Un FPS orienté sniper en open-world ça vous intéresse ? Car c’est ce que propose Sniper Ghost Warrior 3 et c’est loin d’être raté! 

Une histoire de famille, un monde ouvert et beaucoup d’action, voilà ce que nous promettait Sniper Ghost Warrior 3 et c’est exactement ce que l’on trouve in-game. Or nous avons pu nous étonner de lire une très mauvaise critique de ce titre sur un site confrère. Un “test” superficiel, bête et méchant sur l’un des sites spécialisé les plus visités de France qui risque de causer du tord à un jeu plutôt bon même s’il souffre de quelques faiblesses. La mission pour nous aujourd’hui est donc d’être objectifs et pertinents tout en expliquant les raisons de cet accueil mitigé.

test Sniper Ghost Warrior 3 PS4

La voiture est bien pratique pour découvrir la zone mais la téléportation est aussi possible

Commençons par le scénario car même s’il n’est pas le point fort de ce Sniper Ghost Warrior 3 il a au moins le mérite d’exister et de donner un cadre à l’action. Grosso modo vous êtes un sniper envoyé pour une mission à haut risque dans la campagne de l’Europe de l’Est quelques années après la disparition de votre frère et coéquipier. Depuis vous n’avez pas arrêté de le chercher et des indices vous laissent croire qu’il est possible que votre frère soit retenu captif justement dans la zone d’opération où vous êtes déployé. Personne dans votre équipe ne vous croit mais vous restez guidé par votre instinct, votre frère est là, tout près, et vous devez le retrouver. Alors en jeu cet histoire s’apparente plus a un liant entre les différentes missions qu’en un véritable enjeu captivant. Cette histoire vous sera principalement transmise par des cinématiques hélas un peu limitées techniquement aussi bien dans les animations qui rendent un jeu d’acteur virtuel passable et dans le doublage français loin d’être convaincant. Toutefois il s’agit là de menus détails liés au budget du jeu qui est certainement bien en dessous des fonds disponibles chez la concurrence. D’ailleurs dans le Jeu-vidéo c’est pareil qu’au Cinéma: on ne peut pas attendre la même chose d’un blockbuster et d’un film au budget moindre. Et on le sait l’animation (surtout s’il y a mocap) et la localisation coûtent extrêmement chers.

test Sniper Ghost Warrior 3 PS4

L’inévitable drone, présent dans la plupart des jeux du moment, vous sera d’une grande utilité malgré sa maniabilité pas toujours avantageuse

Au sujet du gameplay il y a beaucoup à dire. Déjà, pour la première fois dans la saga vous évoluerez non pas dans des niveaux couloirs scriptés mais en monde ouvert. Libre à vous donc de choisir et planifier votre approche. Missions principales, secondaires, lieux à découvrir et objets à collecter, tous les ingrédients d’un open-world moderne sont rassemblé et ça fonctionne très bien. Notez aussi que les quatre actes qui forment le scénario principal vous amènent à découvrir tour à tour trois environnements ouverts différents. Comprenez par là qu’il n’y a pas une grande map ouverte sur lequel tout le jeu prendrait place comme dans un Far Cry ou GTA mais bien trois grandes map avec des décors et ambiances distinctes.  Evidemment qui dit “monde ouvert” dit aussi “véhicules” et vous pourrez ici compter sur des 4×4 et autres camions pour vous balader. En ce qui concerne la progression générale et l’appréhension de cet espace nous sommes dans quelque chose de très proche de l’expérience fournie par Far Cry 3 ou Far Cry 4 (avec en plus l’ajout d’un drone pour vous aider dans votre repérage).  Cependant Sniper Ghost Warrior 3 apporte quelque chose de neuf avec plusieurs variations intéressantes dans le gameplay. En effet il propose de la chasse d’animaux sauvages, des phases d’enquêtes très originales dans ce genre de jeu (à la façon de ce que l’on retrouve dans Lego City Undercover), bien entendu des phases de snipe assez jouissives lorsqu’elles sont bien préparées et enfin des moments de combats de bourrin (lorsque vous vous faites repérer notamment).

test Sniper Ghost Warrior 3 PS4

Dès que vous revenez à votre base vous pouvez acheter des armes, gadgets et munitions ou bien en crafter avec les éléments récupérés en fouillant un peu.

Les sensations de jeu sont vraiment très bonnes malgré quelques approximations voire carrément illogismes comme le fait que le silencieux s’use avec le temps et qu’il faut en changer au bout d’une dizaine de tir… C’est un choix très surprenant sensé faire appel aux éléments de craft et à la boutique interne au jeu en vous demandant de prévoir des silencieux de rechange sous peine de vous faire repérer à chaque tir. Ainsi vous êtes forcés de garder un oeil sur votre inventaire… mouais. L’idée est bonne mais le coup du silencieux qui s’use vous sort totalement du jeu. Au registre des problèmes techniques on est très surpris de voir un chargement qui dure littéralement un quart d’heure en début de partie. Oui oui 15 minutes à chaque lancement du jeu (du moins sur la version démat’, peut-être est-ce différent avec le blu-ray?). Et même si passé ce sale moment il vous avez la garantie qu’il n’y aura plus aucun chargement pendant le jeu, il n’empêche que c’est bien trop long surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps et l’envie de faire “une petite partie vite fait”. Abordons aussi la question de l’apparition des ennemis qui se fait a partir d’une certaine distance ce qui est assez relou si vous espériez tirer de très de loin car votre viseur vous permet de voir des zones si éloignées que les soldats présents n’y ont pas encore popé… c’est d’autant plus embêtant qu’un trophée demande d’exécuter un tir à 500m et que la distance d’affichage des opposants est limitée.

test Sniper Ghost Warrior 3 PS4

Pas facile ce tir à 500m de distance mais au moins le soldat n’a pas dépop avant que je ne le tue

Outre les problèmes techniques il y a aussi quelques approximations dans le design comme le fait que la sauvegarde automatique enregistre votre progression mais pas votre position exacte ce qui se traduit par une réapparition souvent très éloignée de la zone d’action. Dans le même genre si votre drone se fait repérer les ennemis alors ces derniers découvriront instantanément votre position, y compris si vous êtes loin et bien planqué. Ce genre de petits problèmes de design ou encore les divers bug de textures et de colliders sont typiques des petites productions et viennent entacher l’expérience de jeu mais heureusement sans être réellement désarçonnant. D’autre part, outre les ressemblances en terme d’animations et de gameplay, le récent Homefront souffrait lui aussi des mêmes petits soucis de finition.

Sniper / Ghost / Warrior

En dépit des quelques points que nous venons d’aborder il serait vraiment dommage de réduire Sniper Ghost Warrior 3 a ses problèmes techniques. En effet une fois plongé dans le jeu l’on vit des phases extrêmement fun comme par exemple lorsque votre position est compromise et que les adversaires commencent à vous pilonner au mortier. Quelque soit l’approche que vous choisirez vous êtes certains de vivre quelques expériences super sympas. En mode Sniper vous jouirez de votre capacité à éliminer tous vos opposants à distance, via des headshot savamment mis en scène et sans déclencher d’alarme. En mode Ghost, c’est à dire en privilégiant l’affrontement furtif au corps à corps, vous vous sentirez comme un chasseur, un prédateur tapis dans l’ombre qui observe sa cible, anticipe ses déplacements et lui bondit au coup au moment opportun. Enfin, si vous vous faites repérer et décidez d’y aller en mode Warrior alors vous apprécierez d’enchaîner les frags de faire exploser le décors et de nettoyer la zone façon Rambo. A chaque approche correspond sa dose de satisfaction en fonction des sensations que vous rechercher et de votre talent. D’ailleurs en fin de mission vos agissements seront gratifiés par l’attribution de points d’expériences répartis dans les trois branches Sniper / Ghost / Warrior afin de débloquer des capacités bonus spécifiques à chaque approche.

test Sniper Ghost Warrior 3 PS4

Tableau récapitulatif de la mission

Pour terminer nous tenions à mentionner deux éléments. Premièrement les kill-cam qui viennent vous féliciter après tir bien placé sont appréciables. celles ci se concentre sur la balle plus que sur l’impact mais il arrive qu’un headshot fasse voler en éclat la tête de votre ennemis…. effet garanti. Le second point marquant est que le Season Pass est offert avec le jeu de manière a vous assurer un suivi et une rejouablitié sur le long terme. C’est une initiative brillante qu’il faut encourager! Vraiment si vous aimez les FPS n’hésitez pas, ce Sniper Ghost Warrior 3 saura vous divertir et la diversité de son gameplay le rend même plus intéressant à jouer que Sniper Elite 4!

[TEST] Sniper Ghost Warrior 3: Headshots en monde ouvert
Le positif
  • L'open world bien géré
  • La diversité dans le gameplay
  • Les sensations de snipe
Le négatif
  • Beaucoup de bugs
  • Les doublages Français
  • La distance d'affichage des ennemis
7.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Share This