Vous incarnez le très célèbre agent 007 dans une péripétie qui reprend pratiquement trait pour trait l’histoire du film, heureusement, je dirais .

Le scénario

Donc on va bien sûr retrouver des moments clés du film, comme le barrage et son fameux saut de l’ange, l’antenne parabolique sur l’île déserte, mais aussi une bonne partie des gadgets du plus célèbre des agents secret anglais. Votre but sera de retrouver la fameuse arme Goldeneye, qui est un brouilleur Electronique haute puissance qu’il vous faudra détruire.
Le film est sorti en 1995 et le jeu, quant à lui, est sorti en 1997 exclusivement sur Nintendo 64.

Goldeneye_007_Gameplay

Les graphismes

À l’époque où le jeu est sorti les graphismes étaient plus que corrects, mais si on regarde le jeu aujourd’hui, on peut vraiment se dire que 18 ans pour un jeu, ça commence à faire un peu vieux, mais c’est encore largement jouable. Ça fait toujours un peu bizarre de rejouer à Minecraft (en faites il n’avait rien inventé ). Comparer à d’autre titres sur la Nintendo 64 le jeu se place largement au-dessus avec une réalisation impeccable et des graphismes de très bonne facture pour l’époque.

Ça les grandes portes des chiottes bleu ciel qui se referme toutes seul, oui c’est le grand luxe en Russie à cette époque,on va s’en souvenir …Maintenant je suis traumatisé par ces portes même presque vingts ans après …  Dès le deuxième niveau on arrive par les conduits et dans quasiment chaque WC on tombe sur un russe ( ça devait être l’heure de la pause technique du service c’est pas possible),alors on se bat avec les portes qui passent leurs temps à se refermer pour les éliminer , à noter une nouveautés encore, on peut tirer à travers les portes ce qui avait aussi chambouler pas mal de choses.

maxresdefault

Le gameplay

Ce fut un des premiers vrais FPS à exploiter l’infiltration à cette époque, vous pouvez avancer en essayant de rester furtif ou dézinguer du méchant tant qu’il vous reste des munitions. Vous aurez le droit à 20 missions avec des objectifs et des décors plutôt variés. Chaque mission ayant trois niveaux de difficulté (un quatrième se débloque après avoir fini tous les autres) et des objectifs spécifiques à remplir pour les finir.

On peut détruire beaucoup de choses en jeu, ça ne paraît pas exceptionnel comme ça, mais à la sortie du jeu c’était complètement nouveau de tout marier et de le réussir en plus. On pouvait détruire des caisses en bois (avec l’impression qu’il y avait une bombe dans chacune 0 o), détruire les alarmes et les cameras de surveillance pour ne pas se faire repérer, briser les vitres, les ordinateurs et tout ce genre de choses. Vraiment une des premières fois où on a de telles interactions et une telle liberté il y a aussi une certaine éthique de l’agent secret anglais mais plus généralement du gentil héros, un exemple simple si vous tuez des civils votre mission peut échouer tout simplement.

GoldenEye-XBLA-3

Pour le côté maniabilité, après avoir pris l’habitude de jouer clavier et souris, repasser à la manette, surtout avec celle de la 64, ce fut une plaie surtout avec les commandes de l’époque, les mouvements sont difficiles et très peu fiables la plupart du temps. On recommence deux ou trois fois pour descendre un pauvre escalier, mais cela vient autant du jeu que de la manette de l’époque . On ramasse les armes et les munitions juste en passant dessus et les niveaux n’étant pas très large difficile de les rater .

Des fois on est bien content d’avoir la visée auto sur une console, mais à des moments c’est juste à mourir de rire, quand on voit notre arme faire un angle à 45° toute seule pour viser un ennemi ce qui permet de vider une pièce sans quasiment bouger on se dit qu’il y a quand même un problème Lol. On reconnaît aussi ces vieilles IA quand ils vous détectent à l’autre bout de la map et vous touchent… On a aussi des Russes dans la plupart des angles morts que l’on ne voit qu’au dernier moment, un petit peu frustrant…ou encore les “trigger” qui font apparaître des ennemis dans des pièces vides sans aucun accès donc…surprise! Cela reste les problèmes qu’il y avait régulièrement à cette époque mais quand même en moins pire par rapport aux autres jeux.

Le contenu

On avait donc un jeu qui proposait une campagne de très bonne qualité, longue et avec une difficulté croissante .Le jeu était suffisamment fidèle pour donner l’impression de vraiment rejouer le film dans la peau du James Bond. Mais ce qui a marqué avec ce jeu c’est surtout son mode multijoueur, qui, par sa nouveauté et ses possibilités, a permis 18 ans après, en y rejouant de se rappeler le Level design et de verser une petite larme de nostalgie ce jeu est resté mythique et le restera, tous ceux qui y ont joué à cette époque sans rappel surement encore.

goldeneye-n64

“mon dieu, je vient de revoir des fautes on dirait que j’ai utilisé google pour traduire un texte “Et qui ont participé à créer des souvenirs car des bons FPS console en multi étaient très très rare et celui-ci la a marquée tout le début de cela et aujourd’hui encore on y repense en souriant ….”” – Herial

“Mdr Herial ! Bon test en passant ! Et gg pour être passé 1er au classement ! Punaise t’as que des bonnes nouvelles” – Kaizerlive

“bah faut bien des fois lol” – Herial

“Un jeu qui a quand-même marqué son époque! Moi qui n’ai jamais apprécié plus que ça les FPS, je me suis bien éclaté sur celui-là. Je conseille à tous ceux qui ont connu ce jeu culte la vision sur Youtube de papy grenier (du joueur du grenier) spécial goldeneye – comme on dit : c’est vraiment ça! – . Sinon le test est excellent et fait bien ressentir l’ambiance de cet excellent jeu (et ses côtés… Heu… Moins réussis)” – Dandanger

“merci , j’ai eu beaucoup de mal a faire ressortir tout ce que j’ai ressenti dans le jeux en le structurant à l’écrit . et j’ai poste dans le forum sur le sujet goldeneye la fameuse video du joueur du grenier qui a vraiment réussi à prendre les petits détails de ce jeu et de les faire ressortir en dérisions” – Herial

Test Goldeneye 007 le James Bond sur N64
Le scénario10
Les graphismes9
Le gameplay9
Le contenu10
9.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire