S'enregistrer

six − cinq =

Votre mot de passe vous sera envoyé.

Inaugurons aujourd’hui une nouvelle catégorie de fragstorm, les TOP ! Ce sera l’occasion de revenir sur des sujets qui nous importent et de débattre tous ensemble. Bien entendu, comme pour les tests et n’importe quel type d’article vous pouvez très bien vous aussi publier vos TOP !  

Les jeux que vous allez découvrir ci dessous ne sont pas mauvais intrinsèquement, ils sont même plutôt bons dans leur genre mais ils nous ont déçus. Mauvaise campagne de pub, développement chaotique ou juste mauvaise orientation, voici notre TOP 5 des jeux qui nous ont le plus déçu à ce jour ainsi que les explications de ce ressenti.

5 –  Beyond Two Souls 

Après l’excellent Heavy Rain il était normal d’attendre beaucoup de la nouvelle production de Quantic Dream. Hélas, bien que le jeu soit foncièrement bon et bien réalisé il n’empêche qu’il laisse un gout d’inachevé au fan d’Heavy Rain que je suis. En effet le studio a construit sa réputation sur la profondeur des histoires de ces jeux quitte à sacrifier un peu d’interactivité au profit de plus d’implication émotionnelle du joueur. Une particularité que Quantic à souhaité implémenter dans Beyond Two Souls mais qui, dans ce cas présent, ne fonctionne pas aussi bien que par le passé. Le soucis ici vient de la structure non chronologique du jeu qui empêche les choix d’avoir des répercussions au delà de la scène où ils sont fais. Bien entendu il y a tout un lot de fins possibles reposant sur des variations dont vous êtes le responsable mais rien d’aussi fort que dans Heavy Rain. Rappelez-vous que l’on pouvait alors tuer tous les personnages avant la fin du jeu, chose complètement impossible dans Beyond

4 – Watch_Dogs

Rien de bien original à cette place du classement car tout le monde a été déçu par Watch_Dogs. Le pauvre bougre fut la première victime du “One more thing” instauré par Ubisoft pour terminer ses conférences pré-E3 en beauté afin de faire parler les joueurs et rassurer les investisseur. Le problème c’est qu’il est rarement conseiller de montrer aux clients la démo technique d’un jeu. Cette démo est faite par le studio en début de développement pour guider l’équipe et trouver des producteurs. Il est l’objectif idéal à atteindre mais tout le monde sait très bien que c’est impossible. Donc forcément quand vous présentez ça aux joueurs ils s’attendent, bien naïfs qu’ils sont, à pouvoir y jouer tel quel. Puis au fur et à mesure que le temps passe le jeu en production se rapproche du rendu qui sera commercialisé et s’éloigne de la promesse irréaliste faites plusieurs années plus tôt. Là les joueurs râlent, ils en ont bien le droit, et Ubisoft se retrouve piégé à son propre jeu… Hélas ils recommenceront l’erreur l’an suivant avec The Division qui va lui aussi subir un downgrade effarant. .

Au final Watch Dogs est un jeu très commun, un gta-like sans vraie personnalité qui n’a pour seul atout que l’utilisation du hacking. Rien de bien folichon et surtout c’est très éloigné de la promesse d’un polar noir et nerveux faite lors de la première présentation…

3 – Killzone Shadow Fall

Kilzone est une licence phare de PlayStation depuis bien longtemps et j’en suis un grand fan depuis le premier volet sorti sur PlayStation 2 en 2004. J’ai attendu chacun des nouveaux épisodes comme le messie et voilà que le quatrième épisode s’est avéré assez décevant. En effet après nous avoir habitué à des FPS linéaires, scriptés et très scénarisé (le troisième est même une grosse claque encore aujourd’hui), voici que le jeu se perd complètement dans son orientation. Il s’essai aux espaces ouverts tout en restant assez dirigiste. Au final on a vraiment l’impression d’un jeu qui a le cul entre deux chaise, incapable de vraiment se lancer dans une nouvelle voie… C’est extrêmement dommageable surtout que les graphismes sont sublimes (vitrine technologique au lancement de la PS4 oblige). Enfin au sujet de l’histoire et des environnements traversés on est bien dessous des standards de la série… Gageons que ce semi-échec est dû à la volonté de Sony d’avoir a tout pris un gros jeu au lancement de la console quitte à le bâcler légèrement. Maintenant Guerrilla Games est sur Horizon Zero Dawn et nous avons vraiment hâte de voir le fruit de leur travail qui s’annonce vraiment bien.

2 – Uncharted 4

Quoi dire qui n’ai pas déjà été longuement expliqué dans notre test ou même dans celui de RedJoker? Outre sa beauté à toute épreuve, cet Uncharted 4 cumule les tares. Commençons par la réorientation du gameplay pour se rapproche du travail effectué sur The Last of Us, or là où un gameplay axé contemplation et stratégie avait du sens dans le jeu de survie, il devient complètement hors sujet quand il est intégré tel quel dans un jeu de shoot orienté action-aventure. Remarquons aussi l’absence de scène d’anthologie. Uncharted 2 avait le train, le troisième volet avait l’avion et le bateau mais quelle scène retient on du dernier épisode? Une fin très convenu, de gros problèmes de dissonance ludo-narrative (Nathan est un tueur sanguinaire en jeu mais devient le gendre idéal pendant les cinématiques) et enfin,  peut être le plus gros handicap d’Uncharted 4 : un gout bien trop prononcé pour le cinéma. Des cinématiques à rallonge ne sont pas une bonne idée et le fait que la plupart des tests du jeu mettent l’emphase sur les qualités cinématographiques du titre est un bon marqueur de ce défaut majeur. Il y a un siècle, alors que le cinéma commençait à se démocratiser, dire d’un film qu’il était proche du théâtre était un vrai compliment. Aujourd’hui les choses ont bien changées et faire la même remarque pourrait être interpréter de façon péjorative. Gageons qu’un jour ce raisonnement s’appliquera aussi aux jeux vidéo mais en tout cas ce n’est pas ce jeu qui aura fait évoluer la cause ludique.

1 – Bioshock Infinite

Et la voilà notre plus grosse déception! C’est sans surprise pour ceux qui suivent régulièrement le site que Bioshock Infinite se hisse à la tête de notre sinistre classement. Pour comprendre ce choix il faut revenir à la base de ce qu’est un Bioshock et à la production désastreuse de ce troisième épisode. La saga a déjà connu deux très bons jeux prenant place à rapture et si l’on devait définir ce qu’est Bioshock c’est avant tout un contexte, une ambiance pesante et travaillée, des pouvoirs, et un scénario bien écrit amenant le joueur à se poser des questions sur le monde.

D’abord le trailer d’annonce qui vend du rêve: Nouveau lieu, nouveaux plasmides, nouveaux personnages. On est charmé instantanément.

Ensuite vient le premier extrait de gameplay qui donne les bases de l’expérience promise: Voilà l’ambiance que l’on souhaite vous faire découvrir, voici l’univers que vous allez explorer. Et c’est extra, l’ambiance est pesante, une inquiétante étrangeté émane de chaque boutique et de chaque personnage. Voilà ce que Ken Levine, l’homme à la base de la licence, voulait nous proposer. Malheureusement le développement s’enlise, le jeu prend du retard et il va falloir trancher sévèrement.

En 2011, nouvelle vidéo. Voici ce qu’aurait dû être Bioshock Infinite (gros pincement au coeur).  L’ambiance forte toujours mais aussi des choix moraux (qui disparaîtrons complètement du jeu final). J’ose croire que si le jeu serait paru avec la qualité présentée ici le joueur aurait eu beaucoup plus de facilité à s’attacher à Elisabeth. Mêmes les combats sont évitables dans cette démo, rien à voir avec le jeu final…

Le jeu sera repoussé un grand nombre de fois et 2K, l’éditeur du jeu ira jusqu’à faire venir l’un des directeurs de développement de Gears of War pour réorienter l’équipe vers quelque chose de livrable en temps voulus. Et évidemment avec un homme de cet acabit aux manettes il était impossible qu’Infinite face dans la finesse. Exit les choix, l’ambiance, tout ce qui fait un Bioshock et bonjour aux combats à 1 contre 20 en aux arène. Et pourtant il y a encore quelques restes de ce rêves rattrapé par la réalité, notamment dans le scénario qui comporte de vrais moments de bravoure au milieu de toute cette soupe inintéressante.

Soyons clair, Bioshock Infinite n’est pas un mauvais jeu, il est même assez sympa et il a ses fans. Cependant ce n’est pas un Bioshock, c’est un FPS quelconque avec des pouvoirs. La déception vient principalement de là mais aussi du fait que le jeu vendu par toute la campagne de pub n’a rien à voir avec celui qui a été mis en rayon. Imaginez la tristesse d’un fan à qui l’on un jeu de rêve et qui se retrouve avec un shoot’em up parfaitement inintéressant… D’ailleurs le studio Irrational Games va fermer juste après mal-grès le succès commercial du titre, raison de plus de croire que le jeu livré n’était pas du tout à la hauteur des attentes de ses créateurs. Une suite arrivera probablement un jour en croisons les doigts pour qu’on y retrouve l’essence de la série!

 

Évidemment cet avis est purement subjectif et nous vous invitons à débattre dans les commentaires et même à publier vos propres TOP ;D.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #12858
    CharliHCharliH
    708 Messages
    • Hors-ligne
    • Staff
      No points.

    Inaugurons aujourd’hui une nouvelle catégorie de fragstorm, les TOP ! Ce sera l’occasion de revenir sur des sujets qui nous importent et de débattre t
    [Voir l’article: TOP 5 des plus grosses déceptions vidéoludiques]


    #12860
    RedjokerRedjoker
    178 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Mon top 5 perso:

    Uncharted 4

    Un scénario prévisible et un gameplay mou et chiant comme la pluie

    Watch dogs

    Un Open World sans réel intérêt, un gameplay prometteur mais au final limité et très chiant et un scénario pas passionant avec un héros aussi charismatique qu’un radiateur en été.

    FF lightning returns

    Alors autant, on a beaucoup critiqué la saga des FF 13 mais j’ai, malgré tout, bien aimé mais le dernier est tellement chiant. Le scénario part en cacahuète et le fait qu’on soit limité avec le temps ne permet pas du tout de profiter du jeu. C’est très lourd sachant qu’on passe une bonne partie de notre temps à chercher dans les Final Fantasy, là c’est super frustrant.

    Thief

    Bon même pas besoin d’en parler longtemps. C’était un jeu très attendu qui s’est révélé tout bonnement catastrophique. Il est moche, bugué, chiant, linéaire et sans intérêt scénaristique.

    Assassin’s creed unity

    Le cadre avait l’air génial, il était très beau au niveau des décors, la coopération était bien foutu mais c’est tout. Le jeu était ultra bugué, le héros a le charisme d’un balai, le scénario était ultra prévisible et le Online était plein de lags, ce qui enlevait l’aspect sympa de la coopération.


    Want to hear a killing joke?

    #12870
    CharliHCharliH
    708 Messages
    • Hors-ligne
    • Staff
      No points.

    Je suis tellement d’accord avec toi ^^ surtout pour Thief, le pauvre s’est tellement cassé la gueule XD . Tu peux éditer ton post pour mettre un classement histoire de bien voir lequel t’as le plus déçu, si c’est U4 ou AC Unity


    #12916
    LeRangerLeRanger
    100 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      No points.

    Je suis plutôt d’accord avec vos classements. Pour les jeux qui m’ont le plus déçus tout en étant des bons jeux il y a le dernier Final Fantasy, Gears of War Judgement, Splinter Cell Blacklist, call of duty modern warfare 3 (j’ai décroché après celui-ci) et Red Faction Armageddon.

    #12918
    RedjokerRedjoker
    178 Messages
    • Hors-ligne
    • Testeur
      Certifié
      No points.

    Blacklist, j’étais pas trop déçu perso

    Comment je fais pour éditer mon commentaire?


    Want to hear a killing joke?

    #12919
    CharliHCharliH
    708 Messages
    • Hors-ligne
    • Staff
      No points.

    T’as pas une fonction “modifier” sinon c’est pas grave fais juste la liste avec les bons numéros ici ^^.

     


6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Share This