Développé par Crytek, Ryse : Son of Rome est au départ l’un des premiers jeux (si ce n’est LE premier jeu) de la Xbox One. Près d’un an après sa sortie sur console, il devient disponible sur PC – voyons de quoi il en retourne.

AVE CAESAR MORITURI TE SALUTANT!!

Le scénario

Ryse est un soft qui vous plonge au cœur de l’antique empire romain. Rome est majestueuse, elle est puissante et elle est gouvernée par Néron (par qui? Néron le fou qui y a mis le feu! ah ok!). Vous êtes Marius Titus, jeune soldat romain qui vient cependant d’être promu centurion. Homme d’honneur et fils exemplaire, guerrier habile et charismatique, Marius vient rendre une dernière visite à sa famille avant de partir en campagne.

Mais avant même de pouvoir profiter des retrouvailles Rome est assaillie. Des barbares ont forcé les portes de la cité et la villa familiale subit les assauts de vos ennemis, malgré vos efforts vos proches sont massacrés. Désormais votre soif de sang ne sera étanchée que lorsque les chefs barbares auront payé pour ça. Rejoignant la 14e légion vous partez pour Britannia traquer vos ennemis… Puissent les Dieux avoir pitié de leur sort!

Le scénario n’est pas vraiment très original mais il n’est pas pour autant barbant. La mise en scène très soignée permet de profiter d’un voyage immersif au cœur de l’Antiquité, et de la violence qui la caractérise. Si l’histoire n’est pas particulièrement incroyable ou inédite, certains moments sont vraiment épiques : « Aujourd’hui est un bon jour pour mourir, mais c’est un jour encore meilleur pour tuer!! »

1416582209200761966

Si les références à quelques chefs-d’œuvre se font sentir (Maximus ! Maximus ! Maximus !) il faut dire que le jeu ne prend pas le parti de la réalité historique. C’est un point qui n’est pas forcément négatif après tout ; néanmoins on aurait aimé une intrigue un peu moins prévisible. En résumé Ryse c’est : des Romains, de la vengeance et des moments épiques.

Un 7 parce que ça le vaut.

Les graphismes

Chers amis, Ryse: Son of Rome nous montre les capacités des moteurs graphiques d’aujourd’hui ; et c’est sublime ! ! Il faut savoir que le jeu étant sorti d’abord sur Xbox One lors du lancement de la console, il s’agissait donc de frapper fort et là ça cogne vraiment dur ! Il n’y a vraiment rien à redire. C’est beau, c’est fluide et les visages, mais mon Dieu on peut voir si l’acteur est bon ou pas! Les expressions sont vraiment très bien rendues ; c’est monstrueusement bluffant ! Certaines scènes laissent vraiment le sentiment de regarder un film, d’ailleurs les cinématiques ont une place importante dans l’histoire, si on les additionne toutes on arrive à un total d’une heure et demie environ.

1416582210613502667

Remarquez que le jeu est vraiment bien optimisé. De plus le voyage de Marius permettra de voir de nombreux lieux très différents : de Rome la glorieuse aux grottes sombres et dangereuses… Bon, c’est vrai il y a parfois quelques légers bugs. Mais ils sont vraiment très rares et anecdotiques. Des graphismes somptueux et soignés à la limite de la perfection.

9 parce que la véritable perfection n’existe pas.

Le gameplay

Ryse est un jeu d’action “Beat them all”. A partir de là sachez que vous allez passer le plus clair de votre temps à imposer la Pax Romana à grands coups de glaive… Le jeu est une succession de couloirs (somptueux certes) dans lesquels vous rencontrerez vos ennemis à exterminer. Il suffit de tous les éliminer pour continuer votre chemin. Il arrivera que vous ayez à choisir entre droite et gauche mais cela restera anecdotique. Je ne considère pas ce concept comme un réel défaut, après tout il existe d’excellents jeux couloir (Gears of War) mais il me fallait le préciser car je sais que nombre d’entre vous sont friands de liberté totale…

Passons au système de combat. Une touche pour faire mal aux gredins, une touche pour les empêcher de vous faire la même chose, une pour faire des pirouettes (la gym c’est important !) et une pour leur aplatir la tronche et les sonner par la même occasion. Simple, plutôt efficace, tout est une question de timing.

Mais là où ça devient assez fun c’est que Marius, en bon soldat, ne laisse aucune chance à l’ennemi : lorsque les barbares se seront bien fait démonter et qu’il commenceront à ne plus vraiment savoir où ils sont, une icône va vous le signaler et vous pourrez lancer une EXÉCUTION!! OUAIS!! S’ensuit une série de mouvements (QTE) particulièrement classes. Les exécutions sont violentes et très variées (il en existe environ une centaine. Alors heureux ?). C’est vraiment sympa, bien foutu et on ressent la violence des corps à corps.

14165822101406195094

Néanmoins, très vite les combats seront répétitifs : il suffira de frapper, parer, cogner et tuer. Sachez que vous n’aurez qu’une seule arme possible ou plutôt une seule combinaison (glaive et bouclier), vous disposerez également de javelots (pilums) que vous pourrez lancer joyeusement sur vos ennemis histoire de leur faire un deuxième nombril ou alors ils vous permettront de déclencher des pièges mortels.

Marius dispose également d’une jauge de rage. Rien d’inédit, enragé vous allez plus vite vous frappez plus fort : «THIS IS….ROMA!!” Un autre point du gameplay, à quelques moments clés de l’aventure vous aurez la possibilité de choisir où se posteront vos archers. OH c’est vous le centurion par les Dieux!! Cela affectera essentiellement le type d’ennemis qui arriveront et par où ils débouleront.

Par contre dans certaines situations vous commanderez directement une formation (une phalange en fait). Deux boutons à appuyer, rien de méchant. C’est dommage que les créateurs n’aient pas davantage développé ces séquences ; parce que niveau immersion c’est vraiment pas mal ! (Je vous conseille de jouer avec beaucoup de son) BOUCLIERS!! A noter : il existe un mode multijoueurs dans lequel en coopération avec un ami (ou un illustre inconnu) vous deviendrez un gladiateur du Colisée et devrez décimer des hordes d’ennemis. Il existe plusieurs modes, dont un mode survie.

En résumé, Ryse propose des combats épiques mais un peu creux ; des séquences intéressantes mais trop rares et trop peu développées.

7, pour les exécution. 🙂

Le contenu

Attention, le sujet qui fâche, si Ryse dans l’ensemble est plutôt plaisant, le contenu, la profondeur du titre laisse clairement à désirer. Comptez au maximum une dizaine d’heures, et encore, pour boucler l’intrigue (avec une heure et demie de cinématiques). C’est quand même peu. Certes le jeu est moins cher sur PC mais quand on met entre 40 et 70 euros dans un jeu on a le droit à plus de 10 heures d’amusement non?

Heureusement dans la version PC vous accédez à pratiquement tous les DLC multijoueurs, ils sont inclus. (Ils se composent de skins et de cartes). Enfin bref passons, une durée de vie courte, c’est vrai il y a le multijoueurs mais si le système de combat ne vous a pas séduit vous allez faire deux parties et basta! Néanmoins le multi propose un bon paquet de cartes différentes.

Dans la campagne, il existe quelques objets à récupérer pour accéder notamment à des artworks, ouais pourquoi pas mais c’est pas non plus les collectibles du siècle. Plus globalement, un point plutôt réussi, votre personnage récolte de l’expérience qui lui permettra d’améliorer ses capacités (jauge de vie, nombre de javelots etc.) et de débloquer les exécutions. En multi vous gagnez de l’or qui vous permettra d’améliorer votre stuff.

14165822111923903117

Un autre défaut que l’on pourrait citer c’est que les barbares de Ryse avaient des scientifiques très doués et avancés pour l’époque parce qu’ils avaient déjà découvert le clonage; en effet très vite vous allez avoir l’impression d’affronter des dizaines de familles de sextuplés… Dommage. Les doublages et la musique quant à eux sont de très bonne facture là-dessus il n’y a rien à dire, bon j’avoue avoir une petite préférence pour la version originale.

Si on récapitule, Ryse est construit d’une façon qui fait que si vous n’êtes pas séduit directement et que la répétitivité vous affecte vous risquez de ne pas apprécier le jeu.

Un 5 me semble juste.

Conclusion

Pour conclure je dirais ceci: une image me semble assez appropriée pour résumer Ryse. Vous savez ce jeu est un peu comme ces bons films qui sont plaisants mais que pourtant on irait pas voir au cinéma. Ce titre est un “Beat them all” aux graphismes sublimes et à l’ambiance plutôt réussie. Spectaculaire, épique mais sa durée de vie laisse clairement à désirer.

Ce jeu conviendra aux vrais fans du genre, pour les autres évitez de le payer plein pot ou les « défauts » du jeu risquent de vous agacer. Un titre très bien pour les friands de “je vais tous me les faire! TOUT SEUL!!”, d’exécution trashs et de Rome antique ; mais pour ceux qui cherchent des jeux à gros contenu mieux vaut vous orienter vers quelque chose d’autre.

Votre serviteur ImRegicide.

“GG j’aime tes talents d’écriture, continue comme ça jeune padawan :’)” – GoudFrag

“J’aime beaucoup ton style d’écriture c’est fun à lire” – Kinzee

“Je souligne aussi le fait que ce site bien que encore pleins de surprises est fabuleux !” – GoudFrag

Test Ryse: Son of Rome
Le scénario7
Les graphismes9
Le gameplay7
Le contenu5
7Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
6.5

Laisser un commentaire