[TEST] The Walking Dead : Season 2, la suite des aventures de Clementine

Après un premier épisode apprécié, Telltale Games a décidé de remettre le couvert en proposant une suite à son jeu The Walking Dead. Mais cette fois, le point de vue change. Si dans le premier opus, on contrôlait Lee, un homme adulte et réfléchi, dans celui-ci, on contrôle Clementine, une petite fille qui était sous la protection de Lee. Ce changement est très intéressant car les interactions vont être très différentes avec ce personnage qui était  timide et apeuré dans l’opus précédent. Ce sera donc à travers nos choix que nous allons faire gagner Clementine en maturité et en faire une vraie survivante. Une fois de plus, Telltale mise sur un scénario très bien écrit, impliquant émotionnellement le joueur pour le happer dans le monde cruel de The Walking Dead.

Clementine, survivante en herbe :

Au début de The Walking Dead Season 2, on retrouve Clementine en compagnie de Omid et Christa, les trois derniers survivants de notre groupe dans le premier opus. De par leur expérience, ils sont organisés, prudents et soudés, mais malheureusement, cela leur donne un excès de confiance en eux qui va être fatal… Omid meurt, Christa perd son bébé puis disparaît quelque temps après, quand Clementine et elle-même ont été séparées suite à une attaque d’un groupe de survivants. Clementine se retrouve donc seule face aux dangers de l’univers de The Walking Dead.

Très vite, elle trouve un campement abandonné et un chien. Ensemble, ils cherchent de la nourriture et en trouvent mais le chien, étant affamé, attaque Clementine et la mord car il ne voulait pas partager. Elle parvient à se débarrasser du chien mais se fait repérer par les morts. Elle cherche alors à s’enfuir mais la douleur et la faim ont raison d’elle, la faisant tomber dans l’inconscience au milieu des morts. C’est à ce moment-là que deux hommes arrivent pour la sauver et la ramener à leur campement. Clementine se retrouve donc au milieu d’un nouveau groupe, dont les membres sont effrayés par l’origine de sa blessure et par les inconnus. La fillette va alors devoir faire ses preuves pour gagner leur confiance et trouver sa place dans ce groupe.

Ce nouvel épisode marque un changement pour les jeux Telltale car les choix commencent enfin à avoir un impact sur notre expérience de jeu. En premier lieu, Clementine a été influencée par nos choix du premier jeu, ce qui est une très bonne idée car le joueur a vraiment l’impression de continuer l’aventure entamée dans l’opus précédent. Ensuite, il faut savoir que certains des choix, qu’on fait durant notre partie, influencent son déroulement, nous faisant prendre d’autres directions ou provoquant la mort de certains personnages. On cherche donc à faire attention, on s’implique vraiment pour prendre les meilleurs décisions pour nos personnages. Ces choix ont aussi un impact sur la fin car elle peut être différente en fonction de nos décisions. C’est quelque chose que j’avais beaucoup critiqué dans l’opus précédent car on n’avait pas l’impression de pouvoir changer le dénouement. Ce n’est pas complètement abouti mais c’est déjà bien mieux qu’avant. Je regrette toujours quand même le fait qu’il y ait toujours des morts sur lesquels on ne peux pas agir, ça aurait été intéressant que le groupe final change énormément en fonction de nos choix.

Malgré ce petit bémol, le scénario de The Walking Dead Season 2 est extrêmement plaisant. Les personnages sont charismatiques et intéressants à découvrir. L’intrigue comporte son lot de rebondissements, notamment un retour inattendu bien amené, et dispose d’une qualité d’écriture semblable à celle du précédent, qui était excellente. Le fait d’avoir un aussi bon scénario associé à des choix difficiles, immerge pleinement le joueur dans le jeu. Cela nous implique émotionnellement dans The Walking Dead et prouve le travail monstueux des développeurs sur le titre.

Clementine face au monde.

Un gameplay qui ne change pas :

Telltale games n’a pas décidé de changer son gameplay avec ce nouveau titre. Il faut avouer que c’est un gameplay qui fonctionne avec le type de jeu que propose le studio même si les interactions du joueur sont assez faibles. Le gameplay de The Walking Dead Season 2 reprend donc les trois grandes mécaniques du studio : le point & click, les QTE et les choix de dialogue. C’est des mécaniques efficaces car elles sont simples à prendre en main, l’interaction se limitant souvent à l’utilisation d’une seule touche, permettant ainsi à n’importe quel joueur de profiter du jeu sans frustration.

Le point & click demande au joueur de déplacer son personnage dans une zone restreinte où il pourra interagir avec certains éléments. C’est des phases de jeu qui interviennent quand il y a des objets à trouver et des éléments à débloquer. En raison de sa morsure, Clementine devra notamment chercher des outils médicaux pour soigner sa blessure. Cette phase de gameplay est la seule où on a le contrôle entier sur le personnage, c’est donc dommage qu’elles soient plus rares que l’opus précédent.

Les deux dernières phases de gameplay sont beaucoup plus simples, c’est justement celles-ci qui demandent d’appuyer sur une touche. Elles interviennent pendant les cinématiques, ce qui oblige le joueur à rester attentif à ce qui se passe et à se sentir concerné. En effet, les choix sont directement liés aux dialogues des cinématiques car elles déterminent les réactions de Clementine dans l’intrigue. Cela influe directement sur le déroulement de l’histoire, permettant au joueur de se sentir acteur de son destin. Les QTE, quant à eux, apparaissent pendant les phases d’actions, ils sont importants car c’est la seule phase qui peut provoquer un Game Over. En effet, le but du QTE est d’appuyer rapidement sur une touche pour effectuer une action. C’est le cas notamment quant il faut esquiver des zombies, on nous demande alors d’appuyer sur une touche pour attaquer les morts ou les éviter, sous peine de mourir.

The Walking Dead Season 2 est donc un jeu où les interactions sont limités, ce qui ne conviendra pas à tout le monde. Mais ces mécaniques de jeu sont en parfait accord avec l’intention des développeurs qui est de mettre l’accent sur l’intrigue. Le gameplay est donc efficace car les faibles interactions, que l’on effectue, nous rendent attentifs au scénario et la prise en main aisée permet à tous les joueurs de profiter de l’expérience de jeu.

C’est pas le QTE le plus agréable à faire.

Une ambiance similaire au premier opus mais plus abouti :

On prend les mêmes et on recommence ! Telltale Games reste dans sa zone de confort en reprenant l’ambiance qu’il a mise en place dans The Walking Dead Season 2. On reprend les graphismes de Cell Shading qui sont devenus la patte artistique visuelle de leurs jeux. C’est un visuel qui fait beaucoup penser aux dessins présents dans les comics, permettant ainsi de faire une référence à l’origine de la série. C’est un rendu graphique que j’apprécie énormément et qui a été amélioré pour cet opus. En effet, contrairement au premier volet de la série, il n’y a plus de doublon de zombie et il y a beaucoup moins de bug visuel. De plus, les animations des personnages sont nettement plus réalistes et naturelles.

La bande-son, quant à elle, est toujours aussi qualitative car les thèmes musicaux accompagnent parfaitement les scènes et les acteurs sont convaincants dans leur rôle. L’ambiance était déjà bonne dans le premier opus mais avec cette suite, on voit que Telltale Games a eu à cœur de proposer quelque chose d’encore mieux. Il y a juste un point négatif à signaler pour la version pc, c’est l’absence de VOSTFR contrairement aux versions console. Il faut donc soit avoir un bon niveau en anglais, soit chercher un patch sur internet, ce qui peut en décourager plus d’un.

Une image digne des comics.

Un contenu qui fait toujours défaut aux jeux du studio :

The Walking Dead Season 2 représente une amélioration par, rapport aux précédents jeux du studio. Malheureusement, il y a un point négatif qui a été gardé, sa durée de vie. Le fait que ce nouveau The Walking Dead se finisse en 12 heures environs et qu’il a très peu de rejouabilité car les choix ne changent pas suffisamment la fin de l’aventure, montre que le contenu est assez pauvre pour un jeu, pourtant, très bien réalisé.

En route pour l’aventure !

[TEST] The Walking Dead : Season 2, la suite des aventures de Clementine
The Walking Dead Season 2 reprend les codes qui ont fait le succès du studio et les améliore. Le travail sur l'intrigue, les personnages et l’ambiance est excellent. On apprécie de suivre l'aventure de Clementine, un personnage très intéressant, et de nous impliquer émotionnellement dans ses péripéties. Malheureusement, l'opus reprend aussi les points négatifs des jeux précédents même s'il les corrige grandement. On retrouve notamment le peu d'influence des choix sur la finalité de l'aventure, empêchant une grande rejouabilité et réduisant une durée de vie déjà très basse. Mais les choix ont quand même beaucoup plus d'impact montrant l'envie des développeurs de proposer une expérience toujours plus satisfaisante.
Scénario9
Gameplay8
Ambiance8
Contenu6
Les plus :
  • Un scénario intéressant et des choix avec plus d'influence...
  • Un gameplay en accord avec le type d'expérience proposé...
  • Une excellente ambiance.
Les moins :
  • ...mais pas encore suffisamment sur le final du jeu.
  • ...mais qui ne conviendra pas à tout le monde.
  • Pas de VOSTFR sur PC.
7.8Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire