Bonjour, c’est Mamamax, et aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de Watch Dogs 2 ! Alors, à moins d’avoir hiberné durant ces 3 dernières années, vous savez ce que c’est Watch Dogs, si vous ne savez pas… Et bien je vous laisse faire des recherches car je ne suis pas là pour parler du 1. Bref, vous êtes prêts ?  Sortez vos téléphones, regardez vos PC, mettez la base virale VPS d’Avast à jour, car Marcus n’est pas loin !

x-minutes-of-gameplay-wd2-1465422356516

Marcus

Le personnage se nomme Marcus Holloway, un jeune qui a été victime du CTOS par malchance car le système n’est pas si fiable qu’on pourrait le croire. Du coup ce jeune homme décide de faire partie de DEDSEC (c’est quoi DEDSEC ? Une organisation de Hackers qui veulent faire tomber le CTOS qui récolte toutes les données des personnes afin de connaître tout de la vie de chaque habitant… ), alors on se retrouve aider des quelques personnages plutôt sympas qui ont tous un style et un caractère différent. Et donc notre cher Marcus est lui bien différent d’Aiden (le héro du premier volet), pour commencer il a de l’humour, et il est assez charismatique (contrairement à Aiden qui avait le charisme d’une brique posée au milieu d’un trottoir…), on va même plus facilement se comparer et s’identifier à lui qu’à Aiden. Il est équipé d’un taser pour commencer, qui est bien utile mais assez “limité” quand même car les ennemis finissent par se réveiller à un moment ce qui peut poser soucis quand on les laisse dans un coin et qu’on prend trop de temps. Il a aussi un petit JUMPER (drone qui fait des sauts) qui est bien utile (j’en développerai plus après pour le gameplay), et un quadricoptère que je n’ai pas encore débloqué (je l’ai dis je n’ai fait que quelques heures et pas forcément que pour débloquer, mais pour découvrir un peu), puis bien sûr des armes a feu tout ce qu’il y a de plus classique !

Bon si ma grosse intro vous convient, voici la suite, on va attaquer le vif du sujet.

 

La nouvelle ville :

San Francisco, une ville qui me semble bien plus vivante que Chicago, une ville où presque tout est connecté, en tout cas…bien plus connecté que Chicago. Contrairement au premier opus, la ville vie “seule”, je m’explique, cette ville ne tourne pas autour de Marcus, il est quelqu’un comme vous et moi, du coup il est discret et personne ne lui parle ou le regarde, alors qu’Aiden tout le monde lui sautait dessus qu’il fasse le bien ou le mal. La ville est vraiment agréable à visiter, des jolies vues s’offrent à nous, j’ai même traversé le Golden Gate qui est fidèle au vrai, donc pour la ville je suis convaincu, ayant visité San Francisco pour de vrai, je dois dire que la ville est ressemblante, voire même réaliste, on y retrouve “l’âme” de San Francisco, le petit bémol que je trouve sur la map c’est que la ville n’est pas aussi grande que ce que j’attendais, on à San Francisco, mais aussi deux petites iles, mais la principale a une grosse zone habitée, contrairement aux autres qui semblent un peu moins peuplées.

watchdogs2-001

Le Hack :

Parlons de Hacking maintenant (oui, c’est la base du jeu quand même), l’arbre de compétences m’a l’air bien enrichi, plus que dans le 1, les compétences se débloquent sur le même principe, on gagne des points et on les dépense. J’y ai vu plus de capacité que dans le 1, j’ai utilisé caméras et drone pour me sortir de la galère ainsi qu’un véhicule que j’ai radiocommandé (hé ouais c’est la classe hein ?). Puis quelque chose de super, ce sont les hacks de proximités, on active un piège qui se déclenchera seul quand un ennemi passe devant, ce qui m’a pas mal sorti de certaines situations très dérangeantes. Mais les possibilités ont l’air immense, j’attends vraiment de pouvoir en débloquer plus car je suis très intrigué de la suite.

L’IA et le combat :

C’est ressemblant au premier, on a des armes, des aptitudes on les utilise pour tout défoncer, ça reste classique mais efficace, je pense qu’Ubisoft à voulu rester classique pour ne pas se foirer, le corps à corps est aussi sur le même principe que Watch Dogs 1, on ne peut pas se battre réellement, on est face à une “cinématique” où Marcus explose la mâchoire ou étrangle son adversaire pour l’achever, mais j’aurai aimé avoir vraiment le contrôle lors de corps à corps, ça aurait donné un coté un peu plus fun. L’IA est différente du premier jeu, elle me semble plus logique, plus réfléchie, dans le 1 je semais très facilement les flics lors d’une course poursuite, là j’avoue avoir mis un certain temps tout en utilisant le hack pour les semer. Même en phase d’action à pieds ils tirent mieux (je suis mort quelques fois) ce qui rend la tâche un peu plus dure mais plus intéressante, et ça peut même forcer à jouer avec réflexion pour en venir à bout en utilisant des caméras pour les piéger ou le drone pour la diversion. Bref l’IA à été revu à la hausse et ça c’est un très bon point pour moi.

maxresdefault

La conduite :

Bon, nous allons parler d’une chose qui fâche… La conduite, qui a fait défaut dans le premier jeu… Elle à certes été améliorée, mais c’est pas encore ça, chaque véhicule à une conduite différente, et c’est très bien, mais le soucis c’est que certains ne sont que difficilement maîtrisables et généralement ceux là je préfère ne pas les prendre car on se mange plus de voitures et de murs (et de piétions mais bon, ce n’est pas drôle si on en tue pas de temps en temps), alors que sur un véhicule plus classique on s’en sort mieux, donc pour une course poursuite, un véhicule classique vaudra bien mieux qu’un véhicule très puissant qui vous fera prendre tous les murs. Choses qui est mal faite aussi, les véhicules sont difficilement destructibles, c’est irréaliste de se manger autant de murs/voitures avant que la notre finisse par rendre l’âme. En ce qui concerne les motos, la conduite est sympa mais très loin d’être réaliste, j’ai réussi a faire 3km sur une roue avec un custom et une routière style goldwin, et moi qui suis motard, je trouve ça absurde ! Ensuite j’ai testé la moto cross, ce fût un échec quand je l’ai entendu meugler telle une boîte a meuh… J’ai les tympans qui en saignent encore. Et le pire ce sont les scooters, car depuis quand un scooter à des vitesses ? On entend clairement le bruit du scooter qui passe les vitesses telle une moto, sur ce point là Ubi a vraiment foiré et c’est dommage.

 

Le gameplay :

Pour le gameplay général, Ubi a mit en place des déplacements plus fluides, on peut grimper des murs un peu comme dans le 1, mais en mieux, on se retrouve pas bloqué à tous les murs que l’on croise, les palissades etc… Marcus exécute quelques figures de parkours qui sont un plaisir pour les yeux plutôt que de voir un bonhomme tomber comme une crotte. Donc nous ne pouvons pas faire de parkours à la Assassin’s Creed, mais des « cascades » plus réalistes, donc c’est une énorme avancée par rapport à Watch Dogs 1.

1280x720-b83

Conclusion :

Ubi nous a promis que l’on pouvait faire le jeu sans être vraiment présent physiquement sur le site de la mission, ce que j’ai voulu tester. Alors ne vous attendez pas à faire tout le jeu qu’en jouant avec les drones, car il y a des missions ou on est obligé d’agir en personne (et heureusement car sinon le jeu perdrait tout son intérêt), donc les drones sont utilisables quand on le veut, en illimité mais une fois que le drone est détruit par un ennemi il vous faudra attendre pour pouvoir l’utiliser à nouveau (1 ou 2 minutes plus moins), et j’avoue que c’est vraiment génial d’avoir le choix de se la jouer à distance avec les drones, certes je n’en ai qu’un, mais quand j’aurai le 2eme, les possibilités seront énormes car on peut switcher de drone en drone quand les 2 sont sur le terrain ! Et de ce que j’ai vu, on peut réellement jouer sans tuer qui que ce soit, il faut juste jouer au taser et avec les pièges électriques, mais si vous arrivez à combiner le hacking, les drones et les armes, alors vous avez un grand pouvoir et de grandes responsabilités…Euh… possibilités.

Pour finir Ubisoft nous a fait une suite qui est surprenante dans le bon sens, mais qui a malgré tout pas mal de petits défauts de l’ancien mais qui ne sont pas si dérangeants que ça au final, ainsi que parfois quelques soucis par rapport à la physique du jeu, mais rien de bien méchant. Et surtout le jeu n’a pas subi de downgrade graphique à sa sortie, je pense que sur ce point là Ubi a compris le ras le bol des joueurs, mais ils ont aussi écoutés les joueurs quand on voit les améliorations qui ont été faites.

Donc pour moi Watch Dogs 2 est un très bon jeu malgré les critiques du premier opus, car en fin de compte, le 1er a été critiqué surtout pour ce qui est du downgrade, mais il était loin d’être mauvais, mais pour cette suite, Ubi nous sert un jeu encore mieux avec des promesses réellement tenues.

En espérant que ce test vous a plut, et vous aura aidé à avoir un avis un peu plus fondé sur le jeu.

watch-dogs-2-gameplay-walkthrough-screenshot

[Test] Watch Dogs 2 Marcus à l'assaut de San Francisco
Plaisir de jeu8
Gameplay7.5
Conduite des véhicules6
Possibilité de hacks9
8Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
4.9

Laisser un commentaire