S'enregistrer

un × trois =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Après une sortie remarquée, SUPERHOT est revenu sur les étalages dans une seconde version, nommée SUPERHOT VR, qui, comme son suffixe l’indique, propose une immersion accrue grâce à la réalité virtuelle. Mais là où l’on pouvait s’attendre à un simple portage apportant la compatibilité VR, nous avons été surpris de découvrir un jeu totalement nouveau et différent de l’original…

Cette critique sera assez succincte puisque nous nous sommes déjà largement rependu sur le sujet lors de notre test de la version non-VR de SUPERHOT. Et même si les deux jeux livrent des expériences fondamentalement différentes, la plupart des remarques déjà faites restent d’actualité. Nous allons donc nous attarder aujourd’hui sur les divergences qui existent entre les deux versions et voir en quoi elles modifient notre rapport au jeu.

C’est encore plus fun en VR!

Au moins c’est clair ce n’est pas du tout le même jeu ! Seul le principe de base de gestion du temps reste inchangé. Le reste du jeu a été redesigné pour offrir une expérience plus adaptée à la VR. Par exemple il n’est plus possible de se déplacer dans les scènes pour tuer vos opposants. Maintenant votre position est fixe, comme a un stand de tir et vous devez abattre tous les malotrus sans bouger. Autant vous dire que les caisses et autres barils vous serons bien utile en guise de protection et que le jeu vous demandera parois d’user de contorsion pour éviter les tirs. Mine de rien le jeu en devient extrêmement physique au point de limiter les séances de jeu à 20 minutes au risque de se retrouver totalement en sueur! Ce SUPERHOT VR fait les muscles et ce n’est pas une façon de parler. Si vous y jouer régulièrement et en bougeant bien alors il y a vraiment moyen de perdre du poids et de gagner en masse musculaire. Tiens donc voilà que je parle d’un jeu pour faire de l’exercice tout en shootant des mecs…qui l’eut cru?

Maintenant les esquives et les lancers se font physiquement. Et c’est du sport !

Hélas il s’avère que le jeu est parfois assez punitif a cause de la Hitbox de votre personnage qui ne correspond pas à 100% à la position réel de votre corps. Surtout que le jeu étant à la première personne il est assez complexe d’évaluer la place de notre corps virtuel. Autre point qui découle assez logiquement du paragraphe précédant : les situations ne sont donc pas les mêmes que dans l’original. Ça semble logique puisque maintenant vous ne pouvez plus vous déplacer, il fallait donc des levels qui soient entièrement designés pour autour d’un point précis.

Nouvelle arme, les Shurikens! Et ça déboîte bien comme il faut.

S’il est désormais impossible de se déplacer c’est surtout pour éviter un phénomène bien connu des joueurs VR : le motion sickness. Derrière ce nom étrange se cache un bug de votre cerveau qui ne comprend pas pourquoi l’image qu’il a devant des yeux indique que vous vous déplaciez dans l’espace alors que votre oreille interne lui certifie l’inverse. Résultat, vous vous sentez nauséeux et impossible de continuer la partie sans vomir dans votre casque. Par conséquent les Replay qui venaient clôturer chaque scène dans le jeu de base en vous faisant revivre l’action à vitesse normal a été supprimer de cette version VR.  Après la petite explication sur le motion sickness vous en comprendrez aisément la raison.

Pour y avoir joué également sur HTC Vive, il est clair que la qualité n’est pas la même et que le PSVR est clairement en dessous de la qualité visuelle fournie par la concurrence. Mais cette remarque est vraie pour tous les jeux parus sur PlayStation VR alors n’en tenons pas rigueur à SUPERHOT VR qui fait avec les moyens du bord pour offrir la meilleure expérience possible.

[TEST] SUPERHOT VR
L'ajout de la VR a un vrai impact sur le jeu et ainsi SUPERHOT & SUPERHOT VR sont vraiment deux jeux différents ce qui explique pourquoi ils sont vendus séparément (bien qu'un pack incluant les deux jeux existe). Même si vous posséder un casque VR je ne saurais que trop vous conseiller d'acheter en plus la version non-VR car l'expérience est différente et si, comme moi, vous restez sur votre faim après avoir compléter l'un des deux et bien vous serrez ravis de vous lancer dans le second! 
Positif
  • Très physique
  • retry rapide
  • Toujours aussi classe!
Négatif
  • Encore trop court?
9.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire

Share This