S'enregistrer

quatorze − 13 =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

[TEST] Tekken 7 : ça bastonne !

Après plus de 2 ans d’existence sur les bornes d’arcade, Tekken 7 débarque enfin sur Playstation 4. Ce mastodonte des jeux de combat arrive t-il toujours à passionner autant qu’avec les précédents opus ?

Test réalisé sur une PS4 classique.

L’histoire des Mishima

Tekken 7 propose un mode histoire, où le joueur vivra la saga des Mishima au travers de plusieurs chapitres. Beaucoup de cinématiques sont au programme, mais inversement peu de combats. Le scénario revient également sur quelques scènes des jeux précédents, permettant donc aux nouveaux joueurs de ne pas perdre le fil. Néanmoins, la narration se trouve être souvent assez prévisible.

Par ailleurs, ce mode propose plusieurs niveaux de difficulté, dont le mode facile. Ce dernier permet en appuyant sur une simple touche, de sortir des combos tout seul, pour ceux ne souhaitant pas se casser la tête et de profiter de l’histoire tranquillement.

Veuillez noter que le mode histoire est relativement court, on aurait aimé en voir bien plus. Et surtout, avoir bien plus de personnages impliqués dedans, car la plupart ne le sont pas. À la place, les autres personnages ont une sorte de mini histoire à vivre, de quelques minutes à peine. Elles sont généralement tournés vers l’humour.

Une cinématique.

Un jeu fluide

Le jeu datant de plus de deux ans déjà sur borne d’arcade, il accuse de ce fait un petit retard technique. De plus, un léger effet de flou est visible en plein combat, ainsi que dans la personnalisation des personnages.

Néanmoins, passé ces soucis qui ne sont pas bien gênants, Tekken 7 s’avère très fluide et surtout agréable à regarder. Que ce soit les personnages dans leurs mouvements, ou les arènes qui ont chacune un certain charme.

Le système de combat

Comme à son habitude, Tekken arbore un système de combat sur un plan 3D. De fait, si vous ne connaissez pas la série, vous pouvez bouger autour de votre adversaire en faisant des pas de côté.

Le but est de trouver l’ouverture chez l’adversaire, et de l’enchaîner. Une bonne connaissance des mouvements adverses ainsi que celui de votre personnage sont nécessaires, tout comme de bons réflexes. L’une des bases de Tekken, est de faire du “juggle”, littéralement jongler avec votre ennemi. Pour se faire, vous devez au préalable envoyer votre adversaire dans les airs, et réussir à l’enchaîner le plus longtemps possible sans qu’il puisse réagir. Il est également possible de continuer un combo si votre ennemi touche le mur car il n’ira pas plus loin.

Par ailleurs, le jeu arrive avec son petit lot de nouveautés lors des combats. Vous pouvez désormais effectuer un “Power Crush”, qui est une attaque qui continuera à s’effectuer si vous prenez un coup non dirigé vers le bas. À double tranchant car votre personnage prendra tout de même les dégâts.

Et à côté de ça, la série introduit un système de super attaque, qui sont les Rage Art et les Rage Drive. Ils ne sont utilisables que si votre personnage n’a plus beaucoup de vie, et vous ne pourrez vous servir que de l’un des deux, un choix est donc à faire. Le Rage Drive consiste à donner un puissant coup qui peut se placer en plein combo. Si réussi, votre personnage brillera en bleu. À l’inverse, le Rage Art est tout simplement la “technique ultime” du personnage, et qui peut également être placé dans un combo. Si vous touchez, une cinématique se lancera pendant quelques secondes, faisant regretter à l’adversaire de s’être frotté à vous.

Ces diverses techniques peuvent retourner l’issue du combat, et sont donc une composante très importante du gameplay. Néanmoins, si vous êtes un féru de Tekken, cette nouvelle option peut soit vous satisfaire, soit vous faire détester le jeu tant leur puissance est élevée.

Toutefois, un seul personnage dans le jeu de base hors DLC fait exception dans l’utilisation des attaques ultimes et de certaines possibilités en jeu. Venant d’une autre série de jeu de combat, possédant une barre spéciale, et pouvant utiliser des Gohadoken entre autres, vous l’aurez deviné, c’est le démon Akuma en personne.

Ce dernier possède également un Rage Art, mais pas de Rage Drive. Tout comme dans Street Fighter, Akuma peut effectuer un Super Combo une fois que sa barre spéciale est pleine, et donc contrairement aux autres personnages, son utilisation est possible à partir du moment où cette condition est remplie, et non pas quand la barre de vie est faible.

D’autres mécaniques sont également reprises, comme les coups EX. Moyennant l’utilisation d’un segment de la barre spéciale et en appuyant sur deux poings ou sur deux pieds, il sera possible de faire une technique améliorée. Ou sinon vous pouvez décider de faire un “Cancel”, c’est-à-dire d’annuler l’animation de votre coup une fois que celui-ci a touché pour rapidement enchaîner avec autre chose derrière avant même que l’adversaire ne puisse réagir. Une telle mécanique s’avère être très compliqué à utiliser, mais fait d’Akuma un personnage réellement différent du reste du roster. Si vous êtes un habitué de Street Fighter, vous ne devriez pas être perdu avec lui car les commandes sont globalement les mêmes.

En conclusion, le gameplay de Tekken 7 s’avère être très jouissif, et chaque personnage se joue d’une autre manière, en plus de posséder un nombre hallucinants de combo (environ 100 en général). Il est donc difficile de ne pas trouver son compte.

Un Rage Art.

Les modes hors ligne

Tekken 7 déçoit quelque peu si vous êtes surtout un joueur recherchant une pléthore de contenu hors ligne.

En effet, vous allez très rapidement vous tourner vers le online.

À l’exception de l’histoire, vous avez le classique mode Arcade mais qui s’avère être extrêmement court, et inintéressant car il n’y a pas de cinématique de fin.

Si vous adorez la personnalisation de votre personnage, vous avez un mode “Combat au trésor”, où vous pouvez récupérer des objets de personnalisation. La personnalisation vous permet de modifier la tête, le haut, le bas du corps, de mettre des accessoires, de changer le portrait de votre personnage, etc… Les possibilités sont nombreuses, mais néanmoins il aurait été préférable d’avoir bien plus le choix sur les vêtements car on en fera rapidement le tour.

Le mode Arcade et le mode Combat au trésor sont les seuls moyens pour jouer contre l’IA car le mode Versus ne propose pas cette option, ce qui est plutôt aberrant pour un jeu de combat.

Et qui dit jeu de combat, dit forcément un mode entraînement. Si vous souhaitez devenir meilleur, il faudra passer par là. Ce dernier est relativement complet, car comme dans Street Fighter V, vous pouvez paramétrer l’IA comme vous l’entendez. Par exemple, il est possible d’enregistrer une séquence de coups, et de la faire jouer ensuite n’importe quand.

Toutefois, le mode entraînement est le seul moyen pour le joueur de comprendre comment fonctionne Tekken. Et par conséquent, si vous êtes un nouveau joueur dans la série, vous serez tout simplement perdu car le jeu manque cruellement d’explications pour les débutants. Le seul moyen est de s’accrocher pendant quelques heures, et le tout devrait ensuite bien se passer.

Le jeu propose quelques bonus à côté de ces modes comme la galerie où il est possible de visionner les cinématiques de la plupart des anciens Tekken, ainsi que d’un mode Jukebox, ce dont je parlerais plus tard.

Diverses options du mode entraînement.

Les fonctionnalités online

Le mode en ligne offre à peu près ce que l’on est en droit d’attendre… ou presque.

En effet, vous pouvez vous attendre à l’habituel mode classé, où vous pourrez progresser et prendre du galon, et par conséquent combattre des joueurs de plus en plus fort.

Il est également possible de créer des salons, ou de jouer des matchs non classés, si vous souhaitez jouer pour le fun ou de vous entraîner sans avoir la pression des classés.

Et enfin, les tournois. Sur le papier, ce mode semble excellent car vous pouvez organiser des tournois jusqu’à 8 joueurs, avec ou non un arbre des perdants (tournoi à double élimination). Mais l’expérience s’avère totalement entaché tant trop de choses sont très mal pensés. Une fois que le tournoi a commencé, si un joueur quitte, même si ce dernier a déjà fait son match, la récompense globale baissera pour tout le monde. Si l’hôte quitte le tournoi en plein milieu, ce dernier est annulé. Et surtout, l’hôte peut toujours expulser un joueur après le début du tournoi, ce qui amène à des abus (comme se faire expulser en final pour que l’autre puisse gagner sans combattre). En bref, toutes ces absurdités en font un mode à éviter si vous n’êtes pas avec des amis.

Pour terminer sur le online, sachez qu’il existe aujourd’hui des instabilités. Le ping affiché par exemple lorsque vous acceptez un combat n’est pas toujours le même une fois que le match a commencé, et beaucoup d’erreurs se produisent lorsque vous acceptez un match, empêchant ce dernier de se lancer. Néanmoins, les développeurs sont au courant et on peut espérer des améliorations via un mise à jour.

Les fonctionnalités online.

La bande son

Les musiques du jeu sont assez particulières. Abordant un style très électro, elles permettent de nous plonger directement dans le feu de l’action. Mais ce parti pris ne sera pas forcément au goût de tout le monde.

Et comme je le disais précédemment, il existe un mode Jukebox, exclusif à la Playstation 4. Il vous sera possible de personnaliser la bande son du jeu pour chaque niveau / menu, en sélectionnant les musiques des anciens Tekken. Tout simplement un vrai plaisir pour les oreilles !

Quant aux voix, ces dernières sont excellentes. Chaque personnage parle sa langue, de fait vous pouvez donc vous retrouver avec un personnage parlant français tout comme du japonais.

[TEST] Tekken 7 : ça bastonne !
Tekken 7 s'avère être un excellent jeu de combat, un incontournable même. Avec un gameplay ultra dynamique, et complet tant les possibilités sont nombreuses, le fun est assuré. Néanmoins, le jeu pèche par son contenu solo car on en fait vite le tour. Ainsi que graphiquement sur une PS4 classique avec un léger effet de flou, mais qui ne gêne guère dans le feu de l'action. En bref, Tekken 7 c'est l'excellence, simplement. Et j'irais jusqu'à dire que c'est le jeu de combat de l'année.
L'histoire6
Les graphismes7
Le gameplay9.5
Le contenu7
La bande son8
Points forts
  • Le nombre de personnages
  • Le gameplay ultra jouissif
  • Les musiques
Points faibles
  • Une histoire un peu en deçà
  • Un mode arcade pas folichon
  • Le léger effet de flou
8.5Bon
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #15032
    Totaya17Totaya17
    304 Messages
    • Hors-ligne
    • No badges. No points.

    Après plus de 2 ans d’existence sur les bornes d’arcade, Tekken 7 débarque enfin sur Playstation 4. Ce mastodonte des jeux de combat arrive t-il toujo
    [Voir l’article: [TEST] Tekken 7 : ça bastonne !]


Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This