Développé par le renommé studio Arc System Works … Guilty Gear est devenue une référence en matière de jeux de combat. Après des débuts difficiles sur PS1, la série des Guilty Gear a réellement explosée à partir du second épisode sur Dreamcast …

Après de nombreux épisodes sur différents supports, Guilty Gear revient aujourd’hui sur PS3 et PS4 ! Fan de la série depuis la PS2, je ne pouvais me résoudre à ne pas fondre pour cet opus … Malheureusement pour moi, et pour d’autres, le marché Européen est bien trop souvent oublié, c’est donc une version dématérialisé, à moindre prix qui m’attendait :(. L’envie de me prendre une version import sur Amazon était bien présente … mhmmm mhmmm

Finalement, c’est par hasard, au détour d’une boutique de JV, que ma compagne ( love ^^ ) m’a presque forcée à craquer pour la version Us ! Brave petit vendeur ignare qui n’avait pas conscience de la valeur de l’objet !

Guilty-Gear-Xrd-sign

Le scénario

Scénaristiquement parlant, la série n’a jamais vraiment brillée par son originalité et sa profondeur …

A l’origine, l’histoire de la série se déroule dans le futur, le pouvoir de Magic ( une source d’énergie illimitée ) a été combiné avec les humains et autres bestioles, créant des armes vivantes, les Gears. S’en suivit, une guerre ravageuse, menée par “Justice”, le chef des “méchants”. Suite à l’emprisonnement de ce dernier, les autres Gears avaient cessés de fonctionner … du moins pour un temps.

Je vous passe les multiples scénarios des différents opus, pour faire simple, les Nations Unies ont pour habitudes d’organiser des tournois, afin de vaincre les différentes menaces ! Aujourd’hui, la menace se nomme Ramlethal Valentine …

Disons le clairement, le scénario n’est qu’un simple prétexte à se foutre joyeusement sur la gueule … et honnêtement, ça me convient parfaitement. L’histoire est évidement différente pour chaque protagoniste, c’est un peu le foutoir de temps à autre mais l’intérêt du jeu est ailleurs ;).

Je regrette cependant les différentes tournures scénaristiques, certains personnages n’apparaissent pas sous leur jour habituel, c’est assez déroutant.

GuiltyGear-9

Les graphismes

Graphiquement, le jeu est une pure claque visuelle ! Développée sous l’Unreal Engine, le jeu affiche un cell shading absolument magnifique. Le tout se veut, évidement, parfaitement fluide. Tout du moins sur PS4, je n’ai pas eu l’occasion de tester l’opus PS3, selon les informations récoltées, elle serait un cran en dessous.

En tant qu’amateur du genre, je ne peux que souligner le travail exceptionnel du studio, c’est un véritable Anime interactif, les effets ne sont pas en reste et le character design est toujours aussi cool ! Les nouveaux personnages sont discutables mais la touche artistique, méconnaissable entre toutes, reste une de mes favorites !

bef2b643811f418020ddcdfe00d5136220140807162830

Le gameplay

En terme de gameplay, Guilty Gear était, jusqu’à ce jour du moins, réservé à une branche d’hardcore gamers. S’essayer à la série était relativement facile et rapide, mais maîtriser la bête était très complexe ! La direction prise aujourd’hui par le studio, est quelque peu différente. On se retrouve en présence d’un opus à mi-chemin entre ce qu’il était et ce qu’il aurait dû être, comprenez par là, qu’il se veut plus accessible … mais se perd quelque peu en chemin.

Citons pour exemple, le système de cancel … auparavant, il fallait faire preuve d’un timing très précis pour bien placer la chose. L’ancienne façon de jouer résidait dans le fait de prévoir ses enchainements sur le long terme, le plus long combo possible, pouvait véritablement amener à la victoire … aujourd’hui, le jeu se veut plus réactif …

Sur cette mouture, on se retrouve avec des protagonistes “modifiés”, se voulant plus accessibles que ce qu’ils étaient … auraient dû être … et pour certains, c’est un véritable retour en arrière.

GuiltyGear-25

Le contenu

Au niveau du contenu, certains diront que 14 personnages … c’est assez peu … je suis de ceux qui favorise la qualité … à la quantité. On retrouvera également les classiques modes solo, versus, entrainement, ce dernier se composera de missions & challenges, entrainement libre et tuto. La chose est particulièrement complète, l’endroit parfait pour apprendre à réellement maîtriser un personnage ! Vous devrez accumuler des points pour débloquer des bonus ( artworks & co ), ainsi que des personnages … 2 resteront uniquement déblocables via Dlc ( saloperie de mentalité à la con, je hais les dlc … ).

Au niveau sonore, le jeu est une véritable symphonie à mes oreilles ^^, que du lourd, du gros son, de la hargne, de la rage, miam ^^.

Le online est particulièrement soigné, simpliste, mais soigné, je n’ai pas rencontré de soucis de ralentissement, pourtant, ma connexion n’est pas exceptionnelle.

guilty-gear-xrd-screenshot-04-ps4-us-06jun14

Conclusion

En conclusion, je reste agréablement surpris par cet épisode, c’est clairement celui que j’attendais … Certains sites, insistent sur le fait, qu’à force de vouloir plaire à tout le monde, la production finie par se perdre. Je trouve, personnellement, qu’en devenant ( un peu ) plus accessible, le jeu demande moins d’investissement de départ. Je n’ai jamais rechigné à la tâche mais au regard du nombre de jeux que j’ai en retard … et du nombre de trucs en tous genres que je dois encore faire … finalement, ça me va parfaitement ;).

Graphiquement splendide, furieusement jouissif, musicalement rageur … que demander de mieux !

Il ne vous reste plus qu’à vous procurer un stick arcade digne de ce nom … je croise les doigts pour réceptionner le mien dans quelques jours … miam !

Test participant à la Quinzaine du jeu de combat
Test Guilty Gear Xrd -SIGN-
Le scénario6.5
Les graphismes9
Le gameplay9
Le contenu7.5
8Note Finale
Note des lecteurs: (11 Votes)
8.9

4 Réponses

  1. Sabnac10C
    Sabnac10C

    Graphiquement il se rapproche d’un Blazblue qui lui aussi est assez hardcore sauf que le jeu a pris le sens inverse : au lieu de se simplifier, il a viré des mécanismes pour être moins facile comme appuyer sur une touche pour activer les ultra ^^. C’est pas le cas de ce GG au moins ?

  2. geims
    geims

    Les ultra puristes seront déçus, mais si tu n’es pas un acharné de la série, ça ne posera aucun problème.

    Je pense que la démo est dispo sur le store … tape un oeil en ligne et si tu veux craquer, hop une petite version Us :p.

    Et pour ceux qui hésitent encore, c’est l’épisode parfait pour débuter la série ;).

    Ps : Blazblue est développé par le même studio ;).

Laisser un commentaire