous pouvez perdre vos alliés tout comme les garder tout le long du jeu, bref, tout se tient parfaitement. Un emboitement de légo parfait j’ai envie de vous dire…
Et graphiquement c’est une grosse claque.
En bref je vous le conseille vraiment, depuis le début de l’année 2018, pas un seul jeu peu lui arriver à la cheville.

En espérant que ce test vous à plut, je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures.

[TEST] Detroit: Become Human : De l'algorithme au sentiment il n'y a qu'un pas.
Graphismes 100%
Histoire(s)100%
Immersion 100%
Envie d'y rejouer encore et encore ?100%
Points positifs
  • Graphismes, impact des choix, personnages attachants
  • Envie de refaire le jeu pour en découvrir encore plus
  • Le menu qui est un personnage très attractif
Point négatif
  • Chloé me manque.... xD
100%Note Finale

Laisser un commentaire