Senran Kagura Peach Beach Splash est enfin arrivé sur PlayStation 4 et c’est vraiment très coquin! Alors on va être très clairs dès maintenant, le jeu n’est pas destiné à tous les publics et l’on compte en moyenne quatre ou cinq allusions sexuelles par minute de jeu. Oui c’est beaucoup et ce test va essayer de lui rendre hommage du mieux possible…

Senran Kagura Peach Beach Splash, que nous appellerons ici simplement Senran Kagura, est un jeu d’arcade japonnais complètement déluré qui flattera vos plus bas instincts durant des heures. Le pitch de départ est simplissime: un tournoi de pistolet à eau et des équipes de lycéennes gâtées par la nature et en bikinis pour en découdre. Et malheureusement le jeu n’ira jamais plus haut que ça. Énormément d’allusions sexuelles dans les dialogues et cinématiques

La première règle de PBS est qu’il ne faut pas en parler à sa copine – La seconde règle de PBS est qu’il ne faut pas y jouer devant ses parents

Voici donc les règles du tournoi. Mais ne nous voilons pas la face plus longtemps, dans Senran Kagura Peach Beach Splash les matchs ne sont qu’un prétexte visant à justifier l’exhibition de jeunes filles pourvues de formes bien trop généreuses et couverte d’eau. D’ailleurs une fois en jeu le temps passé dans les arènes de combat est insignifiant en comparaison du temps passer à regarder les cinématiques entre chaque match. Comptez à peu près 7 minutes de dialogues agrémentés de plans suggestifs, de paroles à double sens et de nichons qui rebondissent alors que les matchs durent moins de 4 minutes.

Le présentateur sait que si vous êtes là ce n’est pas pour tricoter

Laissez nous vous présenter les animateur de cette émission formidable qu’est PBS. Ces deux êtres lubriques passent monopolisent la présence à l’écran entre chaque match en vous arrosant de blagues de mauvais goût. Mention spéciale à la présentatrice dont la poitrine n’est visiblement pas dans le même espace temps que nous puisqu’elle semble être soumise à une gravité particulière qui la fait rebondir sans arrêt et sans raison. A la manière d’un Dead or Alive les poitrines représentées dans ce jeux semblent avoir bénéficier d’un moteur spécial.

Voilà ce à quoi ressemble l’écran en jeu. Et encore on a la bonne éducation de ne pas vous montrer l’animation de rechargement des armes car bien trop explicite…

Le but est simple, vaincre les ennemies à coup de pistolet à eau et engranger des points. Il n’y a aucune difficulté et il n’est pas possible de perdre une partie car vos alliées feront le travail si vous ne vous en charger pas. Là encore l’on remarque aisément que le but n’est pas de livrer une expérience de gameplay pertinente mais simplement de laisser au joueur la possibilité d’apprécier de belles courbes et de les arroser. En outre vous avez la possibilité d’utiliser des compétences spéciales et des finish qui là encore s’évertuent à placer les filles dans des positions aussi improbables que connotées. Notez aussi que vous pouvez jouer à ce jeu en solo ou en multijoueur en ligne. Or le problème c’est que les serveurs sont vides… Sur nos nombreuses séances de jeu jamais nous n’avons eu la chance de trouver ne serait-ce qu’un joueur avec qui batifoler.

Bon maintenant qu’on a fait le tour du jeu place aux autres activités, toutes plus coquines les unes que les autres. Premièrement vous pouvez personnaliser vos combattantes en changeant les tenues et en leurs ajoutant des attributs fantaisistes (ailes, queue, oreilles de chats…) avant de les prendre en photo sous toutes les coutures. Les tenues sont à déverrouiller via des cartes que vous gagnez aléatoirement après les matchs ou bien à acheter avec de l’argent in-game. Grâce à ce système vous pourrez faire prendre vie à vos fantasmes avant de les utiliser dans les arènes de combat. 

Mêmes les trophées ont été corrompus par ce jeu…

Bon là les choses deviennent vraiment perverses alors attention les yeux. Dans les menus se cache un mode nommé “Caresses” qui vous permet de vous retrouver seul à seul avec l’une de vos filles. Ainsi vous pouvez tourner autour d’elle de manière à ne pas perdre une miette du spectacle que vous offre son corps (enfin faut aimer les pixels hein). De là vous pouvez aussi lui balancer de l’eau en flux continu (et gagner un trophées bien équivoque) et la voir se contorsionner en murmurant des phrases tantôt récalcitrantes et tantôt encourageante à votre égard.

Et enfin, comble du comble, la section “Massages” vous permet de balader vos deux mains sur le corps de la pauvre fille pas forcément consentante (mais la morale n’est pas la priorité de ce titre). D’ailleurs ce ne sont pas vraiment des mains mais plutôt des gants semblables à ceux de Mickey si vous voulez notre avis… (désolé pour les images horribles qui viennent de vous traverser l’esprit).

[TEST] Senran Kagura Peach Beach Splash, bikinis et bataille d'eau!
Vous l'aurez compris le jeu n'est pas à mettre entre toutes les mains. Seuls des yeux expérimentés pourront y jouer et à vrai dire les autres ne raterons pas grand chose... A garder pour les soirées arrosées entre potes afin de bien se marrer mais c'est tout. En définitive ce n'est pas avec le gameplay proposé que vous prendrez le moindre plaisir (les graphismes par contre...). Toutefois nous lui mettons tout de même 6/10 car propose une expérience proche de celle qu'il a promis, à savoir un jeu érotique vaguement dissimulé.
Les bons points
  • Plaira aux plus coquins d'entre vous
Les mauvais points
  • Beaucoup trop de références crues
  • Les rares phases de jeu ne sont pas terribles
6Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
9.9

7 Réponses

    • CharliH
      CharliH

      C’est clair que ça change des autres jeux ^^ D’ailleurs c’est bizarre que PlayStation Europe ait validé la mise sur le marché de ce titre vu que d’ordinaire la marché occidental est assez prude… T’inquiètes pas il sera bientôt en promo et on pourra se faire des parties multijoueurs endiablées!

      • herial
        herial

        ouais c’est clair pour le moment pour un petit jeux il est hors de prix , et un occassion quasiment impossible 🙂

Laisser un commentaire

Share This