Lollipop Chainsaw est un beat’em all sorti en 2012 et produit par Grasshopper Manufacture.

Le scénario

Juliet Starling, pom-pom girl dans une université américaine, se réveille le matin de son anniversaire et découvre que la Planète a été zombiée ! La pauvre, elle qui avait rendez-vous avec son petit ami… La jeune femme va alors le retrouver, ou du moins sa tête, et armée de sa tronçonneuse rose, tenter de sauver le monde en éradiquant les créatures et les zombis-boss (caricatures des membres d’un groupe de musique).

1417613664492615346

On retrouvera entre autre le zombi punk et la zombie hippie. Le scénario n’a pas l’air des plus creusé et pourtant, il va toujours vous préparer quelques surprises que ce soit par les personnages de la famille de Juliet que par son entourage.

Les graphismes

Aie… Le jeu est sorti en 2012 et pourtant, les graphismes sont dépassés et les personnages sont relativement rigides. En revanche, le côté pop et acidulé du jeu, avec ses explosions de lumière et de couleurs nous en met plein la vue et réussit à nous faire oublier ce point négatif.

1417454358723177200

Le gameplay

Malgré les animations un peu rigides, le gameplay est plutôt bon, dynamique et fun. Le joueur a droit à de nombreux combos plus jouissifs les uns que les autres. Malheureusement, le jeu est parsemé de QTE à tout va comme pendant les phases où l’on dirige Nick avec un corps d’emprunt. Nous avons cependant droit à une caméra capricieuse et très difficile à prendre en main.

Lorsque Juliet tronçonne les monstres, vous récoltez des médailles qui peuvent être utilisées pour acheter des combos, des sucettes de soin ou des tenues sexys. Vous retrouverez plusieurs types de combos : les attaques de zones et les attaques ciblées. Plus tard, Juliet se voit offrir un canon pour son arme de prédilection. A vous les head shot sanglants ! La tête de votre petit ami trouvera aussi son utilité lorsque Juliet la fera tourner pour assommer ses ennemis.

1417454359134691491

Le contenu

Lollipop Chainsaw n’est pas très long. Quelques mini-jeux parcourent l’intrigue principale mais ceux là sont anecdotiques et parfois incompréhensibles. Nous avons notamment droit à du moissonnage dans les règles de l’art, des simulations sportives comme le zombie basket et le base-ball ainsi qu’à des parties d’arcades avec en guest Pac-Man.

Les phases de jeux se ressemblent beaucoup, que ce soit les mobs ou les boss de fin de niveau et ce malgré la diversité des zombies : élèves du l’université et prof, pompiers, gendarmes, geeks et j’en passe. Leur niveau de difficulté est similaire, excepté pour les zombies portant un prénom qui seront des sortes de mini-boss. Les niveaux sont au nombre de six, autant dire peu. Le jeu compte alors sur les Défis et les Extras à débloquer pour prolonger le tire.

1417454359558495570

“Ce jeu vaut-il vraiment la note de 10??” – Ruddyboll

“En effet, c’est un jeu assez drôle et je trouve que tu as bien résumé le jeu. Mais personnellement, je n’aurais pas été aussi dure pour la notation” – Dahlia

“jeux fan-service drôle mais pas incroyable bon test” – Ljock

“j’avoue je l’avais trouvé drôle mais sans plus , un peut d’humour et de la musique comme j’aime , une difficulté modérée et on se retrouve avec un petit jeu pas trop cher (trop pour ce que c’est vraiment) où l’on peut passer quelques heures à éclater du zombie.  Après, pour ton test (avis perso) je le trouve court avec peut d’info sur le jeu même si j’avoue, celui-ci n’a pas grand chose pour en discuter lol” – Herial

Test Lollipop Chainsaw
Lollipop Chainsaw est un jeu fun, rapide et franchement amusant même s'il a quelques faiblesses. Il ne faut cependant pas s'attendre à une histoire profonde, une durée de vie longue ou un gameplay varié.
Le scénario6
Les graphismes5
Le gameplay5
Le contenu4
5Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
6.7

Laisser un commentaire