Souvenez-vous, c’était il y a plus de 20 ans, le légendaire “A Link to the past” envahissait nos SNES. Ce monde paraissait si vaste à l’époque, si simplement beau et si passionnant … Souvenez-vous, c’était il y a plus de 20 ans, le légendaire “A Link to the past” envahissait nos SNES. Ce monde paraissait si vaste à l’époque, si simplement beau et si passionnant …

Le scénario

Une fois de plus, vous incarnerez le jeune Link, petit bonhomme vert aux oreilles pointus, sous-estimés par ses compatriotes et ayant soif d’aventure ! Et c’est justement ce côté curieux/gaffeur/chien-fou qui vous amènera à vous emparer d’une épée et à défier le mal qui vient de s’infiltrer dans le château d’Hyrule !

Ne vous emballez pas trop vite … Malgré votre bravoure naissante et même si les courbes pixelisées de la princesse Zelda sont affolantes, vous ne ferez pas long feu contre l’infâme Yuga. Lequel vous remettra rapidement les idées en place en vous transformant en tableau vivant (quelle idée franchement … ?!).

Vous voilà dans de beaux draps … La princesse Zelda se retrouve sur une toile et vous, rabaissé au rang de vulgaire graffiti … Vous pouvez cependant compter sur votre mystérieux bracelet, lequel va vous permettre de regagner votre état normal ! C’est à partir de ce moment précis que le gameplay va prendre une tournure totalement inédite. Votre nouveau joujou va vous permettre de vous fondre dans le décor, vous allez pouvoir explorer ce vaste monde sous tous ses angles et poursuivre ce vil brigand !

555236

Les graphismes

Graphiquement, le jeu affiche un rendu mignon tout plein, évidement, si vous êtes allergique au côté “kawaï” de Nintendo, passez votre chemin.

La map affichée est calquée sur l’aventure “A Link to the Past”, l’effet et les modèles 3D en plus. Concernant justement cet effet 3D, personnellement, je le désactive en permanence, je le trouve très inconfortable (peu importe le jeu), cependant, des informations récoltées, il ressort que l’effet est soignée sur ce Zelda 3DS.

L’aliasing reste tout de même fort présent sur ce jeu, certains intérieurs en souffrent énormément.

1384446321

Là où le bât blesse, c’est lors du passage 2D “vue du dessus” en “je suis une peinture qui se déplace sur un mur et qui permet de voir le monde sous un autre angle”.

Les côté anguleux, pixelisés et texture instanciées à souhaits ressortent énormément, ce n’est pas gênant en soit, dans la mesure ou votre transformation sera chronométré et que vous n’aurez pas le temps de vous extasier, mais le jeu risque de mal vieillir (alors que A Link to the past reste une référence).

Le gameplay

En terme de gameplay, ce nouveau Zelda apporte son lot de nouveautés intéressantes. D’un premier abord, la transformation en peinture peut sembler secondaire mais elle se révèle indispensable et plus profonde qu’on ne l’imagine. La chose vous permettra d’explorer le monde sous toutes ses coutures ! Cette nouveauté rafraichie un gameplay déjà bien connu et participe au principe de casse-tête des donjons, la chose aurait méritée d’être encore plus aboutie avec des quêtes annexes plus intéressantes. En général, ce point est à souligner dans les Zelda(s) mais malheureusement, dans ce cas présent, les quêtes annexes, n’ont quasiment pas d’intérêt. Dommage …

La difficulté est également en retrait dans cet épisode. D’habitude, la progression dans les donjons se fait en 2 temps. D’une part, une partie exploration jusqu’à l’obtention de la clef du boss (sauvegarde possible à ce moment) et d’autre part, le combat final.

517005edae25e

Dans le cas présent, la progression sera bien plus aisée, le retour rapide au début du donjon étant possible dès la moitié de la progression accomplie et la sauvegarde s’en retrouve d’autant plus simple, puisque le point de sauvegarde se trouve à l’entrée du dit donjon.

Autre jeu, autre approche, vous aurez la possibilité d’acquérir les différentes armes dans l’ordre de votre choix, sachant qu’elles vous seront nécessaires pour accéder aux différents temples. A vous d’obtenir les rubis nécessaires ! Attention à ne pas mourir trop vite, les armes risquent de s’envoler et il faudra les (re)louer (ou les acheter, mais l’option est disponible plus tardivement …)

 Le contenu

Sans pour autant être ultra complet, cet épisode n’en reste pas moins correct en terme de contenu. L’accumulation de rubis ou trésors et autres armes occupera la plus part de votre temps avant le passage obligé dans les différents donjons ou mondes.

Quelques quêtes annexes seront obligatoires (ou presque …) mais pour la plus part, elles ne seront, ni intéressantes, ni nécessaires.

Après avoir parcouru le monde, il vous restera l’éventuelle quête des quarts de cœur et la tour d’Héra. Accessoirement, quelques mini-jeux …

555238

“On peu difficilement être en désaccord avec cette analyse! Excellent boulot!” – Dandanger

“J’ai testé le jeu avant-hier. Pour ma part, en grande fan des Zelda, j’ai plutôt été déçue par A Link Between Worlds. Le concept de passer dans des murs est super, vraiment, ça apporte une sacrée touche de nouveauté. Et c’est super fun à jouer Mais le système de location me frustre. J’aime pas avoir à repayer quelque chose après avoir crever et ne pas l’avoir pour acquis. Cependant, son côté intéressant est qu’on peut acquérir des armes qui nous seraient pas accessibles du premier coup et ça, c’est utile pour dénicher des endroits secrets et trésors. Après, j’avoue que le jeu m’a perdue … Je trouve vraiment qu’il y a trop de quêtes et ce trop vite donc j’ai fini par m’emmêler les pinceaux. ‘ Enfin, pour moi, le jeu est une copie de A Link to the Past mais avec quelques trucs en plus. \o/” – Kairos
“Par la suite, tu pourras acheter les armes … et puis, faut juste éviter de mourir” – Geims
“Très bon test ! Je possède ce jeu et je valide toutes les informations citées.” – Kaizerlive
Test The Legend of Zelda : A Link Between Worlds
En conclusion, un épisode en demi-teinte, ce Link to the ... oups pardon, ce Link between worlds apporte un petit vent de fraîcheur en terme de gameplay mais reste trop en retrait en terme de contenu. On aurait aimé une aventure plus complète, plus ardue. Graphiquement mignon mais assez inégal, cet épisode reflète un certain type de fainéantise dans le procédé de développement des nouveaux épisodes de la saga. L'épisode reste très agréable à parcourir mais est clairement destiné aux fans (en manque !). Avis aux amoureux du monde d'Hyrule et de ses vastes plaines, ce dernier épisode de la série des Zelda vous fera patienter jusqu'à un réel "vrai" épisode . Quant aux autres, ce jeu se révèle être tout de même un bon petit jeu d'aventure.
Le scénario7
Les graphismes7
Le gameplay9
Le contenu7
7.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire