S'enregistrer

Votre mot de passe vous sera envoyé.

[TEST] Ultra Despair Girl, culottes, combats et Ours coquins!

Voici notre test de Ultra Despair Girl sur PlayStation 4, enfin si vous voulez le nom entier ce sera : Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls mais c’est diablement long à écrire!Pour faire simple il s’agit là Spin-off qui essaie de garder l’esprit de la série tout en optant pour un gameplay radicalement différent en passant d’un Visual Novel à un étrange TPS! Résultat le jeu ne sait pas sur quel pied danser et en voici la démonstration.

Ouvrons le bal avec le synopsis :

Komaru Naegi, la petite sœur de Makoto Naegi, a été emprisonnée dans un mystérieux appartement pendant plus d’un an. Un jour, elle est libérée par Byakuya Togami de la Future Foundation, mais une centaine de Monokumas lancent l’attaque et empêchent le sauvetage d’aboutir. Komaru découvre alors que la ville est sous le contrôle d’un groupe d’enfants, les Warriors of Hope. Leur chef, Monaca, veut que la ville devienne le paradis des enfants, et il croit que pour y parvenir, il faut exterminer tous les adultes. Komaru s’associe alors avec Toko Fukawa pour tenter de survivre aux Monokumas, d’échapper aux enfants et de découvrir les terribles secrets de la ville.

test Ultra Despair Girls PS4Ultra Despair Girl est donc le portage PS4 du jeu paru en 2015 sur PlayStation Vita (comme quoi la console portable de Sony est loin d’être morte, n’en déplaise à ses détracteurs!) et nous y reviendront assez vite puisqu’il s’agit là d’un des premiers problèmes du jeu. C’est donc un TPS vraiment déjanté qui s’offre à vos joysticks en vous proposant de jouer une écolière en jupe qui doit affronter tout un tas d’oursons aussi maléfiques que dérangeants. Le tout baignant dans un monde étrange aux couleurs bariolées et mystérieusement attrayantes. Mais dissipons le doute dès maintenant, des culottes vous en verrez et des plans de caméra loin d’être innocents vous en croiserez à foison cependant rien de tout cela n’est à prendre au premier degré et le jeu s’en amuse même régulièrement.

test Ultra Despair Girls PS4

La cinématique de game over n’est pas sans sous entendus….

Laisser un commentaire

Share This